Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort de Jean Rochefort : Terry Gilliam pleure le héros de son film maudit

Il devait incarner le héros de Cervantès pour le Monty Phyton.

Ce devait être un film palpitant avec Jean Rochefort mais Terry Gilliam n'a jamais pu terminer sa version de L'homme qui tua Don Quichotte avec Jean Rochefort. À l'annonce de la mort de l'acteur français à 87 ans le 9 octobre, l'ancien Monty Python a publié sur sa page Facebook un message particulièrement bouleversant en l'honneur de l'artiste :

À lire aussi

"Jean Rochefort a disparu. Je suis complètement sous le choc, d'autant plus que nous étions dans les étapes finales du montage de L'homme qui a tué Don Quichotte. Il était le premier et furieusement iconique Don Quichotte, dès le début du long périple de ce long métrage. C'était un grand acteur, un comédien brillant... courageux et déterminé à continuer le tournage malgré le fait qu'il souffrait beaucoup. Il était le visage et l'esprit du Chevalier à la Triste Figure. Quand je l'ai revu il y a quelques années, il semblait rajeunir, pas vieillir. J'ai cru alors que, comme Don Quichotte, il était capable de vivre éternellement. Qu'il ait disparu est terriblement triste. Adieu, Jean."

L'homme qui a tué Don Quichotte est un projet né au début des années 2000. Terry Gilliam souhaitait ardemment adapter l'oeuvre de Miguel de Cervantes avec Johnny Depp et Jean Rochefort. Remixée par le réalisateur de Brazil (1985), l'histoire mettait en scène la rencontre entre le célèbre Don Quichotte et un businessman londonien, envoyé par accident au XVIIe siècle et confondu par le pauvre héros avec Sancho Panza. En octobre 2000, cette luxueuse coproduction européenne à 32 millions de dollars démarre son tournage en Espagne, au Nord de Madrid. Malheureusement, toutes les catastrophes imaginables pour un film se sont succédé durant le tournage.

Parmi les nombreux coups durs, les problèmes de santé de Jean Rochefort. Après s'être entraîné pendant sept mois pour parfaire son anglais, le comédien français accuse de terribles douleurs au dos sur son cheval, accessoire indispensable de Don Quichotte. Rentré à Paris pour consulter un médecin, il découvre qu'il souffre d'une double hernie discale. L'équipe continue de tourner des plans sans lui mais, très vite, la production comprend que Jean Rochefort ne pourra revenir. Au pied du mur, Terry Gilliam abandonne les moulins, incapable de se résoudre à recaster le rôle principal qu'il a mis deux ans à dénicher.

En 2003, le documentaire Lost in La Mancha revient sur le parcours mouvementé de ce film. Pourtant, dix-sept ans après le premier jet et de nombreuses tentatives plus tard, on apprend que Terry Gilliam a réussi à finir le tournage. C'est finalement Adam Driver (Kylo Ren dans Star Wars – Le Réveil de la Force), qui a donné la réplique à Jonathan Pryce, alias le héros de Brazil, Les Aventures du baron de Münchausen et Les Frères Grimm. Olga Kurylenko et Stellan Skarsgård figurent également au casting de cette production, attendue pour 2018.

Bande-annonce du documentaire Lost in La Mancha
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel