Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mylène Farmer, "natu­relle, instinc­tive", se glisse dans la peau d'une mère...

La star revient prochainement sur grand écran dans un rôle de mère de famille.

Alors que son nouveau film, Incident in a Ghost Land de Pascal Laugier, ne sera pas diffusé au cinéma avant plusieurs mois, Mylène Farmer a tout de même accepté de sortir de sa réserve pour donner quelques nouvelles.

Interrogée par Gala, la chanteuse a longuement évoqué ce retour dans le monde du cinéma, plus de vingt ans après sa précédente expérience dans Giorgino, réalisé par son ancien compagnon Laurent Boutonnat. Dans Incident in a Ghost Land, elle incarne une mère de famille (dont les filles sont jouées par Crys­tal Reed de Teen Wolf et Anas­ta­sia Phillips de Skins), dont la maison reçue en héritage est hantée par des créatures malfaisantes. En deuil de sa propre maman quelques mois avant le tournage, Mylène Farmer parle pudiquement de cet aspect maternel... "Permet­tez que je ne vous réponde pas direc­te­ment. Chacun d'entre nous est touché par des deuils. J'ai la chance de pouvoir écrire sur 'mes' absents... Sans les nommer... Et de pouvoir, par la magie des mots, aspi­rer un peu du chagrin des autres", dit-elle. Et d'ajouter : "Me glis­ser dans la peau d'une mère prête à défendre ses enfants était un chal­lenge, mais je l'ai fina­le­ment abordé de façon assez natu­relle, instinc­tive."

Mylène Farmer, de son vrai nom Gauthier, a ressenti énormément d'émotions pendant ce tournage puisqu'il s'est déroulé dans le pays de son enfance, le Canada. "J'ai retrouvé la maison de ma petite enfance, à Pier­re­fonds. J'ai pu en redé­cou­vrir l'in­té­rieur, le jardin... Je suis égale­ment reve­nue dans ma première école, tenue par des reli­gieu­ses... Alors que j'em­prun­tais la rue du Belvé­dère, où j'ai grandi, la neige a commencé à tomber. J'étais comme accueillie...", dit-elle.

Thomas Montet

La suite des confidences de Mylène Farmer sont à lire dans Gala, en kiosques le 17 mai 2017.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Mylène Farmer, son final sexy pour le défilé Jean-Paul Gaultier