Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mylène Farmer, radieuse à Paris sur fond d'horreur et de polémique...

La star fait son grand retour au cinéma avec "Ghostland".

Ses fans attendaient depuis la veille afin d'être les mieux placés pour la voir : Mylène Farmer est arrivée au Grand Rex le 12 mars pour l'avant-première de son nouveau film, Ghostland. Un grand événement pour celle qui n'avait pas tourné pour le cinéma depuis 1994, année de la sortie de Giorgino. Un film d'horreur réalisé par Laurent Boutonnat, son collaborateur historique et ancien compagnon, qui n'avait "pas trouvé son public". Cette fois, le long métrage a fait sensation et a décroché trois prix au Festival de Gérardmer (Grand prix du jury, Prix du public et Prix du jury Syfy). La star de 56 ans était donc radieuse sur le tapis rouge, non loin du réalisateur Pascal Laugier et des actrices qui incarnent sa fille à différents âges : Emilia Jones et Crystal Reed.

À lire aussi

Ghostland nous entraîne en Amérique du Nord. Après le décès de sa tante, Pauline et ses deux filles héritent d'une maison. Mais dès la première nuit, des meurtriers pénètrent dans la demeure et Pauline doit se battre pour sauver ses filles... Un tournage particulièrement intense. Si Mylène Farmer loue les qualités du metteur en scène (Saint-Ange, Martyrs) qui l'avait déjà fait tourner dans le clip City of Love, une des comédiennes ne garde pas un bon souvenir de son expérience. Taylor Hickson, qui joue la fille aînée de la famille, a été blessée au visage en frappant fort sur une votre. Elle accuse la production du film de ne pas l'avoir prévenue du danger de la scène et a fini avec 70 points du suture.

Face à cette attaque, le réalisateur, que nous avons rencontré, a expliqué ne pas pouvoir s'exprimer sur le fond du sujet. "Je viens d'apprendre comme vous sur internet que les avocats de Taylor Hickson sont en train de préparer une procédure, une plainte, non pas contre moi mais contre les producteurs du film. Évidemment, je ne peux pas parler du fond de l'histoire et des circonstances. Taylor Hickson, c'est comme ma fille, c'est une comédienne extraordinaire de 20 ans, qui a un talent énorme, qui a apporté quelque chose de très très puissant au film. Aujourd'hui, la seule chose que je veux dire, c'est que je la soutiens humainement, de façon inconditionnelle. Et je n'ai aucun jugement à porter sur sa décision."

Ghostland, en salles le 14 mars

Bande-annonce du film Ghostland en salles le 14 mars 2018
Image du film Ghostland, en salles le 14 mars 2018
Image du film Ghostland, en salles le 14 mars 2018
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel