Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nicolas Sarkozy : Et si son choix pour France Télévisions était... Patrick de Carolis ? Il est candidat ! (réactualisé)

Patrick de Carolis
4 photos
Lancer le diaporama

Réactualisation du 9 juin 06h40 : Le 12 mai, nous posions la question : "et si c'était Patrick de Carolis" qui était nommé à nouveau ? hier matin, à l'occasion de la présentation de la grille d'été du groupe du service public, l'actuel PDG a défendu son bilan avec force et n'a pas caché vouloir continuer ce qu'il a mis en place avec ses équipes depuis cinq ans, car ces mêmes équipes "ne comprendraient pas que je ne puisse pas les escorter dans cet exercice"...

Patrick de Carolis a confirmé qu'à la demande de Nicolas Sarkozy il avait envoyé le vendredi 4 juin une note d'intention au président de la République concernant les principaux défis qu'aurait à relever le groupe France Télévisions dans les prochaines années, "mettant par écrit ce qui avait été développé oralement lors d'une rencontre en tête à tête qui a duré une heure".

Ce tête-à-tête qui a eu lieu il y a le 13 avril, peut faire à nouveau penser que Patrick de Carolis est un des candidats envisagés par l'Elysée, dans une short list finale qui comprendrait toujours Alexandre Bompard , actuel patron d'Europe 1 (qui ne serait plus le favori ?), et Rémy Pfimlin, Dg de Presstalis, à moins comme l'écrit l'Express que Sarkozy se décide, contre toute attente à nommer une femme ? Les noms de Bibiane Godefroy (M6) Véronique Cayla (CNC) et Patricia Barbizet (groupe Pinault) circulent...

Le président de France Télévisions a aussi indiqué qu'il avait plaidé pour le maintien de la pub avant 20 heures et admis "qu'à en lire la presse, il n'était pas le candidat favori", même s'il croyait à ses chances. Il aussi précisé vouloir repartir pour cinq ans avec son équipe actuelle, même s'il a reconnu ne pas avoir remis d'organigramme au chef de l'Etat. Il a conclu sa conférence de presse en disant "On se retrouve en septembre "! Réponse dans quelques jours...

Le 12 mai :Patrick de Carolis, actuel président de France télévisions, ne va peut-être pas connaître le chômage de sitôt...

Alors que son mandat de cinq ans se terminera en août 2010, il n'est pas impossible que le nouveau membre de l'Académie des Beaux-Arts (élu mercredi dernier) voit son mandat renouvelé ! Mais pour ce faire, il lui faudra l'aval du président Nicolas Sarkozy : rappelons que c'est désormais le chef de l'Etat qui est en charge de nommer le patron du groupe public France Télévisions (sur les conseils du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel...). Mais si PdC était renouvelé... qu'en sera-t-il pour les autres personnes dont le nom a été évoqué pour reprendre la tête du groupe France Télévisions?

Alexandre Bompard, toujours favori ?

Il y a quelques semaines, plusieurs noms ont été soufflés pour le remplacement de Patrick de Carolis : Patrick Poivre d'Arvor - qui officie actuellement sur France 5- a été plusieurs fois évoqué, on n'y croit pas une seconde. Le Parisien de ce jour avance également le nom de Jean-Pierre Cottet (ancien directeur général de France 2), qui a rencontré le président Sarkozy il y a quinze jours et qui n'a jamais nié être intéressé par le poste. Mais le chouchou reste Alexandre Bompard (patron d'Europe 1) qui est jusque là largement favori en dépit des démentis. Pressenti certes, mais la fuite de sa potentielle nomination a grandement agacé Nicolas Sarkozy qui pourrait donc l'évincer au profit d'une personne, jusque là, considérée comme "possible" outsider : de Carolis lui-même !

L'hypothèse de reconduire Patrick de Carolis est-elle crédible ?

Ce matin, Frédéric Mitterrand, ministre de la culture, expliquait à l'antenne de I-Télé que Patrick de Carolis irait "au bout de son mandat". Il a ajouté : "Vous connaissez beaucoup de gens qui ne font pas leur mandat jusqu'au bout ? Il faudrait vraiment qu'ils aient beaucoup démérité, ce qui n'est pas son cas". Pas démérité, c'est peu dire : l'ancien journaliste des Racines et des Ailes a su défier le président quand sa maison France Télévisions était en danger et a su conserver l'estime de ses pairs. Professionnel et cultivé, Patrick de Carolis renvoie une belle image du service public et mène actuellement un lourd chantier qui pourrait nécessiter du temps supplémentaire : "Il est en train de négocier une convention collective qui est très importante pour tout le personnel de France Télévisions, il faut le laisser travailler" a ainsi annoncé M. Mitterrand.

La présence de Patrick de Carolis paraît légitime mais les différends qu'il a eus avec le président font toutefois naître un doute sur l'hypothèse de son renouvellement. Toutefois Sarkozy aime aussi ceux qui osent s'opposer à lui...

Sarkozy osera-t-il renouveler son ancien ennemi ?

En 2008, époque de la proposition de la réforme de l'audiovisuel, Nicolas Sarkozy et Patrick de Carolis étaient en guerre : outre la proposition de la suppression de la publicité, le chef de l'Etat avait estimé qu'il n'existait pas de différence entre la télévision privée et la télévision publique. Une critique à laquelle le PDG de France Télévisions ne s'était pas privé de répondre au micro de RTL : "Depuis trois ans nous faisons, avec Patrice Duhamel et les personnels de France Télévision, une télévision respectable et nous entendons qu'elle soit respectée. Et quand on dit qu'il n'y a pas de différence entre télévision publique et télévision privée, je trouve cela faux, stupide, injuste." Ambiance légèrement tendue entre les deux hommes, au point qu'une démission de Carolis avait même été supposée, fin 2008.

Pourtant, renouveler PdC semble être une vraie bonne idée pour tout le monde : outre la crédibilité du PDG pour ce poste qu'il occupe déjà, cette décision aiderait potentiellement Sarkozy à redorer son image. Alors que ce dernier est actuellement dans une position légèrement plus confortable qu'avant (un sondage indique qu'il se targue de 38% d'opinions favorables soit une hausse de 3 points par rapport au mois dernier. Le pire des sondages depuis son élection !), laisser les clés de la maison publique à Patrick de Carolis pourrait probablement l'aider à changer son image de réformiste à tout crin ! Et lui permettre de rester éloigner des polémiques vaines : le souhait du président pendant cette période d'accalmie politique. Le Parisien annonce ainsi que l'actuel président de FT est soutenu par une partie de l'entourage du président, dont Claude Guéant.

Si rien n'est fait actuellement, l'hypothèse d'un Patrick de Carolis à nouveau PDG de France Télévisions, n'est pas du tout farfelue et demeure tout à fait envisageable. Sera-t-il préféré à Alexandre Bompard ? La réponse dans les prochaines semaines, quand le sujet de la fin du mandat de PdC (août 2010) viendra officiellement sur le tapis présidentiel...

AJC

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Jade Hallyday en voyage au Vietnam - Instagram, 26 avril 2019
Kevin Boyer de "Secret Story 3" dans "Big Bounce" - TF1, vendredi 4 janvier 2019
Eric Antoine se confie à "Purepeople" - 1er avril 2019
Rachel Legrain-Trapani raconte sa soirée "pas très fun" et même "pourrie" du 31 décembre 2018 avec Benjamin Pavard, sur le plateau de "Touche pas à mon poste people" sur C8 le 11 janvier 2019.
Michaël Youn se jette sur Thierry Ardisson dans "Les Terriens du samedi" le 30 mars 2019 sur C8.
Matthieu Delormeau présente publiquement ses excuses à Bilal Hassani, le 25 janvier 2019 dans TPMP People sur C8.
Florent Pagny, invité spécial de l'émission "Turbo" diffusée le 19 mai à 11h20 sur M6
Norman Damidot, le fils de Valérie Damidot dans "Le Grand oral" sur France 2, le 19 janvier 2019.
Anthony Matéo des "Princes de l'amour 6" en interview pour "Purepeople", 22 novembre 2018
Anthony des "Princes de l'amour 6" en interview "Power of love" pour "Purepeople" - décembre 2018
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel