Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nikola Karabatic et le MAHB dans une affaire de match truqué et paris suspects

C'est un véritable coup de tonnerre dans le monde du handball... A quelques jours du choc contre le Paris Saint-Germain et son recrutement cinq étoiles, le club de Montpellier, onze fois champion de France depuis 2000, est soupçonné d'avoir volontairement perdu un match lors de la saison 2011-2012.

France 3 Languedoc-Roussillon indique sur son site Internet qu'une dizaine de membres du club, joueurs et dirigeants, sont soupçonnés d'avoir volontairement perdu le match face à Cesson-Sévigné (28-31) pour permettre à leurs proches de rafler la mise via des paris considérés aujourd'hui comme suspects.

Défaite surprise

Le 12 mai dernier, Montpellier se rendait à Cesson-Sévigné, le titre déjà acquis mais privé de quelques-unes de ses stars, blessées. Cela étant, les absences de Nikola et Luka Karabatic, Mladen Bojinovic, Vid Kavticnik, Florent Joly et Samuel Honrubia n'augurent aucunement une défaite pour le MAHB, tant l'équipe écrase la première division. Mais Cesson-Sévigné joue sa peau pour éviter la relégation et Montpellier balbutie son handball, si bien que les Héraultais s'inclinent pour la seconde fois de la saison seulement face à leur adversaire du jour, à la surprise générale.

Une défaite surprise qui a visiblement permis à quelques personnes de s'enrichir plus que de raison, comme le note la Française des Jeux (FDJ), qui enregistre des paris suspects à la mi-temps du match et suspend ces derniers suite à des "éléments inhabituels enregistrés sur le montant des paris" où l'on parle de "montants quatre ou cinq fois supérieurs à ce qu'on pouvait attendre". Dès lors, la FDJ a transmis ses soupçons, comme l'y oblige la loi, à la justice, qui a alors ouvert une information judiciaire.

Paris suspects, enquête judiciaire

Selon France 3 Languedoc-Roussillon, mardi, "la police judiciaire de Montpellier a découvert que des épouses ou concubines de joueurs et de membres de l'environnement du club ont joué Montpellier perdant dans trois bureaux de tabac, l'un dans la région parisienne, l'autre en Bretagne et le dernier près de Montpellier". Ainsi, 5 000 euros auraient été misés, permettant d'engranger la modique somme de 200 000 euros. A en croire des sources proches de l'enquête, huit joueurs seraient concernés, parmi lesquels les champions olympiques Nikola Karabatic et Samuel Honrubia.

Rémy Lévy, le président du club Montpellier Agglomération Handball (MAHB), a pour sa part reconnu ce mercredi avoir été entendu par la police dans le cadre de l'enquête, tout comme le manager général de l'équipe, Patrice Canayer. Décidé à "défendre l'honneur du club", Rémy Lévy a tenu à ajouter par le biais de la presse que "les joueurs cités bénéficient de la présomption d'innocence. On verra bien ce que l'enquête établira (...). On verra la réalité de ces affirmations, des paris, de l'identité des personnes qui seraient intervenues".

Dans la foulée, le MAHB s'est fendu d'un communiqué de presse pour indiquer qu'il se porterait partie civile pour défendre sa réputation : "Devant le grave préjudice qui lui est occasionné, ainsi qu'à l'ensemble de ses salariés, partenaires, bénévoles et supporters, le MAHB va prochainement se constituer partie civile dans le cadre de l'information ouverte ou à ouvrir." Il précise en outre que les membres du club, joueurs comme encadrement, sont "au courant de la réglementation sur les paris sportifs et sur la stricte interdiction qui leur est faite d'y participer, de quelque manière que ce soit".

Des textes précis

La loi est en effet très claire à ce sujet, les fédérations étant dans l'obligation d'interdire aux acteurs de leurs compétitions "d'engager, directement ou par personne interposée, des mises sur des paris reposant sur cette compétition et de communiquer à des tiers des informations privilégiées, obtenues à l'occasion de leur profession ou de leurs fonctions, et qui sont inconnues du public".

Selon France 3 toujours, certains joueurs et leurs proches devraient être convoqués par le SRJP de Montpellier à leur retour d'Allemagne, où le MAHB dispute son premier match européen, jeudi à Flensburg, alors qu'ils avaient déjà été entendus en mai dernier, suite à la plainte déposée par la FDJ pour "paris anormaux".

Au-delà de la stupeur provoqué dans le petit monde du handball, c'est l'image même d'un club modèle et moteur en France qui pourrait être entachée. Montpellier, outre des conséquences judiciaires, s'expose également à des sanctions sportives qui pourraient aller jusqu'à la perte du titre. Quant aux joueurs soupçonnés, ils perdraient toute crédibilité auprès du grand public...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Nadal superstar : le champion pose une année de plus avec sa coupe de Roland Garros