Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nouvelle Star 2015 : Pauline éliminée, revanche de Mathieu, quitté par sa copine

32 photos
Lancer le diaporama
Pauline éliminée dans Nouvelle Star 2015 sur D8, le jeudi 26 février 2015.

Réactualisation : Les quarts de finale de la Nouvelle Star 2015 prouvent que les téléspectateurs s'intéressent toujours au célèbre télé-crochet. L'émission a attiré hier 1,1 million de fans, soit 4,6% de part d'audience. C'est 66 000 curieux de plus que la semaine précédente !

Jeudi 27 février, nous écrivions : Pour Martial, Emji, Mathieu et Pauline, les prime time de Nouvelle Star 2015 se poursuivent... Ce soir, plus que jamais, la tension est à son comble puisqu'ils s'affrontent en quart de finale de la compétition. A deux semaines de la grande finale, tous rêvent de poursuivre l'aventure de se rapprocher toujours plus de leur rêve ultime : remporter Nouvelle Star 2015. Ces jeunes artistes le savent : personne n'est à l'abri. Ils n'ont pas le droit à l'erreur. Surtout face au jury sans pitié composé d'Elodie Frégé, Sinclair, André Manoukian et Yarol Poupaud.


Emission Nouvelle Star 2015 du jeudi 26 février

Ce soir, les candidats sont confrontés à une contrainte : sur les deux titres qu'ils devront interpréter pour défendre leur place dans la compétition, les jurés leur en ont imposé un... De quoi les mettre en danger ?

Emji : "Tu dois remercier la RATP !"
Emji, grande favorite de la saison, est la première à s'élancer avec Glory Box de Portishead. Le prime démarre sur une touche mystique avec ce titre envoûtant qui nous plonge immédiatement d'une sublime façon dans la compétition. Avec la maîtrise qu'on lui connaît, et saluée par ses pairs semaine après semaine, Emji livre une prestation digne des plus grands. Le jury ne s'y trompe pas en lui attribuant quatre bleus. "C'était super. T'es montée en puissance dans l'interprétation. A la fin, tu t'es carrément envolée en montant dans des notes, on ne sait pas où tu es allée les chercher", complimente Yarol Poupaud.

Pour son deuxième titre, Emji nous revient avec Sweet Dreams du groupe Eurythmics. Dans une sublime version dark, la talentueuse candidate se surpasse, nous transporte et offre encore à Nouvelle Star un grand moment de chanson, entre fiction, rêve et romance. Le public est debout, le jury prend une claque. "C'est troublant de voir quelque chose qui semble conçu sur une autre planète. Emji, tu dois remercier la RATP parce que si c'est dans le métro que t'as appris à chanter comme ça...", plaisante André Manoukian, faisant référence au passé professionnel d'Emji.

Martial : "T'as rendu la chanson longue et chiante !"
Martial mise sur du Jean-Jacques Goldman avec le mythique Quand la musique est bonne. Tout en sobriété - une fois n'est pas coutume - le jeune homme souvent repêché in extremis par le public, par le passé, se dépasse et semble avoir trouvé le registre dans lequel il excelle, malgré de très légers problèmes de justesse par moments. Les spectateurs en redemandent tandis que les jurés se dandinent allègrement sur leurs sièges. Quatre bleus pour lui aussi ! "C'était une interprétation fidèle avec du plaisir. T'es vraiment à ta place quand tu fais ça. C'était du grand spectacle ! Ça marche à 100%", salue Sinclair.

Imposé par Sinclair, Martial doit ensuite reprendre Week-end à Rome d'Etienne Daho. Un choix qui semble lui convenir, malgré la difficulté du challenge. Dans une version moins pop que l'originale, le beau brun conte cette jolie histoire avec brio. De quoi permettre aux spectateurs d'en redécouvrir les paroles sous un nouvel angle. Le bilan est pourtant sanglant pour Martial : le seul bleu d'Elodie et trois rouges des autres membres du jury. "Tu as mis trop de pathos dans cette chanson super légère et vacancière... Tu as surjoué : ça mettait une distance et ça rendait la chanson lourde, longue et chiante !", déplore-t-il, rejoint par Yaroi Poupaud.

Pauline
Le jury impose Heart Of Glass de Blondie à Pauline : un challenge qu'elle accueille à bras grand ouverts. Le flashback fonctionne à merveille. La jolie brune se débrouille comme une chef avec une version très (trop ?) fidèle à l'originale. Le jury s'en moque finalement : c'est un carton plein pour Pauline qui décroche, comme ses précédents camarades, quatre bleus. "T'étais vraiment dedans ! Ta version était encore plus new wave que l'originale. T'étais naturelle, c'était juste !", juge Yarol Poupaud.

Pour son deuxième titre, Pauline se mesure à Histoire d'un amour de Dalida. Plongée au coeur des fifties avec ce morceau si remarquablement écrit. Avec une forme de détachement, elle donne une touche latine à cet hymne à l'amour. Trois bleus pour Pauline qui doit affronter le rouge de Sinclair. "Je me suis terriblement ennuyé, je me suis mis à penser à plein de choses... Tu l'as fait de manière un peu tranquille. Je préfère te voir avec plus de folie : à ce moment-là de la compétition, il faut être bien plus précis !", déplore-t-il, s'attirant les foudres d'André Manoukian : "Justement, elle l'a fait avec classe et recul ! Pauline était majestueuse !"

Mathieu : "Tu vas appeler la copine qui t'a largué et lui dire merci !"
Mathieu se voit, quant à lui, confier l'interprétation de I Can't Take My Mind Off You. Un vent de poésie s'empare de l'Arche St-Germain. Tout en douceur mais avec une intensité indéniable, il sublime ce standard de Damien Rice. Le temps s'est suspendu. Difficile de ne pas voir bleu après ce joli moment, d'ailleurs le jury applaudit chaleureusement. Sans grande surprise : quatre bleus pour Mathieu également. "Merci d'avoir honoré ce moment dont j'ai secrètement rêvé", révèle sobrement Elodie Frégé. "Cette chanson, on croirait qu'elle a été écrite pour guérir tous les chagrins d'amour. Tu vas appeler la copine qui t'a largué et lui dire merci. C'est un peu grace à elle si tu as donné autant d'émotion dans cette chanson ce soir !", conseille André Manoukian.

Puis, il nous revient avec Déjeuner en paix de Stéphan Eicher. Prodigieux à la guitare électrique, et bluffant dans son interprétation, Mathieu met du temps à trouver ses marques mais semblait très à l'aise dans cet exercice. Peut-être l'effet guitare ! A nouveau, Mathieu repart avec quatre votes favorables. "Faudra remercier tes parents parce que c'est la nature qui t'a donné ces cordes vocales", renchérit Dédé Manoukian.

Verdict...
Pauline quitte l'aventure. Les trois demi-finalistes de la compétition sont donc Mathieu, Martial et Emji. A jeudi prochain !

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel