Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Obsèques de Johnny Hallyday : Emmanuel Macron salue "une part de la France"

44 photos
Lancer le diaporama
Emmanuel Macron prononce un discours poignant en hommage à Johnny Hallyday, en marge des obsèques de la star à l'église de la Madeleine à Paris, le 9 décembre 2017.
Le président de la République a livré un discours touchant...

Samedi 9 décembre 2017, un hommage populaire était rendu à Johnny Hallyday, décédé mercredi 6 décembre au petit matin d'un cancer du poumon à l'âge de 74 ans. 700 bikers ont accompagné la dépouille du rockeur jusqu'à l'église de la Madeleine, à Paris où se sont déroulées les obsèques. Parmi les personnalités présentes, Emmanuel Macron a livré un discours touchant juste avant la cérémonie religieuse.

Le président de la République a ainsi salué Johnny Hallyday qui était "une part de nous-mêmes, une part de la France". Et de poursuivre : "Ce samedi de décembre est triste mais il fallait que vous soyez là pour Johnny car Johnny depuis le début était là pour vous." L'époux de Brigitte Macron, qui a fondu en larmes en prenant Laeticia Hallyday dans ses bras, a évoqué ensuite les "près de 60 ans de carrière, 1 000 chansons, 50 albums" de l'artiste... "Et vous êtes encore là, toujours là", a-t-il déclaré.

Je te promets, L'Envie, Que je t'aime, Requiem pour un fou, Retiens la nuit... "Dans chacune de vos vies, il y a eu ce moment où une de ses chansons a traduit ce que vous aviez dans le coeur : une histoire d'amour, un deuil, une résistance, la naissance d'un enfant, une douleur...", a ajouté Emmanuel Macron au cours de son discours temporairement coupé par des "Johnny ! Johnny !" scandés dans la foule.

Johnny était à vous, à son public

"Pour beaucoup, il est devenu une présence indispensable, un ami, un frère. Certains d'entre vous ont le sentiment d'avoir perdu un membre de leur famille. Je sais que beaucoup d'entre vous depuis quelques jours découvrent une solitude étrange, a-t-il enchaîné. Vous aussi, vous étiez dans sa vie (...) Vous avez aimé ses amours, vous avez vécu ses ennuis et à chaque instant, vous l'avez aidé parce qu'il savait que vous étiez là pour lui."

"Johnny était à vous, Johnny était à son public, Johnny était au pays. Parce que Johnny était beaucoup plus qu'un chanteur, c'était la vie", a dit le président de la République, évoquant le "destin français" du chanteur d'origine belge. "Il était ce que Victor Hugo nommait une force qui va", a ajouté le chef de l'Etat.

"Il aurait dû tomber cent fois. Ce qui l'a tenu, c'est votre ferveur, l'amour que vous lui portez et l'émotion qui nous réunit aujourd'hui lui ressemble : elle ne triche pas, ne pose pas, elle emporte tout sur son passage", a conclu Emmanuel Macron. Et de faire applaudir la foule "pour lui dire merci, pour qu'il ne meurt jamais, Monsieur Johnny Hallyday".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Voiture de course et Laetitia dans les bras d'un basketteur : Johnny se lâche à Los Angeles
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel