Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Pascal Sevran : retour sur la disparition d'un pilier de la chanson française

Pascal Sevran est décédé vendredi matin. Un hommage lui sera rendu mardi 13 mai à 10h30 en l'église Saint-Louis-en-L'Ile de Paris (auquel son ami Nicolas Sarkozy ne pourra pas se rendre pour question d'emploi du temps). Ses obsèques seront célébrées, dans l'intimité familiale, mercredi 14 mai à 10h à Morterolles, dans le Limousin, là où il possédait sa propriété. Sa dernière volonté, d'être inhumé sous son vrai nom, Jean-Claude Jouhaud, sera certainement respectée. Rétrospective sur cette figure du petit écran.


30/10/2007-16h22-Pascal Sevran : une émission littéraire sur France 5 après ses écarts de langage ?
Pascal Sevran pourrait, en plus d'une nouvelle émission sur France 2, se voir confier un magazine littéraire sur France 5. Auteur d'une vingtaine d'ouvrages, l'animateur s'était retrouvé au cœur d'une polémique en 2006. Dans son livre, Le Privilège des Jonquilles, il avait écrit : "L'Afrique crève de tous les enfants qui y naissent sans que leurs parents aient les moyens de les nourrir. Je ne suis pas le seul à le dire. Il faudrait stériliser la moitié de la planète" ou "la bite des noirs est responsable de la famine en Afrique". Il serait très étonnant que France 5 prenne cette décision. D'autre part, malgré les affirmations de certains, Pascal Sevran n'a pas été opéré de la gorge. C'est suite à une intubation maladroite qu'une de ses cordes vocales a été touchée...

05/11/2007-16h01-Pascal Sevran ne reviendra pas avant le printemps
Pascal Sevran a démenti les rumeurs qui annonçaient son retour sur le service public courant janvier. Il n'y aura donc ni émission littéraire, ni émission musicale dans l'immédiat. L'animateur a annoncé sur son site Internet qu'il reviendrait au printemps, alors que le directeur des programmes de France 2 a parlé de l'été. Nous, on se dit qu'à 61 ans, Pascal Sevran devrait peut-être prendre sa retraite.

21/04/2008-19h33-Démenti : Pascal Sevran n'est pas décédé
L'information qui nous est parvenue selon laquelle Pascal Sevran était décédé vient d'être démentie par la radio Europe 1, qui a précédemment annoncé le décès de l'animateur.

Purepeople.com présente ses excuses aux proches de Pascal Sevran concernant cette mauvaise information.

09/05/2008-13h52-Pascal Sevran est mort aujourd'hui (réactualisé)
L'animateur Pascal Sevran est décédé ce matin à 10h à l'hôpital de Limoges à l'âge de 62 ans, des suites d'un cancer du poumon, nous apprend l'AFP dans une dépêche de 13h40, suite à un communiqué de France 2. La chaîne vient d'ailleurs de lui rendre hommage.

Il était le père de la célèbre émission La Chance aux chansons, producteur, écrivain, chanteur et parolier. Un hommage lui sera rendu le mardi 13 mai à 10h30 en l'église Saint-Louis-en-L'Ile de Paris. Les obsèques seront célébrées dans l'intimité familiale précise le communiqué de France 2.

Né le 16 octobre 1945 à Paris, Jean-Claude Jouhaud, alias Pascal Sevran, était le fils d'un chauffeur de taxi et d'une couturière, tous deux encartés au Parti communiste. Il grandit à Antony, dans la banlieue sud de Paris, où il suit une scolarité des plus simples.

En 1960, après un apprentissage de garçon-coiffeur, il "monte à Paris" avec la ferme intention de percer dans le showbiz. Il rencontre alors Orlando, le frère de la chanteuse Dalida, qui produit son premier 45-tours, Les Petits Français.

Il prend de l'assurance et commence à fréquenter l'équipe du Petit Conservatoire de Mireille, une émission de télé dédiée à la musique et au chant qui accueille de jeunes talents en devenir. Le mari de Mireille, le philosophe Emmanuel Berl, le prend sous son aile et l'élève intellectuellement.

En 1972, alors journaliste à l'hebdomadaire Ici Paris, il contacte Dalida au prétexte de vouloir l'interviewer. En fait, il vient lui proposer ses textes de chansons. Il signe ainsi Il venait d'avoir 18 ans, qui deviendra l'un des grands classiques de la chanteuse.

Dès lors, il devient très proche de Dalida, au même titre que Bertrand Delanoë, futur maire de Paris, Max Guazzini, futur patron de la radio NRJ, ou Jacques Lang, futur Ministre de la culture.

En 1979, il sort un premier roman, Le Passé supplémentaire, qui reçoit les éloges de la critique. Ce livre lui donne encore un peu plus d'assurance.

Dalida lui fait rencontrer François Mitterrand quelques mois avant que celui-ci ne soit élu président de la République, en 1981. Des liens solides unissent rapidement ces deux hommes férus de bons mots et d'ironie.

A partir de 1982, Pascal Sevran gravit chaque année la roche de Solutré au côté de son nouvel ange-gardien.

Bizarrement, ce n'est qu'en 1984 que le grand public le découvre, lorsqu'il présente La Chance aux chansons, sur France 2, qui rencontrera un immense succès auprès d'un public que les méchantes langues qualifient de "vieillissant". Sevran a 39 ans, il est blond, il parle vite et prend souvent à partie un dénommé Tintin, que l'on ne voit jamais. Il a un style à lui ; on aime ou pas, mais il plaît à un large spectre de la population française.

Il animera cette émission culte durant 16 ans.

En 2000, il prend du recul et se consacre à l'écriture d'un roman intime. Chaque année, il en publie un tome, toujours rédigé d'une plume alerte, parfois vacharde, et rencontre également le succès en librairie.

En 2006, dans l'un de ses ouvrages, Le Privilège des jonquilles, il écrit au sujet des Noirs, et sous-entend que leur crime est de faire des enfants qu'ils ne peuvent pas nourrir.

Ce passage déclenche une vive polémique et conduit France 2, la chaîne pour laquelle il travaille, à lui signifier officiellement sa désapprobation.

En 2007, déjà malade, il apporte un soutien appuyé à Nicolas Sarkozy lors la campagne présidentielle.

La même année, France Télévisions suspend ses deux émissions, Chantez la vie et Entrée d'artistes. Il choisit de se retirer de l'univers des médias, n'accordant que très peu d'entretiens. Dans l'un d'entre eux, accordé à Paris-Match, il confie la teneur du mal qui le ronge et exprime combien il reste confiant dans la vie.

Elle ne l'a pas entendu…

Nous nous excusons encore auprès des proches de l'animateur disparu pour avoir relayé une fausse information datée du lundi 21 avril.

La rédaction de Purepeople présente ses condoléances.

 


Bibliographie :

La Mélancolie des fanfares
, Paris, A. Michel, 2007
Le Privilège des jonquilles Paris, A. Michel, 2006
Il pleut, embrasse-moi, Paris, A. Michel, 2005
On s'ennuyait le dimanche, Paris, A. Michel, 2004
Lentement, place de l'Eglise, A. Michel, Paris, 2003
On dirait qu'il va neiger, A. Michel, Paris, 2002
Des lendemains de fêtes, A. Michel, Paris, 2001
La Vie sans lui : journal, Albin Michel, 2000
Je me souviens aussi, Paris, A. Michel, 1997
Mitterrand, les autres jours, A. Michel, Paris, 1997
Tous les bonheurs sont provisoires, A. Michel, Paris, 1995
Souvenirs particuliers
, Paris, J. C. Lattès, 1990
Le Dictionnaire de la chanson française, Carrère, Paris, 1986
Un garçon de France : roman, O. Orban, Paris, 1982 ; Albin Michel 2003
Vichy-dancing : roman, Olivier Orban, Paris, 1980 ; Albin Michel, 1999
Le Passé supplémentaire : roman, O. Orban, [Paris], 1979 ; albin Michel, 2001
Le Music-Hall français, de Mayol à Julien Clerc, Paris, O. Orban, 1978
Les 180 Jours de Giscard, histoire du dernier gouvernement de l'Union de la droite, 3 avril-2 octobre 1978, Paris, G. Authier, 1977
Le Guide du socialisme, G. Authier, Paris, 1977

09/05/2008-14H59-Nicolas Sarkozy : son hommage à son ami Pascal Sevran
A l'annonce de la disparition de Pascal Sevran, Nicolas Sarkozy a tenu à lui rendre un dernier hommage. Voici ses paroles :

"C'est avec une immense tristesse que je viens d'apprendre le décès de mon ami Pascal Sevran.

Homme aux multiples talents, producteur, homme de télé et de radio, chanteur et écrivain notamment, il fut aussi l'un des plus fidèles paroliers de Dalida. Il venait d'avoir 18 ans, c'est lui.

Pour les Français, il restera avant tout celui qui a œuvré avec brio pour la chanson française. Dans La chance aux chansons, il mettait à l'honneur les textes mais aussi de jeunes artistes. Homme pétillant et rigoureux, il accompagnait nos après-midi.

La maladie l'avait éloigné des écrans et de la scène. La maladie l'a emporté, mais nous nous souviendrons de lui, avec tendresse, encore très longtemps."

09/05/2008-15h44-Réactions émouvantes au décès de Pascal Sevran
Peu après l'annonce du décès de Pascal Sevran, communiqué à 13h40 par l'AFP, de nombreuses personnalités ont emboîté le pas du Président pour exprimer leur hommage et leur peine.

Marc-Olivier Fogiel, interrogé sur RTL, a déclaré : "C'était quelqu'un de complexe qui avait plusieurs personnalités, quelqu'un de riche, quelqu'un comme vous le voyiez à la télé, léger, drôle, mais en même temps quelqu'un qui était extrêmement profond". Il a ajouté que cela faisait "un an qu'il était chez lui, malade, qu'il voyait très peu de monde et qu'il se battait tout seul face à la maladie".

Jean Piat, sollicité par France 2, a salué un "défenseur de la chanson française. C'était un homme de qualité, certainement, car la façon dont il s'est comporté dans tous les domaines de son activité était tout à fait remarquable. On dit beaucoup de bien de gens quand ils s'en vont, mais là c'est justifié".

Line Renaud quant à elle, a exprimé sa peine sur RTL : "C'est le désastre, ça me fait beaucoup de peine".

Plus d'informations à venir sur Purepeople.com

09/05/2008-16h31-Décès de Pascal Sevran : 'C'était un grand seigneur de la variété'
Les réactions s'enchaînent au sujet de la disparition de Pascal Sevran.

Christine Albanel, ministre de la Communication et de la Culture, a déclaré : "J'apprends avec émotion la disparition de Pascal Sevran. Il était fou de musique et de chansons. Durant deux décennies, il a transmis sa passion de la musique à des millions de téléspectateurs lors de rendez-vous qui auront marqué l'histoire de la télévision. Artiste aux multiples talents, dont celui de l'écriture, il était un grand parolier qui aura offert à Dalida, son amie, quelques-uns de ses plus beaux textes comme Il venait d'avoir 18 ans. Sa personnalité attachante nous manque déjà".

Bertrand Delanoë, maire de Paris a exprimé sa profonde émotion. "Amoureux sincère de la chanson française, Pascal Sevran aura servi et célébré cet art populaire en animant des émissions télévisées qui, pendant toutes ces années, ont rassemblé un large public, accueillant des figures connues et révélant de nouveaux talents". "Au-delà des excès de certaines de ses positions, qui avaient suscité la polémique, je retiendrai la sensibilité et l'intelligence de l'homme", a-t-il ajouté.

Patrick de Carolis, numéro un de France Télévisions, salue au nom de tous les collaborateurs "un être passionné, qui a su transmettre son amour inconditionnel de la chanson française à un public extrêmement fidèle. A sa famille, à ses nombreux amis, France Télévisions adresse ses plus sincères condoléances".

Nicoletta : "Pascal était un grand seigneur de la variété. Il a fait énormément pour la chanson française grâce à ses émissions. Si les tournées de chanteurs des années 60 ont autant de succès, c'est à lui qu'on le doit."

09/05/2008-17h07-Pascal Sevran avait laissé un dernier message...
Malgré la maladie, Pascal Sevran (décédé aujourd'hui) trouvait la force de tenir à jour son blog, sur lequel il faisait part de ses états d'âme, tout en gardant sa plume acérée.

Voici le dernier extrait qu'il a publié le 11 avril dernier : "On me demande si je suis heureux ? L'est-on jamais de vivre dans un monde qui se laisse dévorer par les monstruosités de ce Monsieur Jean Nouvel qui se croit tout permis. Oui j'écris mais il me faut certains jours une force d'âme que je n'ai pas toujours. Et puis qu'on cesse de se demander où je suis, je suis là c'est déjà bien. Je préférerais être avec vous. Voilà pour aujourd'hui, retenu ailleurs, j'en garde en réserve. N'hésitez pas à me transmettre vos messages, ils me réchauffent le coeur. Je vous embrasse. Pascal".

09/05/2008-18h56-Pascal Sevran rejoint l'amour de sa vie...
Le 16 octobre 1998, Stéphane Chomont décédait d'une longue maladie à l'âge de 35 ans. Pascal Sevran, son compagnon, restera inconsolable.


Il écrira un roman, La vie sans lui, dans lequel il raconte tout son amour pour cet homme qui partageait sa vie depuis 16 ans. Stéphane Chomont était une figure incontournable (chanteur et danseur) de l'émission devenue culte : La Chance aux chansons.

De sa propriété de Morterolles, chaque année (de 2001 à 2007), l'animateur écrira un journal intime. C'est quelque part pour Stéphane, que ces livres étaient écrits.

Son père, Jacques, disparaît en octobre 2002. Il l'enterrera au cimetière de Saint Pardoux, au côté de Stéphane, dans le caveau familial.

Pascal Sevran a toujours déclaré que l'amour de sa vie l'y attendait. Il le rejoindra dans les jours à venir. D'ailleurs, dans son 8ème et dernier ouvrage, " La Mélancolie des fanfares", il écrivait : " La vie sans lui ce n'est pas le titre d'un livre, c'est ma vie de tous les jours, de toutes les nuits."

A partir de 1984, Pascal Sevran présente La Chance aux chansons d'abord sur TF1 puis sur France 2, pendant 16 ans. Fin 2000, France 2 décide d'arrêter l'émission. Après une absence de neuf mois (où il n'était pas sûr de revenir à l'antenne), la chaîne publique lui donne l'occasion de revenir avec Chanter la vie. Le programme débute en septembre 2001. Il n'est pourtant plus le même homme, il parait désabusé.

En 2007, alors qu'il est déjà malade, la polémique sur son livre Le privilège des Jonquilles qui a commencé en 2006, ne se calme pas. Pourtant, ce n'est pas par rapport à cette affaire que France 2 suspend ses émissions Chanter la vie et Entrée d'artistes, mais bien pour des raisons de santé.

Retiré dans sa maison, il s'est éteint ce vendredi, laissant derrière lui l'image d'un amoureux de la chanson française.

09/05/2008-20h01-Pascal Sevran : les hommages continuent
Les personnalités françaises ont exprimé leur tristesse sur l'antenne d'RTL suite à la disparition de Pascal Sevran.

Patrick Bruel a indiqué que Pascal Sevran avait été "séduit par [sa] première chanson, Marre de cette nana". Il a "eu envie de me donner ma chance, je n'ai jamais oublié ça". Il a "servi la chanson, a aimé la chanson, les chanteurs. Il avait son caractère, des défauts, mais c'était un typer qui avait un enthousiasme absolument extraordinaire. Il essayait de faire quelque chose pour les jeunes, je l'ai vu sur le plateau conseiller des jeunes de manière très impliquée, il me touchait beaucoup dans son comportement".

Laurent Gerra a indiqué qu'il avait fait sa première télé chez Pascal Sevran. "C'était quelqu'un qui n'était pas dupe de son époque, et puis il aimait le Music Hall, les belles choses. Il avait énormément de goût de puis surtout il avait cette soif d'apprendre, de connaître, de vivre l'instant présent.

Sheila : "C'est quelqu'un qui a toujours été présent et surtout présent quand personne ne téléphone. C'est ça qu'il faut retenir. Pascal, c'est quelqu'un qui m'a refait chanter, à un moment où j'avais arrêté. Il a ouvert des portes qui étaient fermées. C'était un vrai fidèle, un vrai passionné, il avait un caractère extraordinaire que l'on aimait ou que l'on aimait pas, en tous cas, c'était une grande personnalité et quelqu'un qui va énormément manquer à ce métier. Je suis assez détruite, parce que c'était quelqu'un d'important, un ami".

11/05/2008-19h16-Nicolas Sarkozy rendra un hommage personnel à son ami Pascal Sevran
Le Président ne pourra pas être présent lors de l'hommage rendu à Pascal Sevran, à Paris, en l'église Saint-Louis-en-L'Ile. En effet, mardi 13 mai à 10h30, au moment de cette cérémonie, le chef de l'Etat sera en déplacement, prévu depuis quelques temps dans son agenda présidentiel, à Vienne.

Mais comme il était proche de l'animateur, décédé vendredi matin, il tenait à lui rendre un dernier hommage, comme il se doit. Aussi, selon Le Parisien, Nicolas Sarkozy ira se recueillir dans l'après-midi de mardi sur la dépouille de Pascal Sevran, dans la commune de Bessines-sur-Gartempe, près de Limoges.

Les obsèques seront célébrées, dans l'intimité familiale, mercredi 14 mai à 10h à Morterolles, dans le Limousin toujours, là où l'animateur possédait sa propriété. Il devrait être inhumé, comme il le souhaitait, sous son vrai nom, Jean-Claude Jouhaud.

 

 

 

 

 

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Samuel, grand gagnant de "Top Chef 10" (M6), se livre sur son aventure pour "Purepeople.com".
Laurence Boccolini se livre auprès de "Purepeople.com" sur la nouvelle aventure qu'est "Big Bounce Battle", émission qu'elle coanime avec Christophe Beaugrand sur TF1.
Découvrez notre interview "Vener" de Florent Peyre et Emilie Caen, stars de la nouvelle série d'M6 "Papa ou maman". Le jeudi à partir de 21h.
Jessica, ancienne maîtresse de Christian Quesada, livre un rare témoignage sur l'ancien champion des "12 Coups de midi" (TF1) jeudi 9 mai 2019 sur C8 dans le documentaire "Christian Quesada, du rêve au cauchemar".
Patrick Bruel sur le plateau de C à vous, le 14 janvier 2019
Bande annonce de "Mariés au premier regard 3" du 4 mars 2019, sur M6
Nagui dans N'oubliez pas les paroles, sur France 2, le 12 décembre 2018
Jean-Pascal Lacoste dans "Ca commence aujourd'hui", 15 avril 2019, France 2
20e Journée du Livre d'Economie à Paris, le 12 décembre 2018.
Carlos dans "Le Sens de l'effort" (M6) le 19 février 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel