Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Philippe Manoeuvre sponsorise un artiste hors du commun, voyez plutôt... Il n'est donc pas toujours fou !

Nul ne pouvait prédire cela. D'autant plus que Philippe Manoeuvre , on sait pertinemment de quel côté il se trouve : Rock is not dead !

Enfin maintenant qu'il roule pour Cindy Sander ... on ne sait plus trop de quel côté il est ! Comme il dit ne pas avoir encore été contacté par M6 pour Nouvelle Star 8 ... mouais (nous on en doute), en attendant, il s'occupe à autre chose !

C'est peut-être alors son côté Libération (journal avec lequel il a collaboré) et populaire qui l'attire vers Pascal Comelade, artiste ovni, oeuvrant entre les instruments conventionnels et les instruments-jouets (qu'il exposera du 25 juin au 8 novembre au Musée des Arts Décoratifs), le solo et le multiple. C'est complexe mais l'artiste ludique s'explique en interview.

" Je ne sais ni lire ni écrire la musique.
Je fais de la musique d'essence populaire.
Je pratique une musique instrumentale."

Depuis trente ans, Pascal Comelade mélange les instruments conventionnels à des instruments jouets, qu'il chine dans des brocantes ou récupère. Il joue aussi bien en solo qu'avec Le Bel Canto Orchestra dans une salle de concert, un festival de musique électronique, ou encore sur le parvis d'une église. Ses collaborations artistiques le mènent au fil des rencontres et des hasards à travailler avec des musiciens (PJ Harvey, Robert Wyatt), des metteurs en scène (Bob Wilson), des acteurs (Sergi Lopez, Jean-François Stevenin, Jeanne Moreau), des dessinateurs (Willem), des peintres (Robert Combas, Hervé Di Rosa).

Considérant ses instruments jouets comme des outils, Pascal Comelade rend hommage à travers cette installation au Luddisme : un mouvement ouvrier anglais du 19e siècle qui encourage la destruction de l'outil de travail. N'émettant aucun son, elle met en scène le lapin-tambour de marque Duracell, le Washboard utilisé par Boris Vian, le portique à percussions, le piano Kawai, souvenirs de concerts, de disques, de collaborations...

Il faut le voir pour le croire. et une visite sur son MySpace ne peut que vous faire le plus grand bien ; c'est édifiant.

Après son premier album Fluences, très influencé par ses origines et par la musique électronique, il revient avec un nouvel opus, une Freak Serenade à paraître le 28 septembre, juste avant de monter en scène au centre Georges Pompidou pour deux dates avec son Bel Canto Orchestra : 15 et 16 octobre 2009.

Et si vous n'arrivez toujours pas à cerner le personnage, Manoeuvre, à la manoeuvre, résume : " Entre Satie et les Stones, ne l'ignorez pas : il y a Comelade. Rock On !"

MUSIQUE EN JOUETS
Musée Les Arts Décoratifs, du 25 juin au 8 Novembre 2009
Les outils sonoto-luddiques de Pascal Comelade
PASCAL COMELADE PRÊTE SES JOUETS INSTRUMENTS DE MUSIQUE,
LE TOY PIANO, LE MINI-ORGUE, LE MARIMBA JOUET OU LE LAPIN WI-FI...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel