Accédez directement au site

PHOTOS : La reine Rania et le roi Abdallah de Jordanie s'installent à Saint-Tropez !

Après avoir fait une apparition éblouissante dans une très seyante robe blanche, on ne s'attendait pas forcément à revoir la reine Rania de Jordanie dans les rues de Saint-Tropez.

A vrai dire, on pensait plutôt qu'avec son époux le roi Abdallah et leurs quatre enfants (les princes Hussein, 14 ans, et Hashem, 3 ans, et les princesses Iman, 11 ans, et Salma, 7 ans), la famille royale de Jordanie pourrait prendre la direction du Cap Nègre pour y rejoindre le couple Sarkozy dans la résidence de famille de Carla Bruni, où la reine a déjeuné avec Bono le lundi 18 aoùt.

Pourtant, les souverains de Jordanie poursuivent leurs vacances, et se promenaient encore, tout à l'heure, sur le port de Saint-Trop'. Celle qui devint en 1999 la plus jeune reine du monde, 6 ans après son mariage, le 10 juin 1993, avec le futur roi Abdallah II de Jordanie, s'est d'ailleurs montrée très intriguée par un haut lieu du commerce tropézien : Les Bonbons du pirate ! On a beau être l'une des personnalités les plus puissantes de la planète, et engagées dans les plus grands événements (caritatifs, notamment), un rien peut pimenter d'un peu d'insolite ces vacances royales.

La magnifique souveraine de 37 ans avait troqué sa délicieuse robe flottante contre un simple pantalon blanc et un top de saison. Du très grand chic, en toute simplicité (enfin, abstraction faite des fastueux bijoux qu'elle arborait !).

En passant devant la fameuse terrasse de chez Sénéquier, ils ne se sont toutefois pas arrêtés pour prendre un verre. Peut-être parce que Jacques Chirac n'y était plus ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À voir aussi
Recommandé par
Stars dans l'actu
À ne pas rater
Recommandé par
En vidéos
Charlene, cible favorite des photographes, la princesse joue les gravures de mode à Paris
Kate et William, Charlene et Albert de Monaco, les plus beaux mariages royaux depuis 2010
Penelope Cruz joue les starlettes sexy à Saint Tropez avec Bono
Commentaires