Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Pierre Bergé taxe ''Saint Laurent'' d'homophobe : il s'explique...

12 photos
Lancer le diaporama
Pierre Bergé, invité de C à vous sur France 5 le 24 février 2015, s'explique sur ses propos contre le film Saint Laurent. Il l'avait notamment qualifié d'homophobe.

Alors que Pierre Niney savoure son César du meilleur acteur pour son interprétation d'Yves Saint Laurent dans le film de Jalil Lespert, l'homme d'affaires Pierre Bergé et grand amour du créateur disparu en 2008 a lâché une bombe sur Twitter et s'est montré très virulent à l'égard de l'oeuvre qui porte sur le même génie mais réalisée par Bertrand Bonello, la qualifiant de "film méchant et homophobe". Invité sur le plateau de C à vous le 24 février, il est revenu sur son coup d'éclat.

"C'est extrêmement violent mais ce qui m'est arrivé est extrêmement violent. Imaginez qu'on fasse un film sur vous, - vous êtes mariée, vous avez une alliance - sur votre mari, sur votre couple et que personne ne vient vous parler. Que vous l'appreniez comme ça et que personne ne prenne la peine de venir vous trouver pour vous dire : 'Votre vie m'intéresse, j'ai envie de faire un film sur vous.'" Il précise qu'il ne tenait pas à ce qu'on lui demande l'autorisation de faire un film sur Yves Saint Laurent, mais qu'il aurait été correct de l'en avertir. Il affirme qu'il n'a soutenu aucun des films et donc pas celui de Jalil Lespert qui a pu utiliser les création de l'artiste et a reçu mille et un éloges de la part de Bergé : "Je n'ai soutenu aucun des deux projets. Jalil Lespert est venu me trouver, je ne le connaissais pas, on s'est parlé. (...) Je n'ai pas d'autorisation à donner."

Anne-Sophie Lapix insiste pour que Pierre Bergé étaye son argumentation sur l'emploi du terme "homophobe" : "Je peux avoir une idée de l'homophobie qui n'est pas celle de tout le monde. J'ai trouvé dans le film de Bonello qu'il n'existait pas entre Yves Saint Laurent et moi le moindre rapport de tendresse, c'est ce que j'ai voulais dire." Anne-Sophie Lapix souligne que c'est la relation entre deux personnes qui est critiquée et pas l'homosexualité en général. Il rétorque : "Le film ne présente pas l'homosexualité sous un jour qui lui est favorable." Enfin, il en profite pour signaler au passage que son compagnon décédé est dans tous les plans un verre à la main alors que, selon lui, il n'est jamais entré avec une bouteille d'alcool dans ses bureaux.

À l'inverse de Pierre Bergé qui avait déjà fait scandale en critiquant le Téléthon, Pierre Niney avait tout de suite voulu montrer que les deux films pouvaient coexister lors de son discours de remerciements aux César, saluant tout le talent de son collègue Gaspard Ulliel.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel