Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Pistorius - June Steenkamp et 'l'argent du sang': 'C'était ça ou mourir de faim'

Barry et June Steenkamp, les parents de Reeva, au ribunal de Pretoria, le 11 septembre 2014 durant le procès d'Oscar Pistorius accusé du meurtre de leur fille
17 photos
Lancer le diaporama
Barry et June Steenkamp, les parents de Reeva, au ribunal de Pretoria, le 11 septembre 2014 durant le procès d'Oscar Pistorius accusé du meurtre de leur fille

Lors des derniers jours de son procès, on apprenait à la surprise générale qu'Oscar Pistorius versait de l'argent aux parents de Reeva Steenkamp, sa compagne qu'il avait abattue de quatre balles lors d'une funeste nuit de Saint-Valentin en 2013. "L'argent du sang" avait obligé l'avocat de la famille à expliquer pourquoi l'athlète versait cette somme, et pourquoi les parents l'avait acceptée. Alors qu'Oscar Pistorius dort désormais en prison, June Steenkamp est revenue sur cet "argent du sang".

Dans les colonnes du Daily Mirror, June Steenkamp explique qu'après avoir été déclarée en faillite personnelle et expulsée de son logement, la famille n'a eu d'autre choix que d'accepter l'argent d'Oscar Pistorius. À l'époque, leur fille Reeva leur était d'un soutien financier précieux, disparu avec sa mort brutale. Quelques semaines après son décès, les virements ont commencé, à hauteur de 6 000 rands par mois, soit environ 430 euros. June Steenkamp a expliqué qu'ils n'avaient eu d'autre choix que d'accepter : "C'était ça ou mourir de faim." Des versements qui la mettaient "mal à l'aise", elle qui s'est promis de rembourser "chaque centime" des 27 0000 rands obtenus, ajoutant : "Mon enfant n'avait pas de prix. Il ne peut acheter sa vie."

Dans le Mirror, June Steenkamp est revenue sur ce choix douloureux, véritable torture, d'accepter ou non l'argent de celui qui avait tué leur fille. "Nous n'avions pas beaucoup de choix. Nous étions dans une telle situation, nous n'avions même pas de nourriture sur la table. C'était ça ou mourir de faim", a-t-elle expliqué. La famille Steenkamp a également refusé plusieurs versement d'Oscar Pistorius, dont un de 26 500 euros issu de la vente de sa voiture. "Oscar nous a fait d'autres propositions que nous avons rejetées. Heureusement, nous sommes maintenant dans une position où nous pouvons dire que nous ne voulons plus d'argent de lui", conclut la maman.

Aujourd'hui ruiné par un procès long et coûteux, Oscar Pistorius est incarcéré pour la mort de Reeva Steenkamp dans une prison de Pretoria. Toutefois, l'athlète handicapé devra faire face à un nouveau procès, le ministère public ayant décidé de faire appel de la peine infligée à l'accusée par la juge Thokozile Masipa, soit cinq ans de prison. La demande d'appel sera étudiée le 9 décembre prochain.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Asia
Patrick Juvet parle de chirurgie esthétique et de ses lèvres dans "Les terriens du dimanche", sur C8, le 10 mars 2019.
Dizzy Dizzo, Yoyo Cao, Hikari Mori et Peggy Gou dans "FENDI #BaguetteFriendsForever". Janvier 2019.
Lara Fabian dans TPMP, le 14 mars 2019 sur C8
Lara Fabian raconte son premier baiser avec son mari Gabriel Di Giorgio dans "Salut les terriens" rediffusé le 20 avril 2019.
Images de l'enterrement de vie de garçon de Louis Ducruet au Japon en avril 2019. Instagram.
Céline Dion dans 50'inside, le samedi 6 avril 2019

Tatiana Santo Domingo et Dana Alikhani tenaient le 22 janvier 2019 à Paris un pop-up store de leur marque Muzungu Sisters dans une suite du Meurice. A cette occasion, elles ont notamment accueilli L'Officiel pour parler créations. ©Story Instagram Muzungu Sisters.

Tatiana Santo Domingo et Dana Alikhani ont tenu le 22 janvier 2019 à Paris un pop-up store de leur marque Muzungu Sisters dans une suite du Meurice. A cette occasion, elles ont notamment accueilli L'Officiel pour parler créations. ©Story Instagram Muzungu Sisters.
Céline Dion - Nouvelle reine d'Instagram
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel