Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Power Rangers : Un super-héros ouvertement gay, une première au cinéma !

7 photos
Lancer le diaporama
C'était jusque-là inédit au sein de l'univers Power Rangers mais l'un des adolescents sera ouvertement homosexuel dans le film de Dean Israelite.

Dans toute l'histoire des super-héros, si certains personnages étaient liés à la communauté LGBT – que ce soit Harley Quinn, Wonder Woman ou bien le premier homosexuel ouvertement affirmé de l'histoire des comics (Northstar, alias Véga, dans X-Men) –, au cinéma, c'est un peu plus complexe. Si on a parfois insinué que Robin était bisexuel, évoqué la pansexualité de Deadpool (Ryan Reynolds) et quelques autres personnages devenus iconiques pour les LGBT, jamais un seul super-héros ne s'était affirmé ouvertement gay à l'écran. C'est aujourd'hui le cas avec Power Rangers.

À lire aussi

Le film réalisé par Dean Israelite (dans nos salles le 5 avril) aura l'un de ses héros gay. Il s'agit de Trini, le Power Ranger jaune, incarné par la popstar Becky G. "Power Rangers a toujours représenté la diversité et a toujours été en avance sur de nombreuses choses. Bien que ça puisse être un sujet délicat, je trouve que c'est fait avec beaucoup d'élégance et c'est aussi très juste car personne ne sait, Trini ne se connaît pas elle-même. Il y a cette réplique où elle dit : 'Je n'ai jamais dit ce genre de choses à voix haute', puis celle où Zordon lui dit : 'Tu dois jeter ton masque pour porter cette armure' et c'est vrai. Les gens doivent s'accepter tels qu'ils sont", a confié la jeune actrice à Screen Rant, confirmant que "si Trini n'a jamais vraiment appris à s'aimer parce qu'elle n'acceptait pas qui elle était vraiment", elle finit par afficher au grand jour sa sexualité lors d'une séquence où elle évoque des "problèmes de petite amie".

"Trini se questionne beaucoup sur qui elle est. Elle n'a pas encore tout à fait compris. Je pense que ce qui est bien avec cette scène et ce qu'elle met en avant pour le reste du film est que 'tout va bien'. Le film nous dit 'tout va bien' et tous les enfants qui le verront doivent se dire la même chose et trouver qui ils sont vraiment, à quel groupe ils appartiennent", a révélé Dean Israelite au Hollywood Reporter.

Loin des polémiques suscitées par la séquence gay de La Belle et la Bête, celle de Power Rangers ne semble pas agiter les conservateurs. David Yost, qui jouait le Power Ranger bleu dans la série des années 1990, a même salué cette représentation de la communauté LGBT, lui qui était ouvertement gay et avait quitté le show après avoir été harcelé en raison de son orientation sexuelle. "Ils se mettent vraiment en avant. Je pense que beaucoup de gens dans la communauté LGBTQI vont être excités par cette représentation", a commenté l'acteur.

L'histoire de Power Rangers : Dans une petite ville, cinq adolescents découvrent qu'ils ont des pouvoirs extraordinaires. Ils vont devoir apprendre à surmonter leurs peurs et à faire équipe pour devenir les Power Rangers : le destin les a choisis pour sauver le monde de la destruction orchestrée par une force extraterrestre surpuissante...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Gwyneth Paltrow, sexy et souriante, elle vole la vedette à Iron Man !
Emma Watson : la jolie poupée débarque avec son "gang" à Cannes !
Michael Douglas, ému à Deauville devant la cabine de plage à son nom
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel