Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Procès des frères Karabatic : Prison avec sursis mais "le match continue"

Nikola Karabatic et son frère Luka Karabatic lors du match d'ouverture du mondial de handball, la France contre le Brésil à AccorHotels Arena à Paris, France, le 11 janvier 2017.
18 photos
Lancer le diaporama
Nikola Karabatic et son frère Luka Karabatic lors du match d'ouverture du mondial de handball, la France contre le Brésil à AccorHotels Arena à Paris, France, le 11 janvier 2017.
Après le procès en appel, les frères Karabatic se pourvoient en cassation pour "continuer le combat".

Comme rapporté précédemment, Nikola et Luka Karabatic ont tous deux écopé de deux mois de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende. Mais les deux frères, et champions du monde, ne sont pas toujours pas décidés à en rester là.

L'un de leurs avocats, Me Jean-Marc Darrigade, a annoncé ce jeudi 2 février que les handballeurs français se pourvoient en cassation. "Nous allons inscrire le pourvoi demain (vendredi, ndlr) pour Nikola et Luka et pour leurs compagnes" Géraldine Pillet et Jennifer Priez, toutes deux condamnées à 10 000 euros d'amende, a précisé Me Darrigade à l'AFP.

Après les condamnations tombées la veille, l'avocat avait vu en cette décision un appel "à continuer le combat". "Le match continue", avait même lancé un autre de leurs avocats, Me Philippe Nemausat.

Publié le 1er février à 16h04 : Ce mercredi 1er février – quelques jours seulement après la grande finale du Mondial de handball remportée par l'équipe de France –, la cour d'appel de Montpellier a rendu son verdict dans l'affaire des paris concernant un match présumé truqué de 2012. Nikola et Luka Karabatic ont été condamnés à deux mois de prison avec sursis et à 10 000 euros d'amende chacun rapporte l'AFP. Les deux frères, qui comparaissaient aux côtés de 14 coprévenus, avaient été condamnés en première instance à 10 000 euros d'amende pour Nikola et 15 000 euros pour Luka. Tandis que Nikola Karabatic a toujours nié toute implication dans l'affaire, Luka a reconnu avoir parié.

Également entendues lors du procès en appel qui s'était ouvert en novembre dernier, les compagnes de Nikola et Luka Karabatic ont elles aussi été condamnées à 10 000 euros d'amende. Lors de son passage devant le juge, Géraldine Pillet – la compagne de Nikola Karabatic – avait déclaré : "Il n'était pas au courant que j'allais parier." De son côté, Jeny Priez – la compagne de Luka Karabatic – avait confirmé sa participation aux paris. "Je savais que je faisais quelque chose de pas très correct, j'avais la sensation de faire une bêtise", avait-elle confessé.

La plus lourde peine – 4 mois de prison avec sursis et 40 000 euros d'amende – vise le buraliste Nicolas Gillet, considéré comme l'un des pivots de l'affaire avec le joueur serbe Mladen Bojinovic, qui a quant à lui écopé de 4 mois de prison avec sursis et de 20 000 euros d'amende.

Le coeur de l'affaire portait sur les paris passés à la mi-temps d'un match disputé et perdu en mai 2012 par Montpellier – l'équipe des frères Karabatic – face à Cesson. La justice soupçonnait les joueurs montpelliérains d'avoir truqué le match pour remporter leurs paris. Montpellier, déjà sacré champion de France, était privé pour ce match de plusieurs joueurs, dont les frères Karabatic, tandis que Cesson tentait d'éviter la relégation en division inférieure.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Nadal superstar : le champion pose une année de plus avec sa coupe de Roland Garros