Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Prometheus : Comment le film événement a enterré un blockbuster avec Tom Cruise

6 photos
Lancer le diaporama

La valse des films au sein des studios ne manque pas de surprises. Alors que le mystérieux Prometheus de Ridley Scott est sur le point de révéler ses derniers secrets, le réalisateur Guillermo Del Toro vient d'accuser le crypto-prequel de la série Alien d'être indirectement responsable de l'annulation de son blockbuster Les Montagnes hallucinées avec Tom Cruise.

Rêve brisé

Cette adaptation de la nouvelle de Lovecraft devait raconter l'expédition d'une équipe envoyée en Antarctique pour retrouver leurs prédécesseurs, mystérieusement disparus. Perdus dans une chaîne de montagne colossale, ils découvraient une cité de pierre extra-terrestre, source de la vie sur Terre, détruite par une de leurs créations terrifiantes.

Produite par James Cameron et portée par Tom Cruise, la superproduction semblait bien partie pour concrétiser un rêve porté par le réalisateur depuis une décennie. Mais c'était sans compter sur plusieurs mois de dures négociations avec Universal. Obsédé par l'idée de réaliser un film de science-fiction sombre et spectaculaire en 3D, Guillermo Del Toro demandait 150 millions de dollars et une interdiction aux moins de 17 ans. Occupé à compter les 500 millions nécessaires pour rentabiliser la chose, le studio exigeait une interdiction aux moins de 13 ans, synonyme d'un film grand public. Une discussion stérile qui menait purement et simplement à l'abandon du projet, qui n'a visiblement pas conquis les concurrents depuis.

Retour de flamme

Parti réaliser Pacific Rim, une autre superproduction sur une invasion alien stoppée des machines, Guillermo Del Toro semblait avoir trouvé son quota d'extra-terrestres. Occupé par la postproduction de son film, il s'est pourtant laissé aller à quelques confidences sur son site officiel, DelToroFilms.com.

"Le tournage de Prometheus a commencé il y a quelques temps - pile au moment où nous étions en préproduction de Pacific Rim. Le titre lui-même m'a interpellé, sachant qu'Alien était très fortement influencé par Lovecraft et sa nouvelle Les Montagnes hallucinées. Cette fois, des décennies après, avec le budget et la place occupée par Ridley Scott, j'ai déduit que la métaphore grecque était une référence aux aspects de la création évoquée dans le livre de Lovecraft. Je pense avoir raison et en tant que fan, je suis ravi de voir un nouveau film de science-fiction par Ridley Scott. Mais cela va marquer une longue pause - si ce n'est la disparition - des Montagnes hallucinées."

Car il semble que le projet avec Tom Cruise était très proche de Prometheus, d'abord pensé comme un prequel avant d'évoluer vers une toute nouvelle entité : "Mêmes prémices. Scènes qui auraient été presque identiques. Deux films qui partagent des morceaux de décor et exactement la même GROSSE RÉVÉLATION (twist) à la fin."

Également marqué par les problèmes rencontrés lors du développement du film Bioshock, adapté du jeu vidéo à succès, le réalisateur du Labyrinthe de Pan (2006) avoue : "Ce qui est triste, c'est que je travaille sur Les Montagnes hallucinées depuis plus de dix ans et après Hellboy II, deux projets auxquels je tenais ne se sont pas concrétisés. Le point positif est : un projet a réussi [Pacific Rim]... Et je l'aime et je suis reconnaissant de cette chance."

Guillermo Del Toro verra ainsi une parcelle de son rêve prendre vie devant la caméra d'un autre. Comble de l'ironie : révoquée ces derniers mois, l'interdiction aux moins de 17 ans de Prometheus semble être confirmée par les billets de prévente achetés par les spectateurs américains. Le point final d'une triste histoire hollywoodienne.

Prometheus, en salles le 30 mai.

Geoffrey Crété

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel