Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Quand Jacques Dutronc tacle sévère le cinéma et... Johnny Hallyday !

Sans doute un peu énervé d'avoir vu son appartement visité et son célèbre blouson de cuir dérobé par des cambrioleurs le week-end dernier, Jacques Dutronc vient de donner une interview à Paris Match dans laquelle il apparaît plutôt remonté.

Il revient certes avec bonheur sur son come-back scénique, après 17 ans d'absence, spectacle qui donne lieu à un double CD-DVD joliment intitulé Et vous, et vous, et vous. Certes il parle avec tendresse de son fils Thomas et de sa compagne de toujours Françoise Hardy. Mais quand il parle cinéma, au détour d'une pourtant touchante déclaration, il tacle sévère :

"Avec tous ceux qui s'en vont, je dors mal. Mon entourage se fait la belle, petit à petit. La barrière invisible de l'amitié s'en va. Chabrol et Corneau, c'est chiant qu'ils soient partis. Que va devenir le cinoche français ? Les autres, ce sont des blaireaux." Dutronc a notamment tourné Merci pour le chocolat avec Claude Chabrol, décédé le 12 septembre, et le remake du Deuxième souffle d'Alain Corneau, parti fin août. À ce moment-là, Dutronc était à l'affiche de Joseph et la fille avec Hafsia Herzi, mais il avoue préférer le réalisateur, Xavier de Choudens, au film.

Un peu plus loin, toujours au sujet de l'amitié, Jacques Dutronc raconte avoir été beaucoup déçu par Johnny Hallyday : "Il ne m'a pas invité à son anniversaire. Du coup je suis fâché. Quand il était malade, je me suis miné pour sa santé, j'ai laissé des messages sur son répondeur. Et je n'ai jamais reçu un coup de fil pour aller sur la péniche [Le 15 juin dernier, ndr], alors qu'il y avait tout un tas d'imbéciles..."

Entre les amis décédés et ceux qui font le mort, c'est pas la joie pour Dutronc !

Retrouvez l'intégralité de cette interview dans Paris Match, en kiosque le 16 décembre 2010

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Selena Gomez en cavale dans les rues de Paris !
Leonardo Di Caprio : Gatsby le Magnifique mouille le smoking pour sa montée des marches
Bono, Chevalier de la Légion d'Honneur, rock star et artiste peintre à ses heures perdues...