Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Rob Kardashian, toujours en guerre contre Blac Chyna, dément l'avoir frappée

Les deux ex continuent de s'écharper par avocats interposés...

Le temps n'est toujours pas à l'apaisement entre Rob Kardashian et Blac Chyna. En pleine guerre devant les tribunaux depuis le mois d'octobre 2016, date à laquelle l'ancienne strip-teaseuse de 29 ans a porté plainte contre l'entière famille Kardashian pour diffamation et mauvais traitement (elle les accuse notamment d'avoir saboté l'émission de télé-réalité Rob & Chyna), les parents de la petite Dream (13 mois) continuent de s'écharper par avocats interposés, se rejetant mutuellement la faute dans une classique confrontation du type "il dit, elle dit".

À lire aussi

Cette semaine, c'était ainsi au tour du frère de Kim K de répondre à la plainte de son ex-fiancée. Selon le site The Blast, l'homme de 30 ans dément fermement avoir levé la main sur son ancienne compagne. Dans ses documents, Blac Chyna avait accusé son ex-compagnon de violences physiques et psychologiques, assurant que ce dernier l'avait "frappée au sol en tentant de lui arracher un téléphone des mains". Dans sa défense, le jeune papa a en outre souligné que la jeune femme n'avait "subi aucune blessure et aucun préjudice", preuve selon lui que ces accusations de violences ne tiennent pas la route.

Il affirme être la véritable victime

Rob Kardashian ne se contente pas de contester les faits qui lui sont reprochés, il a également tenu à rappeler qu'il avait été lui-même victime d'abus physiques, notamment le jour où Blac Chyna s'est mise à l'étrangler avec un câble de téléphone portable. Quant aux accusations de diffamation, le fondateur de la marque de chaussettes Arthur George campe sur ses positions. "Il dit que tout ce qu'il a dit au sujet de Blac Chyna est vrai", écrivent mystérieusement nos confrères, sans toutefois apporter davantage de précisions.

Séparés depuis février 2017 après une année de relation toxique, Rob Kardashian et Blac Chyna avaient trouvé un accord pour se partager la garde de leur fille. Le premier avait accepté de verser 20 000 dollars de pension alimentaire à la seconde, laquelle avait accepté de retirer sa plainte pour violences conjugales. Visiblement, ces deux-là ont encore beaucoup de choses à régler avant de passer définitivement à autre chose...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Léa Seydoux et Abdellatif Kechiche : le triomphe à Cannes avant le clash
Neil Patrick Harris : papa gâteau, il s'éclate avec son homme et ses jumeaux Harper et Gideon
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel