Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Robin Thicke : "J'étais défoncé et bourré à chaque interview que je donnais"

39 photos
Lancer le diaporama
Robin Thicke avoue avoir été ivre et défoncé lors de chacune des interview qu'il a donné l'année passée lors de sa déposition devant la justice américaine / vidéo diffusée par The Hollywood Reporter.
Plusieurs mois après son procès pour plagiat, les vidéos de la déposition en justice de Robin Thicke ont fait surface et laissent place à de sulfureuses confidences.

Il y a trois ans, Robin Thicke et Pharrell Williams étaient poursuivis par la justice américaine, accusés d'avoir plagié le tube Got to give it up de Marvin Gaye pour leur titre Blurred Lines. Condamnés en mars dernier, les deux chanteurs devaient verser 7,4 millions de dollars de dommages-intérêts à la famille du défunt ainsi que la moitié des droits d'auteurs générés par le titre.

À lire aussi

Des mois après la fin du procès, les journalistes du magazine The Hollywood Reporter ont réussi à mettre la main sur les vidéos des dépositions des deux artistes au moment de l'enquête. Des séquences qui laissent place à de nombreuses révélations... Robin Thicke y avoue notamment son penchant pour la bouteille et les médicaments.

"Avec tout le respect que je vous dois, laissez-moi vous dire que j'étais défoncé et bourré à chaque fois que je donnais une interview l'année dernière", lâche le chanteur américain de 38 ans interrogé par la justice américaine. Puis d'avouer que lors de son passage dans la populaire émission d'Oprah Winfrey, il était ivre et sous l'effet d'un puissant antidouleur. "Je n'ai pas fait une seule interview sans être complètement shooté à l'alcool et au Vicodin", admet l'ex-mari de l'actrice Paula Patton. Un mélange détonnant qui lui a aussi servi lors de la création de la chanson controversée.

Prompt à la confidence, le chanteur qui file désormais le parfait amour avec la jeune April Love Geary précise en outre ne pas se considérer comme une "honnête personne". Il assure ne pas toujours être sincère avec les médias lorsqu'il s'agit de faire la promotion de sa musique. "Quand je donne des interviews, je dis ce que j'ai envie de dire pour aider à vendre des disques", revendique-t-il. Des propos qui, s'ils ne manquent pas de sincérité, feront très certainement polémique.

De l'autre côté, son copain Pharrell Williams s'en tire à peine mieux. Mal à l'aise face aux questions, il assure ne pas "être là pour enseigner la musique" et avoue "avoir le sentiment" de se prendre parfois pour Marvin Gaye. Un sentiment qui, visiblement, ne lui a pas porté chance.

Coline Chavaroche

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel