Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Saad Lamjarred : La pop star marocaine accusée de viol reste en prison

Placé en détention provisoire fin octobre, le jeune chanteur populaire poursuit son séjour derrière les barreaux.

Le 26 octobre dernier, Saad Lamjarred était arrêté à Paris, à la sortie de son hôtel (le Marriott) situé sur les Champs-Élysées (8e arrondissement de Paris). Accusé d'agression sexuelle par une jeune femme de 20 ans, le chanteur marocain de 31 ans n'avait pas tardé à être mis en examen pour "viol aggravé" et "violences volontaires aggravées", et placé en détention provisoire le 28 octobre, ce qui l'avait naturellement forcé à annuler le concert qu'il devait donner au Palais des congrès de Paris.

Selon L'Express, la détention provisoire de Saad Lamjarred a été prolongée lundi 7 novembre par la cour d'appel de Paris, qui a suivi les réquisitions du parquet général. Le chanteur révélé en 2007 grâce à l'émission SuperStar reste donc en prison. Une décision que ses deux avocats, Me Jean-Marc Fédida et Éric Dupond-Moretti, n'ont pas voulu commenter.

Comme l'avait précédemment affirmé Le Monde, Saad Lamjarred se trouvait bien sous l'emprise d'alcool et de stupéfiants au moment des faits qui lui sont reprochés. L'artiste populaire est accusé d'avoir agressé sexuellement une jeune femme de 20 ans, rencontrée en boîte de nuit, ce qu'il nie toujours en bloc.

"Notre client conteste vivement les charges qui lui ont été signifiées", avait indiqué Me Jean-Marc Fédida à la fin du mois d'octobre. Pour les avocats de l'artiste, la jeune femme "a librement accepté de le rejoindre dans sa chambre" et leur relation aurait donc été consentie. La plaignante se serait pourtant réfugiée à la réception de l'hôtel pour demander de l'aide avant d'aller porter plainte dans la foulée.

Ce n'est pas la première fois que Saad Lamjarred se retrouve impliqué dans une affaire de cette nature. Le chanteur avait précédemment été accusé de viol en 2010. Poursuivi par la justice américaine, il avait quitté le pays avant son jugement, après avoir payé sa caution. La plainte a été réactivée en 2016, après que sa présumée victime l'a reconnu dans un de ses clips. Sommé par la cour suprême de l'État de New York de se présenter au tribunal, Saad Lamjarred ne l'a jamais fait. Il encourt une peine de vingt-cinq ans de prison aux États-Unis.

Lors d'une conférence de presse organisée à Rabat en mai dernier, le chanteur s'est défendu en évoquant son succès : "C'est le lot de toutes les grandes stars de subir de telles rumeurs, avait-il déclaré. La cause de tout cela n'est autre que mon succès, Dieu merci."

Véritable star au Maroc, Saad Lamjarred compte des millions de vues sur YouTube pour ses nombreux clips. Le dernier en date, servant à illustrer son tube pop Ghaltana, a été visionné plus de 71 millions de fois depuis sa mise en ligne le 25 août 2016.

Saad Lamjarred reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'au jugement définitif de cette affaire.

Saad Lamjarred et son clip Ghaltana publié en août 2016.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Shakira sexy et décolletée, la bomba met le feu sur les Champs Elysées
Quand Taylor Swift se prend pour Bree Van de Kamp
Alicia Keys, gravure de mode à Paris, star accessible pour ses fans.