Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sandrine Quétier face aux critiques : "Ce n'est pas facile"

Sandrine Quétier, photo officielle de "Danse avec les stars 8"
26 photos
Lancer le diaporama
Sandrine Quétier, photo officielle de "Danse avec les stars 8"
Le public n'est pas toujours tendre.

Samedi 14 octobre 2017, Sandrine Quétier sera aux commandes de Danse avec les stars 8 (TF1). À cette occasion, la belle animatrice de 46 ans était l'invitée de du cinquième numéro de #QHM sur puremedias.com et s'est confiée sur les nouveautés de l'émission.

Après avoir admis que la pression montait car il y avait beaucoup de changements cette année, l'acolyte de Nikos Aliagas a déclaré : "Je pense qu'entre vendredi et samedi, je vais passer 48 heures complètes sur le plateau. Le plateau bouge beaucoup, on a une nouvelle red room, surélevée, on a un nouveau juge, Nicolas Archambault, deux nouveaux danseurs, une nouvelle danseuse et des nouveaux coanimateurs, donc ça change beaucoup cette année !"

Des nouveautés qui lui apportent une pression supplémentaire, certes, mais qui lui permettent aussi de se lancer un nouveau challenge : "Il y a des talents dans la chaîne, ça va être plutôt sympa de les voir se succéder. Et pour moi, c'est un exercice qui va être drôle puisque je vais devoir revoir ma copie chaque semaine, ils ont des manières complètement différentes d'animer."

Reste à savoir si le public sera conquis. Sandrine Quétier s'attend tout de même à quelques critiques de la part des internautes qui ne sont pas toujours tendres : "Il y a vingt ans, il y avait les six chaînes et il n'y avait pas les réseaux sociaux. Quand on est animateur, on est aimé ou détesté, c'est normal, on ne peut pas plaire à tout le monde. Je pense que s'il y a vingt ans il y avait eu cette pression des réseaux sociaux, ça aurait été compliqué à gérer pour quelqu'un qui démarre. Moi, maintenant, j'ai une vieille carcasse." Et d'ajouter : "J'arrive assez bien à prendre de la distance par rapport à certaines critiques. Ce n'est pas facile de lire certaines choses, heureusement que j'ai du recul !"

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
PPDA, Michel Drucker, Sophie Davant : leurs looks improbables à leurs débuts
Neil Patrick Harris : papa gâteau, il s'éclate avec son homme et ses jumeaux Harper et Gideon
Sébastien Cauet met le feu pour un concert au Champ de Mars !