Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Scarlett Johansson : 'Couper le cordon avec ma mère a été une véritable épreuve'

La carrière de Scarlett Johansson est particulièrement étrange. Révélée par Sofia Coppola, sacrée par Woody Allen et métamorphosée en fantasme ambulant, elle était devenue une actrice parmi d'autres en acceptant de squatter tous les écrans.

Entre 2005 et 2008, elle était ainsi la star du blockbuster The Island, l'ingénue de Scoop, la femme fatale du Dahlia Noir, l'assistante sexy du Prestige, la nounou du Journal d'une babysitter, la tentation de Deux soeurs pour un roi, la méchante de The Spirit, la bombe de Vicky Cristina Barcelona et une jolie fille dans Ce que pensent les hommes. Une présence accrue sur le devant de la scène et une salve de critiques acerbes et autres échecs au box-office.

Absente depuis son apparition musclée dans Iron Man 2 (2010), Scarlett Johansson semble avoir misé sur la qualité plutôt que la quantité. De retour en Veuve Noire dans le blockbuster ultime Avengers de Joss Whedon, elle enchaînera avec la bluette Nouveau départ de Cameron Crowe et campera une alien tordue dans Under the skin de Jonathan Glazer.

Derrière ce revirement de carrière, marquée par un mariage, un divorce et une pause loin des plateaux de tournage, se cache certainement Mélanie Sloan, mère et ex-agent de la star. Il y a deux ans, Scarlett Johansson décidait de se passer de ses services pour se payer ceux de Rick Horn, notamment responsable de Leonardo DiCaprio et Cameron Diaz.

Un bouleversement qui n'a pas été simple : "Couper le cordon a été une véritable épreuve. J'aimais l'avoir à mes côtés pour me conseiller et veiller sur mes intérêts. C'était très confortable. Mais je savais depuis longtemps que ça ne pourrait pas durer toute la vie. C'était mauvais pour nous deux. Il était temps que je prenne contrôle de mon existence." Interrogée par Elle sur sa nouvelle petite soeur, adoptée par sa mère il y a deux ans, Scarlett Johansson plaisante : "Eh oui, je ne suis plus sa petite chérie. Mais à mon âge, je pense que je peux encaisser. Et puis surtout, j'aime que mes proches soient heureux."

Une nouvelle ère semble s'ouvrir pour la belle actrice de 27 ans, avec une tête en tête : "Il est temps que je sorte de l'équation Scarlett Johansson = bombe sexuelle ! (...) Je suis juste arrivée à un moment où les jeunes actrices avec des formes était une denrée rare. La mode était plutôt aux brindilles. Comme j'avais l'air bien dans ma peau avec mes kilos, on en a déduit que j'étais différente. Et on a crié bombe sexuelle. Je n'ai plus 20 ans, il faut passer à autre chose..."

Quant à l'éternelle question de ses retrouvailles avec Woody Allen, elle persiste : "Il me connaît par coeur. Peut-être m'appellera-t-il un jour... Mais une chose est sûre : jouer les ingénues, c'est fini !" Une page est tournée pour les cinéphiles.

Retrouvez l'interview de Scarlett Johansson dans Elle, 6 avril 2012.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel