Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Stéphane Rotenberg sur le tournage de Pékin Express : "Ça a été très difficile"

Ce jeudi 12 juillet 2018, Stéphane Rotenberg reprend les rênes de la nouvelle édition de "Pékin Express" sur M6. Très attendue, "la Course infernale" s'annonce excitante. Lors d'une interview, le présentateur de 50 ans s'est confié sur le tournage qui n'a pas été de tout repos.

C'est enfin le Jour J ! Ce jeudi 12 juillet 2018, Pékin Express fera son grand retour avec sa nouvelle édition La Course infernale. À la présentation, on retrouve bien évidemment Stéphane Rotenberg qui avait animé les dix anciennes saisons avec brio. À l'occasion du lancement du jeu culte, le présentateur de 50 ans a fait des révélations sur le tournage plutôt mouvementé...

C'est lors d'un entretien avec nos confrères d'Ici Paris que Stéphane Rotenberg en a dit plus sur le tournage de Pékin Express : La Course infernale. "Il y a un avantage, c'est que je perd les kilos pris pendant Top Chef. On sait qu'on dort peu et qu'il y a beaucoup de tension parce qu'il ne se passe jamais ce qu'on a prévu. Malgré l'expérience, on a toujours des mauvaises surprises." Malheureusement, en effet, tout ne s'est pas passé comme prévu. "Par exemple, entre les repérages et le moment où on est partis, trois typhons se sont abattus sur la région de Bornéo. 60% des routes ont été transformées. Nous devions revoir tous nos plans et les cartes des candidats", a-t-il déclaré.

Stéphane Rotenberg et la production de Pékin Express : La Course infernale ont également rencontré d'autres difficultés : "Au Japon, les codes sociaux sont très durs. Il a fallu que l'on s'adapte. On a réussi à tourner là-bas mais ça a été très difficile, il y a plein de choses prévues qu'on n'a pas pu faire." Malgré ces désagréments, le présentateur de 50 ans a vécu une aventure incroyable. "Maintenant, on a aussi une chance formidable, on est arrivés là-bas les quinze jours où les cerisiers étaient en fleurs. C'était juste inouï", a-t-il conclu.

Une interview à retrouver dans son intégralité dans le magazine Ici Paris, disponible actuellement en kiosques.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
PPDA, Michel Drucker, Sophie Davant : leurs looks improbables à leurs débuts
Neil Patrick Harris : papa gâteau, il s'éclate avec son homme et ses jumeaux Harper et Gideon
Sébastien Cauet met le feu pour un concert au Champ de Mars !
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel