Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sylvester Stallone nommé aux Oscars : Il a failli boycotter la cérémonie

Pourquoi la star américaine ne voulait-elle pas se rendre à la fête ?

En 2016, Sylvester Stallone a l'honneur d'obtenir sa deuxième nomination aux Oscars en tant qu'acteur, et ce toujours grâce au personnage de Rocky. Mais après avoir été cité en 1977 (et avoir perdu face à Peter Finch, héros de Network), il vit la situation de façon particulière cette année, où il a été applaudi pour sa performance dans Creed, nom de l'adversaire mythique de Rocky. En effet, la cérémonie 2016 est marquée par la polémique "OscarsSoWhite", qui pointe le fait que seuls des acteurs blancs soient en lice pour une statuette. Dans un tel contexte, il a pensé boycotter l'événement.

En interview pour The Wrap, Sylvester Stallone a confié qu'il avait discuté avec le réalisateur Ryan Coogler du sujet du manque de diversité aux nominations pour les Oscars, dans les catégories d'interprétation. Il demandait à celui qui l'a dirigé dans le film (un Afro-Américain) s'il devait ou pas décliner l'invitation des Oscars, en soutien à cette mobilisation pour une meilleure représentation de tous les acteurs, comme Spike Lee ou Will Smith ont pu le faire. Soulignons que son partenaire - et héros - de Creed, Michael B. Jordan, ne fait pas partie des nominés, malgré une performance remarquable dans un rôle de boxeur.

À lire aussi

"Je me rappelle avoir parlé avec Ryan Coogler de ce qui se passait et je lui ai dit : 'Comment penses-tu que je dois gérer ça ? Parce que si je suis là, c'est grâce à toi. Si tu ne veux pas que j'y aille, je n'irai pas.' Il m'a dit : 'Je veux que tu y ailles.' Voilà, c'est le genre d'homme qu'il est. Il voulait que je soutienne le film", explique Sylvester Stallone. Une attitude qui contraste avec sa belle bourde lors des Golden Globes. Lauréat du prix du meilleur second rôle, il n'avait remercié ni le réalisateur ni son partenaire... S'il s'est repris en press room, son oubli très déplacé s'est répandu sur les réseaux sociaux.

Discours de remerciement de Sylvester Stallone lors des Golden Globes 2016. Il oublie de mentionner le réalisateur du film et son partenaire, Michael B. Jordan.

Invité du déjeuner des nommés des Oscars, Sly a souligné les efforts de l'académie pour améliorer la représentation de la diversité au sein des membres. En effet, suite à cette affaire, l'Académie des Oscars a pris rapidement des mesures historiques : "doublement d'ici à 2020 de ses membres féminins ou provenant de minorités ethniques", ce ajouté au fait que "les nouveaux membres n'auront le droit de vote que pour dix ans et non plus à vie, et ce droit ne sera renouvelé que si les membres ont été actifs au cinéma pendant la décennie en question. Le droit de vote à vie ne sera obtenu qu'au bout de trois décennies actives dans l'industrie ou après l'obtention d'une nomination ou d'un Oscar."

Sylvester Stallone a aussi pu parler de ce sujet avec Carl Weathers, ancien footballeur devenu acteur qui jouait le fameux rôle d'Apollo Creed dans la saga Rocky. Ils se sont retrouvés lors du Festival du film de Santa Barbara, le 9 février. La star de 69 ans était accompagnée pour cet événement de sa femme et mère de ses trois filles, Jennifer Flavin. Il vient par ailleurs de "rompre" avec son partenaire, producteur de longue date, Kevin King Templeton.

Bande-annonce du film Creed
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel