Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Taylor Momsen, infernale : Nue de face dans ''Heaven Knows'', son dernier clip

10 photos
Lancer le diaporama

On connaît désormais la propension de Taylor Momsen à faire tomber la chemise et à s'afficher dans le plus simple appareil. Non contente de montrer ses fesses sur la couverture de Going to Hell, prochain album de son groupe The Pretty Reckless (dans les bacs le 18 mars prochain), l'ex-garce star de Gossip Girl a réitéré l'exploit cette fois-ci dans le clip de son dernier titre (extrait du fameux opus), Heaven Knows, dévoilé le 12 février 2014.

Grande prêtresse gothique, Taylor Momsen y joue les vamps infernales dans un lycée désaffecté dans lequel elle sème le chaos et prend un malin plaisir à entraîner ses petits camarades dans les ténèbres. Rebelle, trash et provoc', la jeune actrice devenue chanteuse n'a pas froid aux yeux et joue les têtes brûlées, criant à qui veut l'entendre qu'au final, nous sommes tous des créatures de l'enfer. Bonne ambiance.

Longue chevelure blonde en pagaille, regard de braise et morose : fidèle à elle-même, Taylor Momsen joue les poupées rock blasées de la vie qui en veulent à la terre entière et qui comptent bien le faire savoir. Déterminée dans sa démarche, la lolita s'énerve tellement qu'elle finit par en perdre... ses vêtements. Vêtue d'une cape noire, l'incontrôlable blonde n'hésite pas ainsi à se mettre entièrement à nu et de face. Après les fesses, Taylor Momsen se dévoile en full frontal avec pour tout accessoire une grosse bande de scotch, venant recouvrir vite fait ses parties intimes.

En quelques mots, si elle n'en est qu'au début de sa carrière, la star n'aura pas tardé pour se dévoiler sous toutes les coutures. Une attitude qui a au moins le mérite d'attirer la lumière sur ses activités de chanteuse et, par association, de faire bien évidemment parler de ses disques. L'avantage, c'est que musicalement, l'univers de la jeune Taylor tient la route. Reste à savoir si Going to Hell convaincra ses hordes de fans...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel