Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Thierry Henry : Une retraite dorée et télévisée à plusieurs millions d'euros

18 photos
Lancer le diaporama
Thierry Henry explique à Sky Sports pourquoi il a fait le choix de devenir consultant après avoir pris sa retraite sportive.

C'est donc la fin. Thierry Henry a décidé de raccrocher définitivement les crampons après 20 ans passés dans le monde professionnel du football. Pour autant, le Tricolore ne quitte pas l'univers du ballon rond puisqu'il a signé un contrat avec Sky Sports, pour un montant particulièrement élevé...

Si le doute planait après son dernier match avec les Red Bulls de New York, Thierry Henry a mis fin au suspense. La star reviendra bien à Londres, mais ce ne sera pas pour une dernière pige avec le club d'Arsenal. Le meilleur buteur de l'équipe de France avec 51 réalisations va rejoindre la chaîne Sky Sports, diffuseur officiel de la Premier League, en tant que consultant. Sur son compte Facebook, Thierry Henry a annoncé son choix dans un court message, en anglais, dans lequel il confirme sa décision "de quitter le football professionnel" et évoque "un voyage incroyable" tout en remerciant ses "fans, coéquipiers et toutes les personnes croisées" dans les clubs qui l'ont vu passer : l'AS Monaco, la Juventus de Turin, Arsenal, le FC Barcelone et les Red Bulls de New York.

A 37 ans, Thierry Henry va donc passer de l'autre côté de l'écran en rejoignant Sky Sports. Il retrouvera Londres lors de la première semaine de janvier où l'attend un contrat de plusieurs millions d'euros : 31,5 millions à en croire la presse britannique. Son contrat prévoit également qu'il se consacrera uniquement aux matchs d'Arsenal, en championnat et en Ligue des Champions, et qu'il lui laissera le temps de préparer ses diplômes d'entraîneur.

Dans un entretien accordé à Sky, l'homme aux 123 sélections et au palmarès incroyable (Coupe du monde 1998, Euro 2000, Coupe des Confédérations, Ligue des champions, Premier League, Liga, Ligue 1...) a expliqué que la décision "n'avait pas été si difficile à prendre" : "C'est dur de laisser le jeu que vous aimez et tout ce que vous aviez l'habitude de faire quotidiennement. Mais je suis content de ce que j'ai fait et je n'ai aucun regret. Les choses arrivent pour une raison. C'est dur et en même temps ça ne l'est pas."

S'il pense "pouvoir apporter encore beaucoup au jeu", Thierry Henry ne ferme pas la porte non plus à un poste d'entraîneur dans le futur. "Je ne sais pas si je peux être un bon coach ou non, mais l'envie est là. Nous verrons. Le fait de savoir jouer au foot ne veut pas dire que vous pouvez l'enseigner - gérer des égo et améliorer les gens", assure-t-il à Sky. Quant à un retour à Arsenal, où une statue à son effigie trône devant l'Emirates Stadium, l'antre des Gunners, il n'a jamais été réellement question d'un come-back : "Combien de come-backs vous pouvez faire ? Cela aurait été comme un mauvais film. Cela aurait été comme Rocky : vous avez adoré le premier, mais le dernier ?"

L'annonce de sa retraite a entraîné de nombreuses réactions et hommages sur les réseaux sociaux, de ses anciens clubs comme Monaco ou Arsenal jusqu'à la Fifa.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel