Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Thomas Dutronc: ''Ma mère a des idées bien arrêtées, le dialogue est difficile''

Françoise Hardy et son fils Thomas Dutronc lors d'un concert d'Henri Salvador au Palais des Congrès à Paris le 21 décembre 2007
15 photos
Lancer le diaporama
Françoise Hardy et son fils Thomas Dutronc lors d'un concert d'Henri Salvador au Palais des Congrès à Paris le 21 décembre 2007

Lundi 25 mai, Thomas Dutronc publiait Éternels jusqu'à demain, son troisième album, qu'il a composé en Corse et enregistré à Londres. Parmi ses onze nouvelles chansons, un duo avec son père Jacques. Dans une grande interview accordée à VSD, le jeune homme de 42 ans évoque ses débuts, son enfance et bien sûr ses parents.

Je n'suis personne est le premier duo de Jacques et Thomas Dutronc sur un album, une très belle chanson aux arrangements magnifiques, un peu hors du temps. "Je suis très fier de ce morceau, confie Thomas dans VSD. C'est un morceau écrit spécifiquement pour lui, pour un homme de 70 ans. (...) Le plus impressionné des deux, eh bien, c'était lui ! Il avait peur de ne pas bien chanter. Comme pour le reste de l'album, on a enregistré à Londres. Mais, bien entendu, pour sa voix, c'était en Corse. Il ne se déplace plus du tout à Paris. Alors, à Londres..." Dutronc père confiait récemment qu'il n'était "pas un bon client pour le cancer", son fils confirme qu'il est en forme : "Vraiment. C'est juste qu'il faut enregistrer le matin, parce qu'après l'apéro, c'est plus difficile, disons."

Thomas Dutronc avoue cependant qu'il était bien plus difficile de travailler avec sa mère. Françoise Hardy, qui se remet d'une fracture du bras - et qui est, d'après nos informations, restée longtemps hospitalisée... -, se consacre désormais à l'écriture. Son dernier livre, Avis non autorisés, n'est pas passé inaperçu. Lui écrire des chansons aurait été presque mission impossible, explique Thomas : "J'ai réalisé plusieurs arrangements pour elle, mais ma mère, elle est dure. Elle a un sacré caractère, elle est très franche, ce qui est une qualité, mais question diplomatie.... Et puis, elle n'aime que les morceaux tristes. Alors, inutile que je lui parle des trucs gais de mon disque, ça lui passerait complètement au-dessus du ciboulot. Elle n'aime pas ça du tout. Ma mère a des idées bien arrêtées, donc le dialogue est difficile." Reste qu'elle est sa première fan et ne manque jamais de faire part de l'admiration qu'elle a pour lui dans toutes ses interviews.

Lundi, Thomas Dutronc assistait au 6e Global Gift Gala coorganisé par Eva Longoria au Four Seasons George V à Paris. Une sortie plutôt rare pour l'artiste qui, comme son père, préfère la Corse : "Il y a toujours le soleil, ça donne chaud au coeur. Pour le boulot comme pour la glande, c'est mieux là-bas !" Avec la sortie de son nouvel album et la préparation d'une grande tournée, qui débutera le 30 octobre, Thomas Dutronc va passer les prochains mois à bosser... C'est sûr que sous le soleil de Monticello, c'est plus agréable.

VSD, en kiosques le 28 mai 2015.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Katy Perry, une poupée pop très décolletée pour un concert édulcoré
Amy Winehouse, émue aux larmes quand elle entend son papa chanter pour elle
Pete Doherty incontrôlable, sa folle virée parisienne