Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Affaire Villemin : France 3 condamné à 80 000 euros pour diffamation !

Le petit Grégory, assassiné en 1984
2 photos
Lancer le diaporama

On se souvient tous de la traumatisante et nébuleuse affaire du petit Grégory. En octobre 1984, le corps d'un garçonnet de 4 ans avait été retrouvé sans vie, pieds et poings liés dans une rivière des Vosges. L'identification était formelle : il s'agissait du petit Grégory Villemin. Le lendemain du drame, les parents Christine et Jean-Marie Villemin, avaient reçu une lettre d'un corbeau sur laquelle était inscrit le glaçant "Ton fils et mort. Je me suis vengé". Dès lors, le sordide feuilleton policier était commencé...

Parmi toutes les pistes explorées par les enquêteurs, celle de Bernard Laroche a longtemps été la plus crédible. Bernard était le cousin de Jean-Marie, le père de Grégory. Inculpé en octobre 1984 par le juge d'instruction d'Epinal, Bernard a été libéré quelques mois après, le 4 février 1985. Bernard Laroche n'a malheureusement pas savouré longtemps sa liberté retrouvée puisque Jean-Marie Villemin, convaincu de la culpabilité de son cousin, l'a abattu d'un coup de fusil le 29 mars. Précisons que la mère de l'enfant, Christine, avait elle-aussi été soupçonnée et incarcérée quelques jours pour finalement bénéficier d'un non-lieu le 3 février 1985 en l'absence de preuves.

Cette tragique affaire qui avait bouleversé la France dans les années 80 a été ré-ouverte en 2000, à la demande de la famille Villemin... en vain. En décembre dernier, la Cour d'Appel de Dijon a ordonné une nouvelle examination du dossier pour tenter de trouver des traces d'ADN (voir news)... Aucun élément probant n'est à signifier pour l'instant.

Bien que toujours sans réponse, cette affaire fascine les médias. Ainsi en octobre 2006, France 3 avait diffusé un téléfilm en six épisodes intitulé L'Affaire Villemin. Une fiction basée sur les éléments réels de l'enquête qui, lors de sa diffusion, pouvait sous-entendre la culpabilité de Bernard Laroche. Ulcéré par la non-considération de la présomption d'innocence du cousin Bernard, la famille Laroche avait assigné France 3 en justice. Malheureusement, leur requête avait, à l'époque, été déboutée en première instance ; la famille a donc fait appel et le verdict est tombé, la semaine dernière.

La cour d'Appel de Versailles a finalement statuée en faveur des plaignants et France 3 a été condamnée à verser en tout 80 000 € pour diffamation et frais de justice à la famille Laroche : 15 000 € pour réparation de préjudice, pour la femme et les deux enfants du défunt (à savoir Marie-Ange Laroche, la veuve, et ses deux fils Sébastien et Jean-Bernard) à cela s'ajoutent 10 000 € de frais de justice à destination de la famille. Soit, déjà 55 000 €.
Mais ce n'est pas tout : la Cour d'Appel a également condamné France 3 à verser 15 000 € de dédommagement à Muriel Bolle, la belle-soeur de Bernard Laroche, ainsi que 10 000 € de frais de justice, toujours pour les mêmes motifs.

Pour statuer, la Cour d'Appel s'est basée sur les éléments suivants : "La diffamation (...) est constituée dans les dernières scènes de l'épisode six du film, soit la scène de l'audition de Brigitte Keller (Murielle Bolle) par le juge Simon. En choisissant de terminer le film sur l'hypothèse émise par le juge Simon, convaincu de la culpabilité de Bernard Laroche, sans prendre la précaution de mettre en évidence les conclusions de vérifications effectuées et notamment la fragilité des témoignages (...) France 3 et M. Patrick de Carolis ont, en diffusant ce téléfilm, insinué de graves éléments de suspicion à l'égard de Bernard Laroche".

Plus qu'une répartion financière, c'est "une victoire morale" a souligne Gérard Welzer, avocat de la famille Laroche.

Un soulagement pour la famille Laroche. Attendons maintenant que la famille Villemin ait elle-aussi, son moment de soulagement, en identifiant le coupable de ce terrible assassinat...

AJC

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Cyril Hanouna en larmes en écoutant un message de sa maman Esther - "On se retrouve chez Sabatier", C8, 16 janvier 2019
Sarah Lopez en interview pour "Purepeople", décembre 2018
Pierre Liscia face à l'Algérien Rachid Nekkaz, le 10 mars 2019 sur C8 dans "Les Terriens du dimanche".
Extrait de l'émission "N'oubliez pas les paroles" - France 2, mercredi 24 avril 2019
Poupie et Sidoine de "The Voice 8" répondent à l'interview "Je me voyais déjà" de Purepeople.com. Avril 2019.
Anthony des "Princes de l'amour 6" en interview "Power of love" pour "Purepeople" - décembre 2018
Marc-Olivier Fogiel évoque le tsunami de 2004 sur France 2, le 12 décembre 2018.
Loana en interview pour "Purepeople.com". Le 3 décembre 2018.
Claire Chazal dans "50 minutes inside" - 5 janvier 2019, TF1
Waly Dia en interview pour "Purepeople" - avril 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel