Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Victoires de la Musique: Un supershow façon Grammys ? "Aux artistes de jouer !"

La grande révolution aura-t-elle lieu ? Après bien des éditions précédées d'effets d'annonce vaseux, qui promettaient du spectaculaire pour n'accoucher que de séculaire, les 26e Victoires de la Musique pourraient, enfin, s'offrir une vraie rénovation, pour prendre un virage décidé vers une fête de la musique qui ne tourne pas à la mascarade complaisante.

Cette année encore toutefois, dès la phase de sélection des artistes en lice, la cacophonie est à l'orée du bois, comme les pré-nominations dévoilées dernièrement le suscitaient : entre oublis et incohérences, certaines parties de la recette sont toujours sujettes à caution...

Mais le désir de changement s'inscrit déjà, concrètement, dans la mise en place d'un nouveau dispositif, avec un vote en deux tours pour éviter les manoeuvres corporatistes des maisons de disque toutes dévouées à leurs poulains, marqué par un système ouvert au public (qui votera, au côté du collège de 750 professionnels, via Internet et divers médias) et une cérémonie également en deux tours, avec une soirée dédiée aux révélations (le 1er février sur France 4, en direct d'une ville de province qui reste à déterminer), et une autre réunissant les artistes "installés" (le 1er mars sur France 2 - les révélations primées de l'autre cérémonie y sont conviées). Résultat : non plus un show de 4 heures (voire un peu plus), mais deux spectacles de 2h30. "Ce n'était pas assez ouvert pour certains, trop bobo pour d'autres, pas grand public ou trop centré sur les grosses maisons de disques. On a voulu que ce soit plus représentatif de la musique en France", explique Thierry Chassagne, PDG de Warner (nul doute qu'il aimerait voir son protégé star Christophe Maé s'imposer dans la catégorie du Meilleur interprète masculin) et nouveau président pour deux ans des Victoires de la Musique. A ce chapitre, on attendra la shortlist finale (retrouvez les pré-sélections par catégorie en fin d'article) des différentes catégories avant de s'emballer...

"Là, il faut que les artistes jouent le jeu."

Sur la forme, aux suffrages populaires de valider le concept ou non. Sur le fond, l'orientation est claire, comme le révèle l'analyse du Parisien de lundi autour des confidences de Thierry Chassagne : les sacro-saints et ô combien spectaculaires et explosifs Grammy Awards pour modèle. On imagine difficilement passer du show pompeux qu'on a connu à cette grand-messe incroyable qui est le rendez-vous musical de l'année, et pour lequel une galaxie de stars répondent présentes, quittes même à se mettre en scène pour de sacrés numéros, mais l'axe de réflexion est alléchant : "Nous voulons réaliser un supershow avec tapis rouge, chorégraphies, rencontres inédites, et là il faut que les artistes jouent le jeu." Et ce n'est pas un détail, loin de là... Wait and see !

Au crédit de cette orientation, le Parisien note que la réalisation de la cérémonie a été confiée, après appel d'offres, à DMLS TV, fournisseur de quelques fêtes de la musique télévisuelles notoires pour TF1, comme Les Enfoirés, La chanson de l'année ou encore Les 500 choristes. Le virage semble nécessaire, mais France Télévisions, partenaire historique des Victoires, serait, selon les informations du quotidien francilien, un peu crispé : "le service public a tardé à donner des réponses au point que la manifestation était à deux doigts d'être récupérée par... M6", apprend-on !

Alors, prêt à mettre du Coca dans son vin ?

G.J.

Liste des pré-sélections pour les 26e Victoires de la Musique :

Artiste interprète masculin :

Jean-Louis Aubert
Louis Chedid
Grand Corps Malade
Bernard Lavilliers
Christophe Maé
Yannick Noah
Gaëtan Roussel
Yodelice

Artiste Interprète féminine :

Asa
Coeur de Pirate
Françoise Hardy
Souad Massi
Yael Naim
Vanessa Paradis
Véronique Sanson
Sylvie Vartan

Groupe ou Artiste révélation du public :

Ben l'Oncle Soul
Féfé
Guillaume Grand
Camélia Jordana
LillyWood & The Prick
Florent Marchet
Okou
Zaz

Chanson originale :

" Mourir au Japon " - Babx
" Ton héritage " - Benjamin Biolay
" Tu peux compter surmoi " - Louis Chedid
" J'ai laissé " -Christophe Maé
" Help Myself " -Gaëtan Roussel
" Désolé " - Sexion d'Assaut
" Alors, on danse " - Stromae
" Je veux " - Zaz

Album rock :

" La vie est une truite arc-en-ciel qui nage dans mon coeur " - Cali
" Everybody'sGod " - Gush
" Philippe Katerine " - Katerine
" Ginger " -Gaëtan Roussel
" J'accuse " - Saez
" Brother Ocean " - SydMatters
" Birds and drums " - The BewitchedHands
" Cardioid " - Yodélice

Album de musiques urbaines :

"Château rouge " - AbdAlMalik
" Lunatic " - Booba
" Libérez la bête " - Casey
" 16 Pièces " -Hocus Pocus
" 74 " - Sly Johnson
" Capitale du crime " - La Fouine
" L'Ecole des points vitaux " - Sexion d'Assaut
" la Colombe " - Soprano

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Filles sexy et open bar : P.Diddy s'éclate au VIP Room à Cannes
Pete Doherty incontrôlable, sa folle virée parisienne
Quand Taylor Swift se prend pour Bree Van de Kamp