Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Victoria Azarenka : En guerre pour la garde de son fils Leo, 8 mois

Difficile de concilier la vie de maman et celle de tenniswoman professionnelle, surtout quand la garde partagée pose problème...

Pour Victoria Azarenka, les joies indescriptibles de la maternité se sont hélas bien vite abîmées dans une guerre terrible pour la garde du petit Leo, qu'elle a mis au monde le 19 décembre 2016.

À lire aussi

A l'époque, l'identité du papa était un mystère soigneusement préservé. A présent que les deux parents, séparés depuis le mois de juillet, s'affrontent devant la justice, ce n'est plus un secret. Car Billy McKeague, le père du petit garçon de 8 mois, n'a pas l'intention de se laisser faire, alors que l'activité professionnelle de madame présente de sérieuses contraintes, puisqu'elle doit voyager la majeure partie de l'année pour disputer les tournois du circuit WTA.

Or, Billy McKeague a déposé les documents concernant la procédure de garde devant un tribunal de Los Angeles, où la tenniswoman biélorusse de 28 ans possède une résidence, et le juge des affaires familiales qui s'est saisi du dossier a interdit à l'ex-numéro un mondiale (aujourd'hui au-delà du 200e rang) de quitter la Californie tant que le conflit n'aura pas été arbitré. Ce qui ne devrait pas arriver avant - au mieux - le mois d'octobre.

D'ici-là, Victoria Azarenka doit disputer l'US Open, un des grands rendez-vous de la saison, qui débute à la fin du mois d'août. Elle comptait bien emmener Leo à New York, estimant son ex-compagnon incapable de s'en occuper, et l'a signifié au juge par l'intermédiaire de Laura Wasser, avocate championne des ruptures hypermédiatisées dans le starsystem. Mais, malgré son offre de payer à Billy avion et hébergement pendant la durée du tournoi, elle s'est vu opposer une fin de non-recevoir. Laura Wasser a alors abattu une autre carte, faisant valoir le fait que sa cliente dispose d'un droit de garde validé par un tribunal en Biélorussie, pays dont Leo et ses deux parents sont résidents, mais le juge américain est demeuré inflexible.

Victoria Azarenka décidera-t-elle de laisser Leo avec son père en Californie pour disputer le tournoi du Grand Chelem ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Nadal superstar : le champion pose une année de plus avec sa coupe de Roland Garros
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel