Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Xavier Dolan : "J'ai pas l'impression que je vais vivre très vieux..."

13 photos
Lancer le diaporama
Le réalisateur de 27 ans à fleur de peau est passionnant jusque dans ses interviews...

Alors que son nouveau film, Juste la fin du monde, sort mercredi 21 septembre 2016, Xavier Dolan s'est prêté, dimanche, à l'exercice de l'interview menée par Thierry Demaizière dans Sept à huit, sur TF1. Le réalisateur québécois de 27 ans revient sur l'accueil divisé de son film au dernier Festival de Cannes, malgré l'attribution du Grand Prix du Jury, et le rythme infernal de tournage qu'il s'impose depuis l'âge de 19 ans.

À fleur de peau et pressé, Xavier Dolan construit une oeuvre, fruit d'un travail acharné. "Ce rythme-là n'est pas une stratégie, c'est pas un désir d'être précoce, provocateur... Je m'en fous. J'ai juste des idées qui me viennent [mille à la minute selon Gaspard Ulliel, héros de Juste la fin du monde, NDLR] et il faut que je les exprime." À tel point que Dolan ne s'arrête jamais comme s'il était pressé par le temps : "Sans travailler, je tourne en rond. J'attends. J'ai l'impression que la civilisation dans laquelle on vit est en écroulement. C'est pour ça que je suis pressé, parce que je ne sais pas quand je vais mourir." Et le jeune artiste d'ajouter : "J'ai pas vraiment l'impression que je vais vivre très vieux..."

Enfant gâté ?

Il bosse tant qu'il refuse qu'on lui dise qu'il est l'enfant gâté du cinéma : "Non, j'ai travaillé très fort. J'ai pas de vie. Ça fait huit ans que j'ai pas pris de congés." Depuis la sortie de J'ai tué ma mère en 2009, Dolan a réalisé six films. Son premier film en anglais, The Death and Life of John F. Donovan, sur fond d'Hollywood et de presse à scandale, est à moitié terminé.

Il explique mettre tellement de lui dans chacune de ses réalisations que chaque critique négative est une souffrance, notamment celles sur Juste la fin du monde, en partie hué en projection, qui récolta malgré cela un magnifique Grand Prix du Jury. Dolan parle d'une "brèche" en lui qui ne peut se refermer. Il dit aussi tourner en raison du rejet amoureux, de l'amour sans retour, des rapports de famille, de ceux qui s'aiment et communiquent mal. C'est le sujet de son dernier film, Juste la fin du monde : un jeune écrivain (Ulliel) retrouve sa famille après des années d'absence pour leur annoncer qu'il va mourir. Ce huis clos réunit Marion Cotillard (que Dolan semble aimer à la folie en tant qu'actrice), Nathalie Baye, Vincent Cassel et Léa Seydoux ...

Mardi, Xavier Dolan se confiera encore plus longuement dans Télérama, dont il fait, évidemment, la couverture.

Xavier Dolan en couverture de "Télérama", en kiosques mardi 20 septembre 2016. Tweet de Lucas Armati, journaliste du magazine.
Xavier Dolan en couverture de "Télérama", en kiosques mardi 20 septembre 2016. Tweet de Lucas Armati, journaliste du magazine.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Brad et Angelina, dernière montée des marches en amoureux
Ashley Benson, elle vole la vedette à Selena Gomez !
Leonardo Di Caprio : Gatsby le Magnifique mouille le smoking pour sa montée des marches
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel