Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Une boucherie" : Le chirurgien esthétique des stars de télé-réalité face à de lourdes accusations

"Une boucherie" : Le chirurgien esthétique des stars de télé-réalité face à de lourdes accusations
Par Ari Guardiola Journaliste
Si elle a bien fait son choix (évident) entre Leo Messi et Cristiano Ronaldo, il n’est pas question de décider qui elle préfère entre Meghan Markle et Kate Middleton. Poissons ascendant Verseau, elle est dotée d'un sixième sens qui l'aide à vous dénicher les informations les plus cachées sur vos stars préférées.
15 photos
Le Dr Benjamin Azoulay, praticien star sur les réseaux sociaux, est suivi par près de 50 000 abonnés sur Instagram. Aujourd'hui, le chirurgien esthétique est mis en cause par de nombreuses femmes, ayant été opérées et étant victimes de lourdes complications. Les victimes présumées évoquent pour certaines une "boucherie". Lui, se défend dans "Le Parisien".

Le Dr Benjamin Azoulay fait partie de ces médecins devenus (presque) stars sur les réseaux sociaux. Ainsi, en travaillant le réseau certainement juteux de la téléréalité, le médecin parisien est suivi par près de 50 000 abonnés sur Instagram. Aujourd'hui, cette renommée se voit entacher d'une mise en cause par de nombreuses femmes, ayant été opérées ou ayant reçu des injections, selon nos confrères du journal Le Parisien. Certaines de ses présumées victimes évoque une "boucherie" et l'une d'entre elle affirme que sa vie est "bousillée". D'autres s'organisent pour que le Dr Benjamin Azoulay leur rende des comptes. Lui se défend, dans les colonnes du journal.

Parmi ces patientes en colère, il y a deux influenceuses passées par la case de la téléréalité : Luna Skye et Emilie Amar. Elles jouent les lanceuses d'alerte et espèrent bien regrouper d'autres témoignages et faire en sorte de "l'arrêter". Jusqu'ici, elles sont six à témoigner contre l'homme qui les a opérées ou "corrigées" entre 2014 et 2022. À 41 ans, le spécialiste de la chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice s'est fait un beau carnet d'adresses qui vient le voir dans son cabinet du 16e arrondissement de Paris ou dans plusieurs cliniques de la capitale où il exerce. Toutes dénoncent "un docteur inhumain", des interventions "ratées", avec photos et examens médicaux pour preuve.

"Il m'a injecté dans une des chambres"

Déjà Luna Skye et Emilie Amar avaient livré un récit glaçant de leur rencontre avec le médecin, dans les colonnes de Libération. Elles évoquaient une vie devenue un calvaire depuis qu'elles ont eu recours au HYAcorp, dans le but d'avoir un fessier plus galbé. La candidate des Marseillais âgée de 26 ans a fait huit séjours à l'hôpital, dont deux en soins intensifs, entre la vie et la mort, rapporte Le Parisien, ce jeudi 5 mai. En cause ? La jeune femme qui a déboursé 7 000 euros pour recevoir 40 seringues par fesse est atteinte d'un staphylocoque et une septicémie. Du côté d'Emilie Amar, l'ancienne compagne de Paga, a été victime d'une hépatite médicamenteuse et un clostridium difficile (bactérie causant une inflammation du côlon).

La rencontre entre Benjamin Azoulay et Luna Skye s'est déroulée, selon elle, à Dubaï lors d'un anniversaire en juin 2021. " Le docteur était parmi les invités, je ne le connaissais pas. Le lendemain, il devait faire des injections à une amie. Il lui restait du produit, il m'en a proposé. J'ai hésité, le lieu n'était pas stérile mais il répétait qu'il n'y avait aucun risque. Il m'a injecté dans une des chambres", a-t-elle fait savoir. Une pratique "strictement interdite en France", comme précisé par le ministère de la Santé à nos confrères. Elle et Emilie Amar, qui ont "chacune des séquelles physiologiques et psychologiques", se sont rapprochées d'un avocat.

La réponse du Dr Benjamin Azoulay

D'autres patientes, plus anonymes que les deux influenceuses, livrent également des récits glaçants. Un IRM montrant une injection du produit dans le muscle, ce qui aurait pu engendre une embolie mortelle, une narine droite de travers avec de la peau collée à l'os, une hémorragie le lendemain de l'intervention... Le praticien Benjamin Azoulay a déjà été sanctionné par la chambre disciplinaire nationale de l'Ordre des médecins - deux ans d'interdiction d'exercer dont un avec sursis - pour avoir à plusieurs reprises "violé le secret médical et déconsidéré la profession", en filmant les interventions sans cacher le visage de ses patientes. "J'attaquerai toute personne qui osera porter atteinte à ma réputation", fait savoir le médecin, qui dément toutes ces allégations et dénonce une vendetta.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image