Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Affaire du travail déguisé dans les télé-réalité : le CSA savait... mais n'a rien dit !

Dominique Baudis
3 photos
Lancer le diaporama

Des mois que cette affaire agite chaînes de télé, producteurs, candidats de télé-réalité et avocats. Des mois que les uns se battent pour faire requalifier leur contrat de participation en contrat de travail, alors que les autres affirment que participer à une télé-réalité relève plus des vacances que du travail. Des mois que le CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel) ne bronche pas.

Mais Le Canard Enchaîné vient de faire une révélation des plus embarrassantes pour l'institution... En 2005, inquiet du sort réservé aux participants des émissions Opération Séduction (M6) et Y'a que la vérité qui compte (l'émission de Bataille et Fontaine sur TF1), le CSA a commandé - et payé - une expertise à deux professeurs de droit, Philippe Stoffel-Munck et Agathe Lepage. Selon eux, oui, le fait de participer à une telle émission est un travail, et "cette qualification ne dépend pas de la volonté des parties et le juge peut et doit requalifier en contrat de travail la convention". Bref, des conclusions on ne peut plus claires.

Pourtant, le CSA, alors présidé par Dominique Baudis, n'a envoyé aux chaînes qu'une petite partie de ce rapport. A peine 56 pages. Et devinez quoi ?! La partie "droit du travail" a été complètement éludée, d'après le journal satirique.

Ainsi, Edouard Boccon-Gibbod, actuel patron de TF1 Productions (anciennement Glem, société productrice de l'Ile de la tentation), interrogé par le journal, explique que le CSA "n'a jamais parlé ni alerté sur une possible requalification de nos contrats en contrats de travail".

Pour sa défense, le CSA assure ne pas être compétent sur le droit du travail, et avoir seulement diligenté cette expertise afin de s'intéresser au "respect de la vie privée" des participants.

Rappelons qu'aujourd'hui, lors du procès qui opposait les tentateurs à Glem, l'avocat général de la Cour de cassation a demandé l'annulation des trois arrêts rendus par la cour d'appel qui allaient dans le sens des Tentateurs... Pourtant, dans leur rapport de 2005, des professeurs de droit affirmaient l'inverse.

On attend la réponse de la Cour de cassation dans les prochaines semaines...

Un vrai feuilleton, digne des séries de TF1 !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Carla Moreau et Kevin Guedj dévoile le prénom de leur fille dans l'épisode des "Marseillais VS Le reste du monde" du 1er octobre 2019, sur W9
Incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, Paris, le 15 avril 2019 ©Renan Keraudran / Bestimage
Jade Foret, dans une story Instagram du 29 juillet 2019, a démenti être célibataire comme elle le prétendait quelques heures plus tôt dans une précédente story, ajoutant une photo de la mention "épouse d'Arnaud Lagardère" dans son passeport.
Le fils illégitime d'Alain Delon, "drogué et manipulé" selon Marie Soubrier Boulogne. Témoignage recueilli par TPMP, sur C8, le 5 septembre 2019.
Valentin Léonard débarque par surprise dans TPMP pour Rachel Legrain-Trapani, sur C8, le vendredi 6 septembre 2019.
Anniversaire d'Hugo Philip.
Inès Vandamme de "Danse avec les stars 2019" en interview pour "Purepeople", le 4 septembre 2019
Kelly Vedovelli et Agathe Auproux confient avoir été victimes de commentaires grossophobes - "TPMP", le 5 septembre 2019, sur C8
Sophie Davant émue aux larmes face aux messages de ses collaborateurs de "C'est au programme" (émission de France 2 qui s'arrête) mardi 14 mai 2019 sur le plateau de "Touche pas à mon poste" (C8).
Kleofina et Julia (ex-Miss Provence et Miss Côte-D'Azur 2017) évoquent leur participation à "Pékin Express 2019".
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel