Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Affaire Téléthon : Line Renaud défend Pierre Bergé, Daniel Auteuil s'offusque, Ségolène Royal se tait...

Line Renaud
7 photos
Lancer le diaporama

Vendredi, l'homme d'affaires Pierre Bergé, à la tête du Sidaction, s'en est pris au Téléthon alors qu'il était l'invité de l'émission Parlons Net, le club de la presse en ligne sur France Info.

Celui qui a récemment organisé la vente de bon nombre de ses objets personnels - qui s'est terminée vendredi 20 novembre et a rapporté près de 9 millions d'euros qu'il reversera en intégralité à la lutte contre le Sida - , a vivement critiqué cette opération caritative Le Téléthon qui, selon lui, "parasite la générosité des Français d'une manière populiste".

"Je suis probablement une des rares personnes qui puissent s'opposer au Téléthon parce que je suis myopathe. Donc, comme je suis myopathe, je sais un peu de quoi on parle. Soyons clair, je n'accuse personne de détourner de l'argent (...), mais j'accuse que le fait d'avoir 100 millions pour le Téléthon ne sert à rien" a révélé l'ex-compagnon de feu Yves Saint Laurent.

Le principal accusé de Pierre Bergé, à savoir l'AFM (Association française contre les Myopathies), a collecté en 122,8 millions d'euros en 2008, dont 104,9 grâce au Téléthon, tandis que l'association Sidaction à quant à elle reçu 18,1 millions de dons, dont 6,23 millions grâce à l'opération Sidaction. Un immense écart qui peut, il est vrai, susciter de l'incompréhension. Une incompréhension encore plus forte lorsque les résultats concrets de ces sommes d'argent considérables accordées au Téléthon ne sont pas vraiment exposés.

Évidemment, les réactions suite à ses propos vifs, ne se sont pas faites attendre.

Ceux qui sont choqués et s'offusquent

L'acteur Thierry Lhermitte, parrain de la Fondation pour la recherche médicale depuis cinq ans et ancien parrain du Téléthon, a annoncé être "navré" par les déclarations de Pierre Bergé. "C'est bien inutile parce que la compétition pour faire le bien c'est bien mais le dénigrement ce n'est pas une bonne idée.(...) Je pense que c'est vraiment un débat très stérile. C'est bien de donner au Sidaction, c'est bien de donner au Téléthon et c'est bien de donner là où votre coeur vous dit de donner" a-t-il annoncé dimanche au micro de RTL.

Ce matin, c'est l'artiste Daniel Auteuil, que vous pouvez écouter ci-dessus, qui s'est exprimé sur Europe 1, dans l'optique de clore la polémique. Le parrain de l'édition 2009 du Téléthon, qui se déroulera les 4 et 5 décembre prochains, a déclaré "comprendre" les dires de l'homme d'affaires, mais tout de même les réfuter : "C'est une réaction pour pousser un cri pour alerter pour les dons pour le Sida. C'est une expression très maladroite et malheureuse et qui n'aurait pas forcément dû avoir lieu, voilà (...) C'est violent pour les gens du Téléthon que j'ai rencontrés, pour les familles, pour ce centre que j'ai visité, le Généthon, où j'ai pu comprendre un peu mieux comment ça se passait et où passait l'argent."

Le généticien Axel Kahn est du même avis que l'acteur. Il conçoit le point de vue de Pierre Bergé, mais a affirmé qu'il avait "tort de dire tout cela". "Bien sûr, je suis comme lui choqué de voir que le Sidaction récolte dix à vingt fois moins d'argent que le Téléthon. (...) Mais je lui dis que même si le Téléthon n'existait pas, le Sidaction ne récolterait pas plus d'argent pour autant (...) Non, le Téléthon n'est pas un week-end morbide, c'est une fête populaire et pas populiste" a souligné le président de l'université Paris-Descartes dans Le Parisien.

Manuel Valls, députe-maire d'Evry, qui abrite le centre de conférences (Génocentre) de l'AFM, a quant à lui qualifié de "faute morale" les déclarations de l'entrepreneur français.

Ceux qui tempèrent ou le défendent

Valérie Pécresse, la ministre de la Recherche, a tempéré la polémique et s'est positionnée en médiatrice : "Derrière le cri de Pierre Bergé, il y a un vrai problème de santé publique, c'est le problème du Sida", a-t-elle estimé. "On donne de moins en moins d'argent pour la recherche sur le Sida. Les Français pensent qu'aujourd'hui vivre avec le Sida c'est possible et que cette question est résolue. Ça, ce n'est pas vrai", a expliqué la ministre.

Jointe en Californie,Line Renaud, vice-présidente du Sidaction, a annoncé ce matin sur RTL, qu'elle trouvait que Pierre Bergé avait été "très courageux de signaler ce problème." L'actrice a atténué les propos du président mais est tout de même allée dans son sens en ajoutant : "Je ne suis surtout pas en train de dire que l'Association française contre les myopathies détourne de l'argent, que ses comptes ne sont pas transparents ! Surtout pas ! Mais il y a une disproportion. Il y a trop d'argent au Téléthon ! (...) Les enfants qui ont le Sida sont des enfants handicapés pour la vie. Il y a longtemps que ce débat devrait avoir lieu. Parce que c'est trop. Il y a d'autres associations !"

Celle qui se tait...

Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP, a souligné hier le silence de Ségolène Royal dans cette affaire. "Je demande à Mme Royal, qui nous a habitués au 'coup média permanent', de dire ce qu'elle pense des déclarations pour le moins surprenantes d'un de ses proches, M. Pierre Bergé" a-t-il déclaré.

Celle qui est de plus en plus isolée depuis des décisions politiques et stratégiques controversées et l'arrivée de son compagnon André Hadjez dans sa vie, ne serait-elle pas d'accord avec son mécène ? Préfère-t-elle se taire plutôt que d'énoncer des propos qui vont aller à contre-sens de ceux prononcés par celui qui la soutient depuis des années ? Mystère... Parlera, parlera pas ? Affaire à suivre.

Même si les propos de Pierre Bergé sont durs à entendre, il n'a pas tort sur tout la ligne. D'avoir parlé fortement, l'homme d'affaires peut faire réfléchir à une distribution plus équitable des dons des Français et surtout de mieux connaître les résultats et les affectations de tout cet argent. En 23 ans, le Téléthon a récolté 1534 milliard d'euros... Une somme colossale et nécessaire certes, mais tout un chacun aimerait savoir quelles sont les avancées en matière de recherche, de guérison, quel avenir pour les enfants, les maladies orphelines etc... Ce n'est pas assez précisé pendant les 48 heures de l'émission. Ces informations sont nécessaires pour garder l'espoir. Daniel Auteuil, si vous nous lisez ?

Rappelons que le 23e Téléthon aura lieu les 4 et 5 décembre sur France 2 et France 3.

Laureline Reygner

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image