Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Alain Bernard : Le champion olympique remis à sa place...

Alain Bernard a subi la loi de Fabien Gilot et William Meynard sur le 100 m nage libre aux championnats de France le 25 mars 2011, et ne briguera pas un nouveau poidum sur la distance aux prochains mondiaux.
2 photos
Lancer le diaporama
Alain Bernard a subi la loi de Fabien Gilot et William Meynard sur le 100 m nage libre aux championnats de France le 25 mars 2011, et ne briguera pas un nouveau poidum sur la distance aux prochains mondiaux.

Avec Alain Bernard, Frédérick Bousquet, Yannick Agnel, Amaury Leveaux, William Meynard ou encore Fabien Gilot en lice sur le 100 m nage libre et seulement deux tickets pour les Mondiaux de Shanghai à attribuer : il était certain qu'il y aurait de la casse, ce vendredi 25 mars 2011, aux championnats de France de natation qui se déroulent à Strasbourg.

Le grand perdant se nomme Alain Bernard. Le champion olympique, champion d'Europe et vice-champion du monde en titre de la spécialité devra se contenter du 50m nage libre, dont il s'est classé 2e hier derrière Fred Bousquet, et du relais lors des prochains mondiaux.

Deuxième chrono des séries derrière la torpille de 18 ans Yannick Agnel (qui déboule sur le sprint après avoir confirmé sa très nette supériorité sur 400 m, distance dont il est champion d'Europe en titre), Bernard a fini seulement en quatrième de la finale, en 48"71, juste derrière, encore, Agnel (48"59). Ce dernier manque pour deux centièmes à la touche l'occasion d'accrocher le deuxième billet pour Shanghai sur 100 m, qui revient à William Meynard (48"57, sa meilleure marque en 2011 était de 49"15 !), médaillé de bronze de la spécialité à l'Euro 2010.

Un homme était au-dessus de la mêlée : heureusement pour lui, Fabien Gilot n'a pas failli, conservant le titre de champion de France et décrochant son sésame pour les Mondiaux sans contestation possible, avec la meilleure performance mondiale de l'année au bout de son aller-retour dans le bassin de Schiltigheim : 48"34. Et il corrige Alain bernard, qui déclarait quelques heures auparavant : "Il va falloir être très vigilant, il n'y a personne vraiment au-dessus. Je ne veux pas dire que je redeviens le favori. La qualif' va se jouer à la place, avant même le chrono. Je n'ai pas une marge énorme."

Frédérick Bousquet, qui a largement rempli son contrat lors de ces championnats en s'imposant sur le 50 m nage libre et sur le 100 pap' sous les yeux de sa bien-aimée Laure Manaudou, s'attendait à avoir du mal à suivre sur le 100 nage libre et a suivi les débats de loin, 7e en 49"59, un dixième derrière le protégé de Philippe Lucas Amaury Leveaux.

A noter dans les autres résultats de la journée : le dossiste vedette Camille Lacourt a subi sur une distance qui lui importe moins (le 200) la revanche de son fréquent dauphin Benjamin Stasiulis (1'57"27 contre 1'59"74), qui a remporté le 200 m dos après avoir fini second du 100 m dos.

De son côté, Sébastien Rouault, vice-champion de France et qualifié pour les Mondiaux sur 400 m, a dominé le 800 m et le disputera également à Shanghai.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Alizée et Grégoire Lyonnet sont devenus en 2019 parents d'une petite Maggy.
Reportage sur l'élection de Miss France 2020 au "JT de 13h", sur TF1 le vendredi 13 décembre 2019.
Karine Le Marchand invitée sur CNews, le 13 décembre 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel