Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Anaïs Camizuli hospitalisée deux fois : révélations sur une injection aux fesses et une plainte

Anaïs Camizuli hospitalisée deux fois : révélations sur une injection aux fesses et une plainte
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
11 photos
L'ancienne candidate de "Secret Story" n'en pouvait plus de lire tout et n'importe quoi concernant son hospitalisation. Le 14 décembre 2021, elle a donc brisé le silence concernant ses deux hospitalisations.

Anaïs Camizuli était en colère. En deux mois, la gagnante de Secret Story 7 (2013) a été hospitalisée à deux reprises à cause d'une infection. Un mal qui la ronge dont elle n'avait pas dévoilé l'origine. Mais le 14 décembre 2021, elle a été contrainte de s'exprimer car elle se faisait "harceler et insulter".

Malheureusement pour la belle Marseillaise de 33 ans, son dossier médical a été envoyé à un blogueur qui se fait appeler Aqababe. Un document que ce dernier n'a pas souhaité divulguer. Mais des rumeurs commençant à sortir, Anaïs Camizuli a préféré prendre la parole afin de faire une mise au point. "En avril, j'ai fait des injections de Hyacorp, cinq seringues dans chaque fesse. Voilà, maintenant vous êtes au courant de tout. Tout s'est très bien passé. Vous avez un antibiotique à prendre ensuite, parce qu'il y a un risque infectieux et c'est ce que j'ai fait pendant une semaine. Mais il s'avère que début octobre, j'ai de la fièvre, des frissons partout. Je pensais que j'avais le Covid donc je vais à l'hôpital. Ils me disent que j'ai une infection, mais ils ne savent pas d'où", a-t-elle tout d'abord expliqué.

Anaïs Camizuli était donc restée hospitalisée quelques jours, sous antibiotiques. Et cela a recommencé début décembre. Elle a donc dit au personnel soignant qu'elle avait fait des injections par précaution. Ils ont donc prélevé un peu du produit en question et de l'envoyer au laboratoire pour voir s'il n'y avait pas de bactéries. Rien ! Elle a donc une fois de plus été sous antibios et a pu rentrer chez elle. "Mais on ne sait pas vraiment d'où vient le problème. Le problème c'est que j'ai le Covid donc tout est en stand-by", a-t-elle poursuivi.

Elle a donc demandé à ses détracteurs d'arrêter de spéculer. Elle souhaite simplement guérir et retrouver sa fille. "Je réfléchis depuis tout à l'heure, ça me ronge. La personne qui a envoyé mon dossier médical à Aqababe, qu'est ce qui t'es passé par la tête ? Tu es aussi pourri de l'intérieur, aussi jalouse ? Je ne comprends pas pourquoi tu as fait ça", s'est-elle indignée. Anaïs Camizuli assure qu'elle sait comment la retrouver et qu'une fois son identité révélée, elle portera plainte.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image