Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Anaïs (SS10) en larmes : Harcelée à l'école, elle raconte son calvaire !

7 photos
Lancer le diaporama
L'ancienne habitante de la Maison des Secrets et sa soeur ont été victimes de leurs camarade au collège et au lycée.

Révélées dans Secret Story 10 (NT1), les jumelles Anaïs et Manon ont pris la décision de se lancer sur YouTube sous le nom "Manaïs World". Aussi, depuis fin janvier, les belles Marseillaises partagent leur vie en vidéo avec leurs fans. Et leur publication du 22 mars 2017 a particulièrement marqué leurs jeunes abonnés.

Les anciennes habitantes de la Maison des Secrets ont évoqué le thème du harcèlement scolaire. Un sujet qu'elles ne connaissent que trop bien puisqu'elles en ont été victimes au collège et au lycée. "Pour nous, ça a commencé au collège. On n'était pas comme les autres. On kiffait les études, ce qui nous plaisait, c'était de réviser le latin le dimanche et pas d'avoir des chéris/ (...). On avait de gros cheveux", a confié Anaïs dans un premier temps. Et sa jumelle d'ajouter qu'elles étaient "assez timides", avaient des bagues, des boutons et qu'elles n'avaient pas les derniers habits à la mode.

Leurs camarades de classe en profitaient donc pour se moquer de leur physique régulièrement comme l'a rappelé Manon. Un souvenir douloureux qui a fait fondre en larmes Anaïs. La fiancée de Benjamin s'est toutefois rapidement remise de ses émotions afin d'expliquer que la situation avait empiré au lycée car c'est la période où elles se sont reprises en main : "On est devenues de vraies femmes et on a commencé à prendre soin de nous." Résultat ? Les filles n'hésitaient pas à les insulter, jalouses qu'elles attirent le regard des garçons.

Un garçon s'est même permis de créer une page Facebook pour les critiquer avec d'autres lycéens. "Chaque semaine, je faisais au moins une crise d'angoisse parce que j'avais peur d'aller à l'école", a admis Manon. Après quoi, Anaïs a révélé qu'à la suite d'une dispute avec une fille de leur lycée, elles s'était mis un groupe à dos : "Tous les soirs, six filles nous attendaient devant le lycée pour nous mettre des coups de pression."

Les deux soeurs ont donc pris une grande décision : en parler à leurs parents. Un choix qu'elles n'ont jamais regretté. Elles ont d'ailleurs incité leurs fans à suivre leur exemple, avant de confier que leur "libération, ça a été la fac". "Il ne faut pas se laisser faire (...). Prenez ça comme une force pour aller plus loin (...). Il y a une vie après le collège et le lycée qui est encore meilleure", a conclu Manon.

Un message salué par leurs abonnés.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel