Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Anne Parillaud dans la peau d'une marquise... exécutée pour empoisonnement ! Regardez !

Passionnée depuis plus d'une dizaine d'années par le destin de Marie-Madeleine Dreux d'Aubray - devenue marquise de Brinvilliers -, la comédienne française Anne Parillaud, 49 ans, césarisée en 1990 pour Nikita (de son compagnon de l'époque, Luc Besson), voit son souhait le plus cher se concrétiser : elle incarne la fameuse marquise empoisonneuse dans un téléfilm qui s'est tourné cet été, comme nous vous l'annoncions .

Adapaté du roman La Marquise des Ombres, cette fiction offre donc un rôle incroyable à la femme du compositeur Jean-Michel Jarre, celui de Marie-Madeleine Dreux d'Aubray, née le 2 juillet 1630, sous le règne Louis XIII. Celle qui est encore aujourd'hui considérée comme l'une des plus célèbres criminelles de tous les temps, avait eu un destin hors-norme. Violée par un domestique, puis par un de ses frères, elle empoisonnera à l'arsenic son père, ses frères et sans doute sa soeur, afin d'empocher l'héritage familial. Suspectée, elle fuira la France avant d'être capturée et ramenée de force à Paris, où elle sera décapitée et brûlée le 17 juillet 1676 pour empoisonnement. Une vie tragique et terrible, que la comédienne qui l'incarne nous narre dans les pages de Point de vue. Extraits.

"En lisant il y a dix ans "La Marquise des Ombres", de Catherine Hermany-Vieille, j'ai immédiatement senti une résonance, une attirance pour ce personnage. Depuis, je n'ai eu qu'une obsession : la faire exister sous une approche totalement différente de celle qu'on peut en avoir. Ce qui m'intéresse est de montrer comment une société fabrique un monstre, d'en faire l'autopsie, en réhabilitant ce personnage dit "inhumain" et en révélant la soif d'absolu qui curieusement l'habite".

"Abusée à l'âge de 6 ans, elle subit par la suite les incestes réguliers d'un de ses frères, tandis que les autres la maltraitent et que son père ne veut rien voir, savoir, ni comprendre. Orpheline de sa mère à 11 ans, elle grandit, comme les gens abusés, dans l'idée qu'elle est coupable... Ces frustrations, ces manques affectifs vont entraîner une déviation, une perversion mais aussi une vulnérabilité"

"Marie-Madeleine d'Aubray, marquise de Brinvilliers, est connue comme une terrible criminelle. Je la défends un peu comme un avocat, son client. Je voudrais que l'on refasse son procès, que l'on revisite son destin".

"Marie-Madeleine aime son père... et lui donne en même temps des doses d'arsenic. Alors qu'elle renoue une relation avec lui, elle le tue afin de garder Sainte-Croix (son amant, ndlr) en lui procurant de l'argent. Cette femme instrumentalisée par son amant est confrontée à une dualité entre le bien et le mal, tiraillée entre des sentiments extrêmement contradictoires... Sa personnalités complexe est la trame du film".

Un téléfilm qui sera diffusé en 2 parties, à découvrir dans le courant de l'année 2010 sur France 2. et dont nous aurons l'occasion de vous reparler, mais en attendant, Purepeople.com vous propose ci-dessus une vidéo dans laquelle la comédienne française revient sur sa prolifique carrière.

Adam Ikx

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel