Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Arielle Dombasle est une vraie... femme des cavernes lorsqu'il s'agit de faire l'amour ! Ecoutez-la !

2 photos
Lancer le diaporama

Dès qu'Arielle Dombasle ouvre la bouche pour s'exprimer et parler de son art, c'est un peu à l'image (et au titre) du premier single extrait de son nouvel album : c'est... "extra" (mot qu'elle scande dans son Extraterrestre, et rien à voir avec Léo Ferré, bien entendu).

Alors, quand la diva, qu'on a récemment retrouvée à l'écran sur France 2 dans l'adaptation de La Maison du chat-qui-pelote (elle incarnait la fatale duchesse de Carigliano), est invitée dans les locaux de Goom Radio pour une interview sur la station Têtu Radio, cela ne tarde vraiment pas à déraper.

Reçue par Christophe Beaugrand à l'occasion de la parution de son album Glamour à mort, sorti le 27 avril dernier, la fantasque compagne de Bernard-Henri Lévy, comme nous vous proposons de l'écouter en exclusivité, s'empresse d'amener la conversation sur un des titres les plus appréciés de son album : A la Néandertal. Une chanson consacrée à... l'amour bestial !

"Philippe Katerine [artisan de son album, NDLR] dit que nous sommes tous des Néandertaux, quand on fait l'amour, s'amuse Arielle Dombasle. Qu'est-ce qu'on est sinon des bêtes, des animaux ! Des animaux avec toute leur férocité, tous leurs crocs plantés sur les nuques. C'est sauvage ! Alors, c'était très drôle, parce qu'en studio, à un moment donné, ils poussent des cris du Néandertal. Je leur disais : "Mais non, ça, ça n'a pas du tout 45 000 années, il faut recommencer (...) Il faut être Néandertal en amour, il faut lâcher les chiens."

Au passage, vous aurez apprécié le néologisme "Néandertaux" (bah bien sûr : un Néandertal, des Néandertaux) et le glissement de "lâcher les chevaux" à "lâcher les chiens" (ça doit faire mal, un peu, quand même !).

L'exubérance d'Arielle, goûteuse de mots et amuseuse lunaire, c'est elle qui la résume le mieux : "Ce qui est formidable, c'est que, avec tout ça, il faut une cohérence musicale, et il faut du fun". Gagné, pour ce coup-ci.

 

Retrouvez l'intégralité de l'interview d'Arielle Dombasle par Christophe Beaugrand sur www.goomradio.com dans la rubrique Podcast.

Et écoutez "Le Debrieff" tous les vendredis en direct de 12h à 13h sur VIP Radio.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel