Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Carla Bruni : 'je trouve ça louche, les gens qui n'aiment pas la musique'

A 40 jours de la sortie de son troisième album, malicieusement intitulé Comme si de rien n'était, Carla Bruni se prépare à la critique de ceux qui y sont traditionnellement autorisés, mais aussi des autres, qui s'y autoriseront en vertu de sa nouvelle position.

Parmi les journalistes, quelques happy few ont été gratifiés d'une écoute, tandis que les nombreux autres rongent leur frein. Pour ceux qui ont d'ores et déjà pu se faire une idée, à l'instar de Bertrand Dicale du Figaro, Comme si de rien n'était est ce que la critique appelle communément "un album de la maturité", voire "le bel album d'une belle maturité".

Si le premier album de Carla Bruni, véritable succès public, marquait la "mutation triomphale d'un top-modèle en artiste reconnue", et le second, véritable succès critique, l'affirmation d'une "musicienne exigeante", ce troisième opus se devait de réaliser la fusion des deux, la symbiose entre fraîcheur séduisante et intégrité artistique.

L'équation a-t-elle été équilibrée ?

De toute évidence, oui. Car, plus que de chimie, c'est assurément d'alchimie qu'il est question : toujours selon Le Figaro, on retrouve "les sortilèges d'une voix fragile et dense", bien servie par "un sens mélodique très singulier" et "les élégances pop" des arrangements de Dominique Blanc-Francard, le paternel de Sinclair — artiste emblématique de l'intégrité intellectuelle avant que d'être juré du programme Nouvelle Star.

La première dame de France est consciente de l'attente ambiguë qui entoure cet événement, tout en défendant avec subtilité sa sincérité d'artiste : "Je ne peux nier qu'il y aura un certain flou, commente-t-elle pour VSD, sur la perception qu'auront les gens de cet album. (...) Je me suis appliquée à faire comme si de rien n'était ; c'est ma sauvegarde, parce que je suis une angoissée de nature et que je ne suis dupe ni de l'enjeu ni des bonnes et des mauvaises raisons qu'ont beaucoup de gens d'attendre cet album. J'ai dû me protéger. J'ai réalisé cet album dans une bulle, avec mon entourage musical."

Dans la bouche de Carla Bruni Sarkozy, des vers audacieux — c'est l'art qui va ainsi — prêteront nécessairement le flanc aux exégètes intempestifs, qui ne manqueront pas de commenter, par exemple : "Je suis une enfant / Malgré mes quarante ans / Malgré mes trente amants / Une enfant" (Une enfant) ou encore "Tu es ma came / Plus mortel que l'héroïne afghane / Plus dangereux que la blanche colombienne (Tu es ma came)". Personne n'avait pourtant sourcillé, lorsque Claude MC Solaar scandait, il n'y a pas si longtemps, dans Caroline : "Elle était ma dame, elle était ma came, elle était ma vitamine / Elle était ma drogue, ma dope, ma coke, mon crack, mon amphétamine"...

C'est la meilleure façon qu'a trouvée Carla Sarkozy de faire valoir "cette voie de liberté crâneuse et opiniâtre" qui n'appartient qu'à Carla Bruni. S'il est de bon aloi, en politique, de publier programmes et pieux voeux d'intentions, en art et en musique, c'est dans chaque expression que l'artiste signe un manifeste. "Qu'on me maudisse et qu'on me damne / Moi, j'm'en balance", pose-t-elle ailleurs, avec une effronterie tout assumée.

Et en matière d'engagement, l'artiste de l'Elysée n'a pas de leçon à recevoir : fervente admiratrice de Bono, "capable de déplacer des montagnes" dit-elle dans VSD, et de son inlassable militantisme en faveur des régions les plus pauvres et les plus souffrantes de la planète, Carla Bruni n'hésite pas à en suivre l'exemple. C'est précisément là que, plus habile encore que la synthèse artistique opérée par ce troisième album, elle réalise très intelligemment celle de l'artiste et la première dame : "Je suis dans une situation inespérée, explique-t-elle encore dans les pages de l'hebdomadaire, à une croisée des chemins qui me permet de m'investir en conjuguant ce que j'ai la chance d'avoir. Je vais reverser mes royalties sur les ventes de cet album, puisqu'une partie de ma vie, quand je ne suis pas chez moi, est prise en charge par la République."

Tout ce que l'artiste 'présidentiale' peut souhaiter, pour cette sortie du 21 juillet, c'est que l'on parle beaucoup de musique, et pas trop de politique — un peu le même cas que le père de Nicolas Sarkozy ! D'autant que "sans la musique, la vie serait une erreur", affirme-t-elle en paraphrasant Friedrich Nietzsche. "Je ne le pense pas uniquement en tant que musicienne, chansonnière, mais en être humain. Je trouve ça louche, les gens qui n'aiment pas la musique. La musique est l'expression des sentiments. Ce sont les hommes et la nature qui la font, sans cesse. Elle ne s'arrête jamais autour de nous."

En attendant la date fatidique, pourquoi ne pas lui faire cadeau de quelques mesures de silence ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Carla Bruni-Sarkozy dans l'émission "On est presque en direct" sur France 2.
Carla Bruni-Sarkozy dans l'émission "On est presque en direct" sur France 2.
Carla Bruni dans l'émission "6 à la maison", le 2 décembre 2020 sur France 2.
Carla Bruni dans l'émission "6 à la maison", le 2 décembre 2020 sur France 2.
François Berléand dans l'émission "L'instant De Luxe", sur Non Stop People.
François Berléand dans l'émission "L'instant De Luxe", sur Non Stop People.
Amel Bent en vacances (dans une destination gardée secrète) avec ses deux filles Sofia et Hana. Elles ont fait une sortie en mer. Août 2020.
Amel Bent en vacances (dans une destination gardée secrète) avec ses deux filles Sofia et Hana. Elles ont fait une sortie en mer. Août 2020.
Illan épinglé par Hugo Clément sur Instagram, le 1er décembre 2020
Illan épinglé par Hugo Clément sur Instagram, le 1er décembre 2020
Karine Le Marchand se paye la tête d'Eric Antoine lors du lancement d'Incroyable Talent 2020 - M6
Karine Le Marchand se paye la tête d'Eric Antoine lors du lancement d'Incroyable Talent 2020 - M6
 Laurent a été éliminé de Koh-Lanta, les 4 Terres, sur TF1.

Laurent a été éliminé de Koh-Lanta, les 4 Terres, sur TF1.

Nabilla et sa "pire ennemie" sur Instagram le 20 novembre 2020.
Nabilla et sa "pire ennemie" sur Instagram le 20 novembre 2020.
Emmanuel Macron et François Hollande discutent pendant les commémorations du 11 novembre.
Emmanuel Macron et François Hollande discutent pendant les commémorations du 11 novembre.
Julien Bert a demandé la main d'Hilona le 2 octobre 2020.
Julien Bert a demandé la main d'Hilona le 2 octobre 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image