Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Carla Bruni : notre First Lady se fout de la polémique... elle fait tout ce qu'elle veut et offre 3,2 millions d'euros pour une église !

Comme nous vous l'annoncions, le sommet du G8, auquel les dirigeants des plus grandes puissances économiques mondiales participent, se tient depuis mercredi et ce jusqu'à ce soir, à L'Aquila.

Cet événement, nous l'attendions depuis longtemps. Non pas afin de vous diffuser des informations politiques précises et développées (ce n'est pas notre domaine), mais surtout pour décrypter une fois de plus la rencontre vestimentaire entre Carla Bruni et Michelle Obama, deux copines qui rivalisent d'élégance à chaque fois qu'elles se croisent.

Cependant, comme nous vous l'expliquions hier, si Nicolas Sarkozy est bel et bien arrivé en temps et en heure au sommet, qui s'est ouvert à Rome, aux côtés de ses homologues, il n'en a pas été de même pour notre première Dame, qui a seulement fait son entrée hier, en fin d'après-midi.

Comme vous pouvez le voir ici, son époux était ravi de la retrouver lors de son discours, même si, aux côtés de son pote Barack Obama, il a bien rit, surprenant même ce dernier en train de regarder gentiment la plastique de certaines assistantes... Et oui, après de longues réunions, il faut bien se détendre un peu !

Vêtue d'un habit blanc qui dévoilait un décolleté carré discret, agrémenté d'un gilet rose pâle, elle était très élégante.

Après avoir passé la nuit à la caserne de la Garde financière où se tient le G8, pour dormir avec son chouchou (?) (alors que les autres femmes étaient dans un hôtel cinq étoiles...), ce matin, Carla Bruni a visité en solo, les ruines de l'Aquila, durement touchée par le tremblement de terre en avril dernier.

L'épouse du président américain, vêtue d'une jupe et d'un cardigan dans les tons jaune et vert anis, avait effectué ce même parcours avec onze autres premières Dames, 24 heures auparavant...

Carlita s'est également rendue dans un hôpital, a rencontré les habitants de la zone dévastée afin de leur réaffirmer son soutien et a visité l'église de Santa Maria del Suffragio, affirmant qu'une partie de la restauration sera bien prise en charge par la France.

En effet, au nom du gouvernement français, elle a annoncé un don de 3,2 millions d'euros pour la réparation du dôme de cette église violemment endommagée par le tremblement de terre. Alors qu'elle donnait le montant de la totalité des travaux (6,5 millions d'euros), elle a déclaré : "Je suis très heureuse de pouvoir annoncer que la France va prendre en charge la moitié des travaux de reconstruction de la coupole". En voilà une bonne nouvelle ! Carla Bruni Sarkozy, le nouveau porte-parole de la France ?

L'arrivée décalée de l'ancien top model a surpris, mais surtout fait cancaner. La presse italienne se déchaîne lourdement et n'y va pas de main morte.

Le quotidien milanais Il Giornale est extrêmement véhément. Il qualifie la First Lady de "chanteuse qui incarne à la perfection le pire du microcosme idéologico-mondain", la surnomme "Lady Snob", et se délecte de zoomer sur son sac à mains en crocodile à 30 000 euros. Notons que le propriétaire du journal assassin n'est autre que Paulo Berlusconi, frère de Silvio, avec qui Carlita n'entretient pas les meilleurs rapports. Quelle coïncidence !

Souvenez-vous, elle avait trouvé certains des propos du président du Conseil italien déplacés, auxquels cette italienne d'origine avait rétorqué qu'elle était ravie d'être devenue française.

Le comportement de l'épouse de notre président et les raisons pour lesquelles elle a souhaité effectuer son parcours seule, sont toutes simples. Carla, qui est, ne l'oublions pas, ambassadrice du Fonds mondial de lutte contre le Sida, souhaitait être perçue en tant que telle et non comme une des premières dames venant seulement pour accompagner son époux au G8.

De toute façon, qu'il y ait polémique ou pas, elle fait ce qu'elle veut, quand elle veut et peu lui importe les quolibets. C'est cette force aussi qui fait craquer Nicolas Sarkozy, c'est sûr.

Souvenez-vous, son ex-épouse Cécilia Attias avait fait de même lors du G8 qui s'était tenu en Allemagne en 2007. Elle avait fait l'école buissonnière, séchant même un déjeuner avec les autres First Ladies pour rentrer à Paris avant la fin du sommet.

Les femmes de caractère, notre président adore !

Notez que parallèlement aux différentes figures politiques, les sinistrés du séisme de L'Aquila ont également eu le plaisir de rencontrer le charmant George Clooney, venu inaugurer une salle de cinéma dans un camp de toile de rescapés.

Très engagé, il a affirmé son soutien aux victimes, aux côtés de Bill Murray, a déclaré : "Je vous souhaite de retrouver une ville qui ressemble à celle où vous avez grandi" et n'a pas oublié d'inciter les dirigeants du G8 à se mobiliser pour l'Afrique, continent en difficulté qui lui tient à coeur.

Après une escapade à Turin cet après-midi, afin que Nicolas Sarkozy visite la maison d'enfance de son épouse (vendue il y a quelques mois), nous espérons que Carla Bruni sera présente ce soir au dîner offert par M. Giorgio Napolitano, président de la République italienne.

Nous l'aurons enfin, notre match de look avec Michelle !

Laureline Reygner

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Carla-Bruni Sarkozy filme sa fille Giulia en train de prendre un cours de ski lors de vacances en Italie. Instagram, le 27 février 2019.
Carla Bruni partage une nouvelle vidéo de sa fille Giulia sur Instagram, le 26 juillet 2019.
La bande-annonce du film "Le Roi Lion", au cinéma le 17 juillet 2019.
Lily rejoint sur papa sur la scène des "Années Bonheur" - samedi 11 mai 2019, sur France 2
Frank Dubosc a filmé Rayane Bensetti, Denitsa Ikonomova et les mariés sur la piste de danse lors du mariage de François-Xavier Demaison et Anaïs Tihay au château de Valmy dans les Pyrénées-Orientales le 7 juin 2019.
Angèle et Hélène Ségara à l'Olympia, le 12 mars 2019
Iris Mittenaere se prête au jeu "Une photo/un hashtag" pour Purepeople.com, mars 2019.
Adil Rami se confie sur son burn-out dans le "Canal football club", sur Canal +, le 17 février 2019.
Charla Carter d'"Incroyables Transformations" en interview pour "Purepeople" - mars 2019
Power of love de Ariel, de "10 Couples parfaits"
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel