Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Carla Bruni-Sarkozy et Bernadette Chirac, la rencontre : "Carla est la première dame d'une France jeune qui change tous les jours"

Bernadette Chirac et Carla Bruni en couverture du Figaro Magazine
Bernadette Chirac et Carla Bruni en couverture du Figaro Magazine

"J'ai déjà eu l'occasion d'être à vos côtés lors d'une soirée donnée en faveur de votre fondation. Lorsque la mienne sera sur les rails, je vous solliciterai peut-être, ou je vous demanderai des conseils". Enfin, Carla Bruni-Sarkozy se trouve face à celle qu'elle dit avec insistance être son modèle depuis qu'elle s'est lancée dans les bonnes oeuvres : Bernadette Chirac, experte ès fonction de première dame, comme elle l'a récemment prouvé avec humour. Mieux : elle se trouve avec elle en couverture d'un média national.

C'est à l'Elysée que cette rencontre exceptionnelle entre premières dames a eu lieu, dans l'intimité - ou presque : le Figaro Magazine a suivi leurs débats cordiaux... voire plus. "Je pourrais être sa mère, vous savez, fait remarquer Bernadette Chirac. Carla est la première dame d'une France jeune qui change tous les jours. Elle représente très bien la France. Elle est élégante, douce et gracieuse." Manifestement, l'admiration est réciproque : alors qu'elles évoquent leur première rencontre ("Cet été, au Cap Nègre. L'ambiance était amicale : ce fut un moment très heureux", dixit Mme Chirac), elles se souviennent que "le courant est immédiatement passé", comme l'indique Carlita. "Je savais à qui j'avais à faire...", complète l'ex-première dame dans une louange entendue. "Moi aussi, et je n'ai pas été déçue", s'empresse de retourner celle qui lui succède.

Evidemment, leurs maris respectifs surgissent çà et là au fil de leur conversation. "Les seules choses pénibles sont les critiques adressées à mon mari, déplore Carla. Il m'arrive d'en souffrir pour lui quand elles sont injustes et infondées, c'est-à-dire dans 90% des cas". Ce qui nous laisse, à la louche, 10% sur lesquels on lui demandera des précisions, à l'occasion.

Elle confiera quand même, concernant la question des attaques contre elle : "Je ne suis guère attaquée je trouve. Je comprends que les médias préfèrent parler de mes escarpins plutôt que du Fonds mondial ou de la lutte contre l'illettrisme, mais je le regrette". Chez Purepeople on veut bien parler d'autre chose aussi, un interview Carla ?

Lorsque Nicolas Sarkozy et Jacques Chirac investissent le champ de la discussion, c'est naturellement pour mettre en valeur la position de leurs épouses : on sait bien que, malgré ses dires, Carlita n'est pas complètement émancipée de son chouchou, avec qui elle n'hésite pas à jouer l'amoureuse devant les caméras de Femme actuelle. D'où l'attention quasi scolaire avec laquelle elle suit la façon d'agir de son interlocutrice : "J'avais un peu l'esprit rebelle, s'amuse Bernadette Chirac. Pour autant, il n'est pas interdit d'avoir des idées et d'en discuter. J'étais fondamentalement une femme de terrain à l'écoute des Français. J'ai souhaité faire connaître mes actions humanitaires à travers les médias. Au fil des années, je pense avoir trouvé ma place, et j'espère avoir été utile aux Français, auprès de mon mari."

Carla, de son côté, confesse que sa nouvelle position a exigé d'elle un sacrifice : "Toutes les femmes d'aujourd'hui doivent jongler entre plusieurs activités, gérer horaires, transports, garde des enfants, etc. Je suis, moi, dans une position extrêmement favorisée, je n'ai fait qu'un sacrifice : ne pas partir en tournée. Mais qu'importe, je recommencerai quand mon mari ne sera plus président." Et Nicolas, il fera quoi ? Il conduira le car des musicos ? Carla, un peu de bon sens, les tournées c'est plus du tout d'actualité, même après 2012 !

Chacune fait un état des lieux de ses engagements. Et si l'épouse de Jacques Chirac se félicite de la générosité des Français ("ce qui me touche particulièrement, connaissant les difficultés (...) avec la crise") en révélant que la collecte 2009 de l'opération Pièces Jaunes "serait en augmentation par rapport à l'année dernière", la femme de Nicolas Sarkozy découvre le job avec sa toute récente Fondation Carla-Bruni-Sarkozy alimentée par ses droits d'auteure : "Elle n'en est encore qu'à ses débuts. L'un de nos projets est, entre autres, de distribuer, en France, des bourses à des étudiants de talent issus de milieux défavorisés". Et, face à l'énergie déployée par Bernadette Chirac, Carla Bruni, réfléchissant au statut de femme de président en France, constate : "Ce qui m'étonne, c'est de voir qu'à l'étranger les femmes de Président ont à leur disposition de grandes équipes. Mme Bush m'a dit qu'elle avait 37 personnes qui travaillaient avec elle et la reine Rania de Jordanie, 27 ! Toutes les deux accomplissent beaucoup de choses sur le plan humanitaire et social."

Finalement, la passation de témoin pourrait se faire de façon plus ostensible que prévu, et les engagements respectifs des deux premières dames suivre des trajectoires parallèles. Bernadette Chirac mentionne que Carla Bruni, pour la dernière rencontre internationale du Child Focus, la fondation érigée par la reine Paola de Belgique, "était invitée. Mais elle n'a pas pu s'y rendre. Elle a écrit un très joli message que j'ai eu l'honneur de lire devant l'assemblée." Une session de rattrapage pourrait avoir lieu très bientôt : "La reine des Belges, poursuit l'ex-première dame, m'a demandé si nous pouvions nous rendre toutes les deux à Bruxelles pour sa fondation Child Focus." Pour s'émanciper de son président de mari, Carla Bruni va-t-elle prendre la main de celle dont elle a pris le bureau ?

Elle aurait tort de s'en priver, d'autant que, bienveillante, sa protectrice remarque : "Carla prend la vie du beau et du bon côté..."

Une rencontre et un entretien croisé à découvrir en intégralité dans Le Figaro Magazine de demain 29 mai 2009.

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Passage de François Hollande dans "C à vous" (France 5). Mardi 1er octobre 2019.
Carla Bruni partage une nouvelle vidéo de sa fille Giulia sur Instagram, le 26 juillet 2019.
Carla Bruni et François Hollande échangent une messe basse- BFMTV- 30 sept 2019.
M. Pokora, Christina Milian et Violet à Universal Studios- 15 août 2019.
Victoria Mas de passage dans On n'est pas couchés (France 2) le 21 sept 2019.
Julie Ricci à son mariage - samedi 24 août 2019
Pascal Obispo dans "Je t'aime etc" du 16 octobre 2019.
M.Pokora et Christina Milian se retrouvent pour un date, le 8 août 2019.
Adil Rami accusé de faire le salut militaire des joueurs turcs en soutien à l'armée, répond dans une vidéo publiée sur Instagram le 17 octobre 2019.
Lundi 10 juin 2019, dans "Touche pas à mon poste" (C8), Géraldine Maillet donne son avis sur la polémique concernant son compagnon Daniel Riolo et l'ancien footballeur Jérôme Rothen. Les deux hommes ont tenu des propos déplacés sur la jeune femme qui accuse Neymar de viol.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel