Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cécilia Attias : 'J'ai laissé sur le bord de la route ceux qui m'ont fait du mal.'

Nous évoquions hier l'interview accordée par Cécilia Attias au quotidien suisse "La Tribune de Genève". Nous sommes en mesure aujourd'hui de vous communiquer l'essentiel de ses déclarations. L'ex-épouse de Nicolas Sarkozy revient notamment sur ses rapports, parfois difficiles, avec les médias. Morceaux choisis.

Dans un premier temps, Cécilia Attias, installée avec mari et enfants à Dubaï, évoque le bonheur de de savourer un relatif anonymat. "Je suis arrivée à Dubaï le 17 août précisément. J'ai inscrit Louis au lycée français. Il a fait sa rentrée comme tous les petits collégiens. Nous sommes très heureux. Ma fille Jeanne-Marie nous a rejoints (...). Ici, on est bien, on est loin de la pression médiatique. C’est un changement radical de vie. Moi, je suis un caméléon. J’arrive toujours à voir le bon côté des choses. Cela a été un grand honneur d’être la First lady. J’ai décidé de ne plus l’être. Et c’est une réelle chance de pouvoir vivre autre chose après."

Cécilia aborde ensuite, plus en détail, la façon dont son entourage a changé dans les moments les plus intenses de la tourmente médiatique. " J’ai été trahie par des ami(e)s proches, constate-telle. Je ne leur en veux pas. La nature humaine est ainsi faite. Je comprends que les ors de la République puissent en tenter plus d’un." Depuis, elle a trouvé la solution. Faire le tri : " J’ai gardé 70% de mes amis. Des amitiés vraies se sont révélées. J’ai laissé sur le bord de la route ceux qui m’ont fait du mal."

Certes, comme tous les gens soumis à une surexposition, Cécilia n'a pu éviter l'ambiguïté dans ses relations avec les médias. Comment faire, lorsqu'on l'on a besoin des journalistes (à titre professionnel) pour tracer des limites ? Comment faire pour que ces journalstes que l'on a soi-même appelés acceptent de se retirer quand ça n'arrange plus les protagonistes ? Cécilia Attias est consciente de cette ambiguïté : " A partir du moment où l’on épouse un homme qui fait de la politique, il faut accepter les bons et les mauvais côtés de la médiatisation. A un moment, vous êtes la septième merveille du monde, à d’autres moments on vous traîne dans la boue. On ne peut pas éviter cette hypermédiatisation. Il faut l’accepter, mais la gérer, ce que je n’ai pas fait."

Alors, bien sûr, il y a les dérapages, à tout le moins les débordements, les rumeurs, les légendes tenaces. Ainsi de la photo publiée par Paris Match où l’on voyait Louis sous le bureau de son papa au ministère de l’Intérieur. "On a dit que cela faisait penser à la célèbre photo de Kennedy avec son fils dans le bureau ovale de la Maison-Blanche. Et que cela avait été calculé. Je peux vous dire qu’il n’y a pas eu de mise en scène, se défend Cécilia. Ce jour-là, Louis était parti sous la table pour jouer avec le chien qu’on n’arrivait jamais à faire obéir. Certains y ont vu une mise en scène. Je peux vous dire aujourd’hui qu’il n’y en avait pas."

Pourtant, il fallait faire avec l'ambition et les projets poliitiques de Nicolas Sarkozy : " Mon ex-mari convoitait la présidence de la République. Je me suis prêtée à ce jeu au nom de la transparence. Vous savez, je suis quelqu’un de très simple. Je ne calcule pas. Je pensais seulement que cela ne servait à rien de cacher notre quotidien parce qu’il n’y avait rien à cacher. Je n’ai sans doute pas assez réfléchi, je n’ai pas vu que je mettais le doigt dans un engrenage (...). J’ai été propulsée à l’avant-scène. J’aurais dû mettre un coup de frein dès cet instant. Je n’ai ni accepté ni essayé de refuser, j’avoue avoir été prise dans le tourbillon."

Evidemment, le risque était grand de laisser les loups entrer dans la bergerie. Et même si les rapports de Cécilia et des journalistes "étaient généralement bons ", il y a eu de mauvaises surprises. "Un jour, il y a eu une journaliste de Libération, Anna Biton, qui a voulu faire mon portrait. J’ai d’abord été réticente puis j’ai accepté. Elle s’est ensuite permis de faire un livre sur moi avec des notes prises en cachette."

Ce n'était pas le pire. Tant que Cécilia était Madame Sarkozy, tout allait plutôt bien. Mais, remarque Cécilia, "quand j’ai eu mes problèmes de famille, les gens se sont encore plus intéressés à moi. Je ne pouvais plus rien gérer. Et puis quand j’ai divorcé du président, cela a été un tel choc qu’ils se sont accrochés à moi comme à un gibier. Et là, ça été l’enfer. J’ai essayé de me débrouiller le mieux que j’ai pu. A un moment, on se dit qu’il vaut mieux faire le dos rond et aller vivre ailleurs. J’ai été trop exposée et en ai payé les conséquences."

Cela l'a amenée à réfléchir sur les risques de la peopolisation, avec des gens que l'on porte aux nues un jour "pour dire le lendemain qu’ils sont affreux et pas fréquentables. Quand on veut être président de son pays c’est normal qu’on soit médiatisé, accepte-t-elle. A Nicolas Sarkozy aussi on a prêté toutes sortes de choses fausses, il faut juste respecter les gens et vérifier les infos. Aujourd’hui encore je suis archisollicitée pour donner des interviews et faire des télés, mais je ne donne pas suite".

C'est La Tribune de Genève qui a eu de la chance...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Jade et Joy Hallyday souhaitent une bonne fête des mères à leur maman, Laeticia Hallyday. Los Angeles, le 26 mai 2019.
François-Xavier Demaison et Anaïs Tihay se sont mariés le 7 juin 2019 dans les Pyrénées-Orientales, unis à la mairie de Perpignan avant de célébrer leurs noces au château de Valmy à Argelès-sur-Mer. Image Instagram.
Story Instagram d'Anaïs Tihay lors de son mariage avec François-Xavier Demaison, le 8 juin 2019 aux Caves Byrrh dans les Pyrénées-Orientales.
Léa Salamé dans "C à vous" le mardi 15 octobre 2019.
Exclu - Amel Bent se confie au micro de Purepeople.com. Mai 2019
Iris Mittenaere dans "Les Terriens du samedi", samedi 11 mai 2019, sur C8
Ariane Brodier en interview pour Purepeople.com. Juin 2019.
Elodie Frégé rétablit la vérité sur le plateau de C8 au sujet de Michal, le 11 octobre 2019.
Exclu - Interview de Marion Bartoli au micro de Purepeople.com. Avril 2019.
Une mauvaise réponse de Paul validée par la production des "12 Coups de midi", le 15 juillet 2019 sur TF1.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel