Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Christian Lacroix obligé de déserter la Fashion Week mais... bientôt fixé sur son sort !

La Fashion Week parisienne prêt-à-porter printemps/été 2010 débute mercredi et déjà, un grand nom de la mode sera absent des podiums : Christian Lacroix.

Le couturier, qui traverse une période difficile depuis juin dernier, époque à laquelle sa maison a été placée en redressement judiciaire, a d'autres chats à fouetter, et pas les moyens de fabriquer une collection. Déficitaire, la maison avait pourtant intéressé de potentiels repreneurs mais aucune des offres de reprise présentées en juillet dernier n'avaient retenu l'attention du Tribunal de Commerce.

Seulement voilà, Christian Lacroix n'est pas seul dans son combat (il peut compter sur le soutien des grands noms de la mode et du ministre de la Culture Frédéric Mitterrand) et continue d'être convoité par des fonds d'investissements et des hommes d'affaires étrangers.

Ainsi, nous avons appris que quatre repreneurs potentiels s'étaient manifestés ces derniers jours parmi lesquels un cheikh des Emirats arabes unis, Hassan ben Ali, le financier italien Borletti (qui pourrait faire un rapprochement avec le groupe Falic actuel propriétaire de la maison), le cabinet BKC et la Financière Saint-Germain. Des candidatures soumises au Comité d'entreprise de Christian Lacroix mardi matin, même si la décision finale ne lui appartient pas (c'est le Tribunal de Commerce qui tranchera quant à la viabilité des offres d'ici à la mi-octobre).

A la fin juillet, le tribunal de Commerce de Paris avait donné un sursis à la maison de couture, prolongeant de quatre mois la période d'observation qui avait été décidée début juin.

En attendant d'être fixé sur son sort, le fondateur de l'une des plus prestigieuses maisons françaises admirera le travail de ses confrères de Karl Lagerfeld pour Chanel, à Jean-Paul Gaultier en passant par Sonia Rykiel ou encore Louis Vuitton. Ils sont tous dans les starting-block.

Et la rédaction mode de Purepeople aussi.

SB

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Ayem Nour dévoile de mystérieuses captures d'écran, Août 2020.
Ayem Nour dévoile de mystérieuses captures d'écran, Août 2020.
Eric de "L'amour est dans le pré" face à Karine Le Marchand, sur M6
Eric de "L'amour est dans le pré" face à Karine Le Marchand, sur M6
Karine Le Marchand a fait passer "On ne répond plus de rien", son émission sur RTL, d'hebdomadaire à mensuelle. Dans "Touche pas à mon poste" sur C8, Jean-Michel Maire explique les vraies raisons, selon lui, de ce choix.
Karine Le Marchand a fait passer "On ne répond plus de rien", son émission sur RTL, d'hebdomadaire à mensuelle. Dans "Touche pas à mon poste" sur C8, Jean-Michel Maire explique les vraies raisons, selon lui, de ce choix.
Laure Manaudou partage une vidéo de Jérémy Frérot le 16 octobre 2020 sur Instagram.
Laure Manaudou partage une vidéo de Jérémy Frérot le 16 octobre 2020 sur Instagram.
Caterina, candidate des "Reines du shopping" sur M6, a fréquenté Mujdat Saglam, l'ex-compagnon de Milla Jasmine.
Caterina, candidate des "Reines du shopping" sur M6, a fréquenté Mujdat Saglam, l'ex-compagnon de Milla Jasmine.
Emmanuelle Béart dans l'émission "50' inside" sur TF1, le 20 juin 2020.
Emmanuelle Béart dans l'émission "50' inside" sur TF1, le 20 juin 2020.
Laeticia Hallyday dans "Sept à Huit" sur TF1.
Laeticia Hallyday dans "Sept à Huit" sur TF1.
Jesta Hillmann et Benoit Assadi le jour de leur Gender reveal (10 octobre 2020).
Jesta Hillmann et Benoit Assadi le jour de leur Gender reveal (10 octobre 2020).
Jean-Luc Reichmann prend la défense de son maître de midi, Léo, après qu'il a été critiqué sur les réseaux sociaux - TF1, Les 12 coups de midi
Jean-Luc Reichmann prend la défense de son maître de midi, Léo, après qu'il a été critiqué sur les réseaux sociaux - TF1, Les 12 coups de midi
Question polémique posée dans les "12 Coups de midi", sur TF1, le 24 octobre 2020.
Question polémique posée dans les "12 Coups de midi", sur TF1, le 24 octobre 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image