Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cora Vaucaire : La grande dame de la chanson a été incinérée...

Réactualisation : C'est hier, 22 septembre, au crématorium du cimetière du Père Lachaise en présence de sa fille, sa petite fille et ses arrières petits-enfants que Cora Vaucaire a reçu son dernier hommage de la part de sa famille et ses amis. La Dame Blanche de Saint-Germain et ses Trois petites notes de musique... ont fait un dernier tour de piste, avant d'aller rejoindre Barbara, Prévert, Leo Ferré et tant d'autres.

Le 17 septembre, nous écrivions :

La Dame Blanche de Saint-Germain-des-Prés s'en est allée... C'est ainsi qu'était surnommée la chanteuse Cora Vaucaire, décédée dans le nuit du vendredi 16 au samedi 17 septembre à l'âge de 93 ans. Cette triste nouvelle a été dévoilée par son amie et biographe Françoise Piazza. Victime d'un malaise, l'artiste, souffrant d'ostéoporose depuis plusieurs années, n'a pas pu être réanimée par les pompiers.

Grande interprète de Jacques Prévert ou Louis Aragon, elle était une figure subtile de la chanson française. De son vrai nom Geneviève Collin et épouse du parolier Michel Vaucaire, elle avait notamment repris Le Temps des cerises, et avait chanté L'Internationale devant des usines en grève.

Défendant un large répertoire de chansons, de poètes contemporains comme des oeuvres du Moyen-Age, Cora Vaucaire était connue comme l'une des principales ambassadrices de la chanson "rive gauche" à partir des années 50. Surnommée la Dame Blanche de Saint-Germain-des-Prés, en opposition à Juliette Gréco qui était la Dame en noir, elle a enregistré la première Les Feuilles mortes, de Jacques Prévert et Joseph Kosma.

Cette artiste originaire de Marseille, qui s'était d'abord essayée dans sa jeunesse au théâtre, avait également fait connaître Barbara (Dis quand reviendras-tu ?), Léo Ferré (Les Forains), ainsi que le Québécois Raymond Lévesque (Quand les hommes vivront d'amour). Le cinéma a aussi bénéficié de son talent puisqu'elle a signé La Complainte de la Butte dans French Cancan de Jean Renoir et Trois petites notes de musique dans Une aussi longue absence d'Henri Colpi.

A l'étranger, elle a répandu son savoir-faire avec des tournées au Japon comme en Albanie, et dans bien d'autres endroits. Dans ses dernières années, elle se produisait sur scène, de façon très dépouillée, et avait donné un concert à l'Olympia en 1991, puis au Déjazet (1992), et aux Bouffes du Nord (1999).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image