Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Des géants bleus en 3D, des monstres poilus et un western sublime... c'est le casting ciné de la semaine !

6 photos
Lancer le diaporama

Après une journée de sorties un peu molle de la guibole mercredi dernier, voici enfin ce 16 décembre tant attendu par tous les fans de septième art, qui va en effet voir projeter sur les écrans français le film le plus cher du monde, le film le plus mignon du monde et le film le plus crépusculaire du monde, en espérant que les cinémas soient aujourd'hui... noirs de monde !

"Avatar" - de James Cameron - avec Sam Worthington (voir son interview exclusive), Zoe Saldana (voir son interview exclusive), Sigourney Weaver (voir son interview exclusive) et Stephen Lang (voir son interview exclusive).

Malgré sa paralysie, Jake Sully, un ancien marine immobilisé dans un fauteuil roulant, est resté un combattant au plus profond de son être. Il est recruté pour se rendre à des années-lumière de la Terre, sur Pandora, où de puissants groupes industriels exploitent un minerai rarissime destiné à résoudre la crise énergétique sur Terre. Parce que l'atmosphère de Pandora est toxique pour les humains, ceux-ci ont créé le Programme Avatar, qui permet à des "pilotes" humains de lier leur esprit à un avatar - un corps biologique commandé à distance -, capable de survivre dans cette atmosphère létale. Ces avatars sont des hybrides créés génétiquement en croisant l'ADN humain avec celui des Na'vi, les autochtones de Pandora.
Sous sa forme d'avatar, Jake peut de nouveau marcher. On lui confie une mission d'infiltration auprès des Na'vi, devenus un obstacle trop conséquent à l'exploitation du précieux minerai. Mais tout va changer lorsque Neytiri, une très belle Na'vi, sauve la vie de Jake...

Dire que ce film est l'un des plus attendus de l'année est peu dire. James Cameron, absent des écrans depuis douze ans et son monumental Titanic, travaille depuis une quinzaine d'années à cet Avatar et a consacré cinq ans à sa production. Le résultat ? Dans la forme, magnifique, on est chopé dès les premières images et la projection en 3D amène pour la première fois un plus indéniable où l'on peut voir un exemple concret de ce que sera le futur de l'exploitation des films : une plongée sensorielle totale dans l'oeuvre. Sur le fond, comme d'habitude chez Cameron, on peut avoir quelques réserves : la guerre c'est mal, envahir un territoire pacifiste pour le profit de ses ressources c'est pas gentil, l'amour c'est beau, etc... Mais ne boudons pas notre plaisir, c'est une claque visuelle monumentale, à découvrir de toute urgence dans toutes les salles équipées ! Vous ne le regretterez pas !

"Max et les Maximonstres" - de Spike Jonze - avec Charlotte Gainsbourg, Max Records et Catherine Keener.

Max, un garçon sensible et exubérant qui se sent incompris chez lui, s'évade là où se trouvent les maximonstres. Il atterrit sur une île où il rencontre de mystérieuses et étranges créatures, aux émotions sauvages et aux actions imprévisibles. Les maximonstres attendent désespérément un leader pour les guider, et Max rêve d'un royaume sur lequel régner. Lorsque Max est couronné roi, il promet de créer un monde où chacun trouvera le bonheur. Max découvre vite toutefois que régner sur un royaume n'est pas chose aisée et que ses relations avec les autres sont plus compliquées qu'il ne l'imaginait au départ...

Après les clips, la pub et la télé (il est le créateur de l'émission Jackass), Spike Jonze s'est tourné vers le cinéma à la fin des années 1990 avec les géniaux Dans la peau de John Malkovich, suivi d'Adaptation. Avec ce Max et les Maximonstres, le cinéaste prouve qu'il est bel et bien l'une des meilleures choses qui soit arrivée au cinéma américain depuis dix ans. Cette plongée onirique dans un monde imaginaire avec de gros nounours est, au-delà d'être une fable magnifique, l'un des plus beaux films de l'année... rien d'autre.

"The Proposition" - de John Hillcoat - avec Guy Pearce, Emily Watson et Ray Winstone.

Dans l'arrière-pays australien, à la fin du XIXème siècle, deux hommes situés aux deux extrémités de la loi passent un marché secret et décisif...
Le Capitaine Stanley s'est juré de "civiliser" le pays sauvage australien. Ses hommes ont capturé deux des quatre frères du gang Burns : Charlie et Mike. Les bandits ont été jugés
responsables de l'attaque de la ferme Hopkins et de l'assassinat de toute une famille.
Arthur, le plus âgé des frères Burns et chef du gang, s'est réfugié dans la montagne. Le Capitaine Stanley propose alors un marché à Charlie : retrouver son frère aîné en échange
de son pardon, et de la vie sauve pour le jeune Mike. Charlie n'a que neuf jours pour s'exécuter...

Décidément, on est gâtés aujourd'hui ! Voici encore un film majeur ! Alors que le formidable The Road (voir la bande-annonce) est sorti il y a une quinzaine de jours, le précédent film du brillant réalisateur australien John Hillcoat débarque enfin sur nos écrans. Tourné il y a cinq ans, écrit et mis en musique par Nick Cave, et ayant parcouru tous les festivals internationaux, cette Proposition est un grand western crépusculaire, violent et poétique, à ranger dans la catégorie des Impitoyable et autres Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford, et je pèse mes mots. Chef-d'oeuvre absolu et film de la semaine !

Vous avez dorénavant toutes les bobines entre les mains pour choisir vos films et passer de doux, terrifiants et jouissifs moments dans de belles et réconfortantes salles obscures.
Viva el Cinema !

Mathieu Lecerf

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel