Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Equipe de France de football : C'est ça qu'on veut voir !!!

Quatre jours après le fiasco au Stade de France, où l'équipe de France dirigée par Laurent Blanc s'est inclinée 1 but à 0 face à la Biélorussie, on ne s'attendait pas vraiment à un match d'une telle qualité de la part de nos Bleus, mardi, à Sarajevo, dans le cadre de leur deuxième match qualificatif à l'Euro 2012.

Et pourtant... Avec un 4-3-3 très solide qui faisait la part belle aux milieux récupérateurs (Alou Diarra, Abou Diaby et Yann M'Vila énormes) et à une pointe (retour au sommet pour Karim Benzema), notre équipe de France semble avoir retrouvé - tout au moins durant ce match - ce supplément d'âme qui lui manquait depuis tellement de mois.

Après une première mi-temps maîtrisée, les Bleus ont su accélérer au bon moment, et le talent de Karim Benzema a fait le reste. Superbement servi par Gaël Clichy, l'attaquant du Real Madrid a enchaîné dans la surface et entre deux adversaires une roulette et une frappe du gauche, qui trouva les filets bosniaque (voir la vidéo ci-dessus).

Un but individuel plein de maîtrise, qui allait être suivi d'un deuxième, tout aussi beau. Après une action collective de haut vol, Florent Malouda ponctua une séquence de jeu de toute beauté, au terme de laquelle il n'avait plus qu'à pousser le ballon dans le but vide.

2-0. On aurait signé pour moins que ça avant la rencontre. Laurent Blanc devait reconstruire une équipe en partant de rien. En deux matches, il a déjà lancé une base qui peut s'avérer solide, même si l'adversaire du jour n'a pas brillé et n'a pas été dangereux, cette victoire indispensable permet à la France de se replacer dans la course à la qualification. Les fondations sont posées. Laurent Blanc va pouvoir continuer à travailler. Mais nous sommes enfin rassurés. Maintenant, il faut continuer comme ça... car c'est ça qu'on veut voir !

A.I.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image