Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Federica Pellegrini : L'ex-rivale de Manaudou parle de sa vie de tortures et de... sa vie de femme !

La pression est sur les épaules de Federica Pellegrini, à quelques heures de l'ouverture des Mondiaux de natation, demain à Rome. L'Italienne se sait attendue au tournant - ou plutôt, au "virage" en bout de ligne d'eau, pour donner dans le jargon de la natation - chez elle, et continue à assumer courageusement, depuis ses 14 ans.

En dépit de quelques malaises inquiétants qui n'étaient autre que des crises de panique en abordant certaines courses (à Gênes, à Viterbe, puis à Pescara, lors des Jeux Méditerranéens où elle s'est pourtant offert un nouveau record du monde, sur 400 m nage libre), la Vénitienne affiche une discipline de métronome : "Ne cherchez pas les écarts, il n'y en a pas. Je suis disciplinée, bien encadrée, et je ne fais aucun abus", assure-t-elle.

Grande rivale de Laure Manaudou à l'époque où celle-ci était encore une compétitrice, à qui elle a chipé les records du monde des 200 et 400 m nage libre, la nageuse transalpine, âgée de 20 ans, a mieux résisté que son ancienne adversaire aux cadences infernales : "La natation est un sacerdoce. C'est se lever avant l'aube pour aller s'entraîner pour ensuite être à huit heures pétantes à l'entrée du collège", décrit-elle en se remémorant ses vrais débuts, à 14 ans. C'est "un sport qui t'essore jusqu'à la dernière goutte. Tu n'as pas le choix. Et tout le monde n'en sort pas indemne". Le "Portrait" que lui consacre aujourd'hui le quotidien Libération revient évidemment sur les années difficiles, littéralement la tête sous l'eau, notamment lorsqu'elle doit déménager pour Milan à 15 ans et être séparée de sa famille pendant deux années très épineuses : "J'étais encore très jeune. J'affrontais un moment délicat pour une femme."

La réponse à cet accouchement du talent dans la douleur, c'est la forme de sérénité impressionnante qu'elle dégage désormais. D'un point de vue familial ("En moins d'une heure, je peux me faire cajoler par ma mère et je retrouve mon chat, Neve"), d'un point de vue pragamatique ("Le pouvoir de l'argent ne me gêne pas. Tout le monde l'utilise. Et je me rends compte que ce que je fais a une grande valeur"), d'un point de vue médiatique ("Je n'évite aucun sujet. Dommage que mes propos soient souvent sortis du contexte. Mais, à force, je m'y suis habituée").

D'autant plus remarquable que la surmédiatisation n'est pas venue de son titre à Pékin en août 2008 (seulement 5e sur le 400m nage libre dont elle détenait déjà le record du monde, elle remporta le 200m nage libre en battant sa propre marque). Véritable star dans son pays (c'est à elle qu'est revenu l'honneur du "vol de l'ange" inaugural du Carnaval de Venise en février 2007) malgré la faible notoriété de son sport, son duel avec Laure Manaudou, y compris et surtout côté coeur, puisqu'elle vit depuis mars 2007 avec Luca Marin, l'ex de Laure, a grandement contribué à cette effervescence, qui lui a par ailleurs valu de faire la couverture des magazines masculins, tantôt topless, tantôt... encore moins habillée - "oui, j'aime bien les sous-vêtements sexy et les talons aiguilles", revendique-t-elle ailleurs.

Aujourd'hui, elle constate à ce propos : "Je ne suis pas jalouse des histoires passées. Parce que j'en ai eu de semblables. Ce qui me gêne, c'est que celle-ci continue dans le temps. A chaque fois qu'on parle de Luca et de moi, il est immédiatement fait allusion à Manaudou. En Italie, c'est terminé, pas en France. Peut-être parce que ça ne lui a pas passé... Moi, en tout cas, je n'ai plus aucun contact avec elle."

D'autant que les choses semblent aller à merveille avec Luca Marin, comme on a pu le constater : "Luca est très important pour moi, il m'a beaucoup aidée, notamment à Pékin. Sa présence est prépondérante dans les moments difficiles. Il est plus expérimenté que moi, il sait quoi me dire quand cela ne va pas." Une complicité qui fait écho à l'idéal à moyen terme que la jeune femme dessine comme un objectif : "J'ai bien l'intention de fonder un foyer assez vite, assez jeune. Peut-être après les Jeux de Londres." Jeux de Londres où elle souhaite s'aligner également en vitesse, sur 100 m. Le sprint est lancé, pour la championne, et pour la femme en elle.

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Frédérick Bousquet avec sa fille Manon, story Instagram du 30 juillet 2020
Laure Manaudou filmée avec sa fille Manon pour une séance de sport chez elle, pendant le confinement. Son fils Lou est également présent et convoite la place de sa grande soeur. le 26 mars 2020.
Laure Manaudou filmée avec sa fille Manon pour une séance de sport chez elle, pendant le confinement. Son fils Lou est également présent et convoite la place de sa grande soeur. le 26 mars 2020.
Laure Manaudou perturbée par son fils Lou, 2 ans et demi, pendant sa séance de sport quotidienne le 29 avril 2020.
Laure Manaudou avec son fils Lou, 2 ans et demi. Le 23 avril 2020.
Christian Millette raconte son confinement à Purepeople. Le 4 mai 2020.
Clotilde Courau sans filtre lors d'une randonnée en montagne dans les Alpes suisses, vidéo issue de sa story Instagram du 18 février 2020.
La famille royale de Suède a partagé un extrait de son appel visio pour Pâques, le 12 avril 2020, en pleine période de confinement en raison de la pandémie du coronavirus, et a partagé des extraits de ces moments en famille inédits sur Instagram.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter le jardin Logarden au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
Photo partagée sur Instagram le 19 février 2020 par le prince Emmanuel-Philibert de Savoie lors de ses vacances au ski avec sa femme Clotilde Courau et leurs filles les princesses Vittoria et Luisa.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel