Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Frédéric Mitterrand sur TF1 : "Une erreur oui, un crime non, une faute, même pas"... Il n'a jamais songé à démissionner...

Frederic Mitterrand
Frederic Mitterrand

Comment est-il possible que l'affaire Roman Polanski soit devenue en quelques jours... l'affaire Frédéric Mitterrand ? Pour avoir, il est vrai, même si c'était à chaud et sous l'émotion, fait des déclarations excessives le soir de l'arrestation du cinéaste - sa mise en liberté vient d'être rejetée -, le ministre de la Culture subit depuis 48 heures une curée incroyable de l'extrême droite et de certains élus socialistes.

Invité ce soir sur le plateau de TF1 face à une Laurence Ferrari pugnace et très dans son rôle "je suis la représentante de la France qui se pose des questions", le neveu de l'ancien président de la République avait l'air très atteint par toutes ces déclarations et les amalgames sur son livre "La mauvaise Vie", publié en 2005. Cet ouvrage qui a eu d'excellentes critiques à sa sortie et qui s'est vendu à 190 000 exemplaires relate dans un chapitre des amours tarifés avec des garçons en Thaïlande. C'est plus particulièrement ce chapitre qui est à l'origine d'une virulente campagne lancée par l'extrême droite et reprise par certains autres... trop contents !

Suite à cette polémique que rien ne semblait vouloir endiguer, une réunion a été organisée à l'Elysée en fin de matinée. Il a été décidé que Frédéric Mitterrand, qui n'avait que peu répondu aux attaques dont il faisait l'objet, serait ce soir au JT de TF1 pour se livrer à un exercice pas facile : raconter sa vie privée à la télévision, à la grand-messe du 20H, et dévoiler son intimité.

C'est avec une grande émotion qu'il a tenu d'entrée à préciser d'une manière extrêmement claire deux points essentiels alors que Laurence Ferrari l'interrogeait sur ses relations avec des prostitués à Bangkok : "D'une part ce n'est (ce livre ndlr) en aucun cas l'apologie du tourisme sexuel, même si un chapitre est précisement une traversée de cet enfer, avec la fascination que cet enfer peut susciter. Deuxième chose, l'amalgame auquel je suis confronté est une totale injustice, qui voudrait que les garçons soient mineurs. Il n'y a pas d'apologie du tourisme sexuel, il n'y a pas d'apologie sous aucune forme de la pédophilie et des relations avec des jeunes garçons".

Pour ceux qui n'étaient pas au courant (il ne s'en est jamais caché et a toujours été très clair à ce sujet, ndlr), il a confirmé être homosexuel : "Oui, j'ai eu des relations avec des garçons, on le sait, je ne le cache pas. Il ne faudrait pas confondre, ou alors on serait vraiment revenu à l'âge de pierre, l'homosexualité et la pédophilie. Il a continué en reconnaissant avoir fait "Une erreur sans doute, un crime non, une faute même pas puisque j'étais à chaque fois avec des gens qui avaient mon âge - qui avaient cinq ans de moins, il n'y avait pas la moindre ambiguïté - et qui étaient consentants".

Il a poursuivi en reconnaissant : "Il faut se refuser absolument à ce genre d'échanges "tarifés", on peut commettre ce genre d'erreur". "Mais que vienne me jeter la première pierre celui qui n'a pas connu ce genre d'erreur". Il s'adressait bien sûr à ceux qui ont des relations tarifées avec des femmes prostituées et à tous les hommes qui ont un jour ou l'autre dans leur vie fait cette expérience. Pour un peu on se serait cru au confessionnal ! Devoir s'expliquer ainsi a dû être une épreuve terrible. C'était courageux de la part du ministre.

Frédéric Mitterrand a confirmé à la journaliste avoir été reçu dans la matinée par le président Nicolas Sarkozy "qui lui a confirmé sa confiance", comme M. Fillon "qui a dit ensuite aux cadres de l'UMP qu'il avait commencé à m'apprécier quand il avait lu mon livre, il y a quatre ans".

Il a aussi assuré n'avoir "jamais" proposé sa démission, ajoutant très fermement: "Je ne rajouterai pas l'indignité à l'injustice du traitement qui m'est fait."

Enfin, interrogé sur l'affaire Polanski, il a quasiment coupé la parole à Laurence Ferrari "Le ministre de la Culture et de la Communication s'occupe des artistes et ne les abandonne pas. Je reconnais que j'ai été peut-être trop émotif. Vous constaterez qu'au moment où ça s'est passé, le climat n'était pas le même que deux jours plus tard, et qu'aujourd'hui le climat n'est pas le même, parce que l'affaire Polanski est devenue l'affaire Mitterrand. C'est assez étrange comme dérapage et comme amalgame".

L'erreur de Frédéric Mitterrand est de s'être emballé avec des déclarations un peu trop sensationnelles pour défendre Polanski, accusé d'avoir eu des rapports sexuels avec une gamine de 13 ans, rapports qu'il a reconnus en son temps. Mais il est nauséabond de faire un tel amalgame sur sa personne par rapport à un récit qui n'est pas totalement autobiographique. "Vous avez dû le noter, il n'y a rien de marqué dessus", a-t-il martelé à de nombreuses reprises.

Laurence Ferrari a été dans son rôle pendant cet interview, mais la question de la fin n'aurait jamais dû être posée, madame la journaliste ! C'était une méchanteté gratuite ! Elle a demandé à Frédéric Mitterrand s'il serait présent à l'Assemblée quand serait mis à l'ordre du jour le projet de loi contre le tourisme sexuel !!!

C'était un coup bas ! Il a bien entendu répondu par l'affirmative, un peu désespéré sans doute, et exaspéré de toute évidence, que les explications fournies depuis le début n'aient servi à rien !

Mais non, Frédéric, 'faut penser à l'audimat, voyons !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Amel Bent s'explique après sa prestation ratée sur le "Téléthon 2020" sur Instagram.
Amel Bent s'explique après sa prestation ratée sur le "Téléthon 2020" sur Instagram.
Nagui rembarré par sa femme Mélanie Page dans "Tous le monde cuisine" sur France 2
Nagui rembarré par sa femme Mélanie Page dans "Tous le monde cuisine" sur France 2
Cyril Hanouna et ses chroniqueurs reviennent sur la décision de Doc Gynéco dans "Touche pas à mon poste" (C8), septembre 2020.
Cyril Hanouna et ses chroniqueurs reviennent sur la décision de Doc Gynéco dans "Touche pas à mon poste" (C8), septembre 2020.
Jean-Edouard Lipa évoque son anévrisme sur CNEWS, le 31 août 2020
Jean-Edouard Lipa évoque son anévrisme sur CNEWS, le 31 août 2020
Marine Lorphelin dans "Les Enfants de la télé", sur France 2
Marine Lorphelin dans "Les Enfants de la télé", sur France 2
SisiK a trompé Mélissa lors du tournage de la saison 3 de la "JLC Family", TFX
SisiK a trompé Mélissa lors du tournage de la saison 3 de la "JLC Family", TFX
Elodie Frégé et Grégory Fitoussi très complices pour interpréter "La Javanaise" de Serge Gainsbourg dans l'émission "Allez viens je t'emmène...dans les années Carpentier", sur France 3.
Elodie Frégé et Grégory Fitoussi très complices pour interpréter "La Javanaise" de Serge Gainsbourg dans l'émission "Allez viens je t'emmène...dans les années Carpentier", sur France 3.
Le premier anniversaire de Milann, célébré le 11 octobre 2020.
Le premier anniversaire de Milann, célébré le 11 octobre 2020.
Mélanie Da Cruz surprend une discussion entre Maeva Ghennam et Carla dans "Les Marseillais VS Le Reste du monde", sur W9
Mélanie Da Cruz surprend une discussion entre Maeva Ghennam et Carla dans "Les Marseillais VS Le Reste du monde", sur W9
Karine Baste-Régis dans le JT de 20h sur France 2
Karine Baste-Régis dans le JT de 20h sur France 2
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image