Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Graham Coxon : Un nouveau clip morbide, et un concept génial pour l'ancienne star de Blur !

5 photos
Lancer le diaporama

Evincé de Blur, qu'il avait cofondé près de 15 ans auparavant avec Damon Albarn, à l'entame de l'enregistrement de Think Tank (2003), Graham Coxon est l'illustration parfaite du fait qu'il y a bien une vie en solo après le succès en groupe. Un angle d'autant plus convaincant lorsqu'on remarque qu'il a grandement contribué à Grace/Wastelands premier album solo de Pete(r) Doherty, qu'il a réalisé et sur lequel il assure la partie guitare sur toutes les pistes (sauf une).

Très productif depuis qu'il est seule maître de sa destinée et a laissé derrière lui ses moeurs de rockeur (son goût prononcé pour la boisson, notamment), Coxon, auteur de toutes les créations graphiques illustrant ses réalisations, a fait paraître en mai 2009 son septième album en onze années, The Spinning Top. Un concept-album particulièrement encensé qui a pour particularité de fonctionner comme le récit d'une vie d'homme, de la naissance à la mort.

Après avoir promu The Spinning Top avec le single Sorrow's Army (8e des quinze pistes de l'album), c'est son prédécesseur dans la tracklist, Dead Bees, qui a été extrait de ce disque réalisé par Stephen Street (Blur, The Smiths, The Cranberries, Morrissey) en tant que second single.

Une litanie morbide ("Oh child you settle down/Lest he comes back/Oh do you wanna see a dead rat?/No he ain't comin back, he's stretchin on a rack/Oh have you ever seen?/A dead man") tendance lo-fi servie par un clip saisissant que nous vous proposons de regarder ci-dessus.

A noter que Graham Coxon, qui avait renoué ponctuellement avec Blur cet été, sera en concert vendredi 2 octobre au Bikini à Toulouse, samedi 3 octobre au Mediator à Perpignan, lundi 5 octobre au Zénith de Paris.

Guillaume Joffroy

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel