Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Guillaume Depardieu, sa toute dernière interview...

Guillaume Depardieu a donné sa dernière interview en Roumanie
2 photos
Lancer le diaporama

C'est depuis la Roumanie que nous parviennent les dernières paroles de Guillaume Depardieu, dont les obsèques auront lieu vendredi à Bougival, où il résidait dans une petite maison auprès de sa mère. L'enfant terrible du cinéma français y tournait sous la direction d'Alexandre Iordachescu son quarantième film, L'Enfance d'Icare. Un titre qui résonne puissamment, évocateur d'un mythe foudroyé pour avoir côtoyé le soleil de trop près…

Différence notable : ce n'est pas le soleil, mais la rigueur du climat local et sa santé précaire qui ont mis un terme prématuré à l'existence flamboyante de Guillaume Depardieu.

C'est dans la froideur du climat roumain qu'il avait accepté d'accorder une interview au Cotidianul du 2 octobre, quelques jours seulement avant de contracter une pneumonie foudroyante, cause d'un choc septique fatal au comédien de 37 ans.

Dans cet entretien assez confus, Guillaume Depardieu passe en revue, tel un homme ayant le double de son âge pourrait le faire en dressant le bilan (prémonitoire?) de ce que fut sa vie, les éléments qui font une vie d'homme : la famille, les sentiments, l'argent, la passion, la mort.

"Je dois garder la tête froide, sinon je me tue", inscrit en exergue le média roumain, en guise de titre, citant l'interviewé. "D'une manière générale, ma vie n'est pas vraiment rose, évoque-t-il. Mon enfance a été pauvre mais gaie, et puis nous sommes devenus riches et tous les ennuis inhérents à la célébrité de mon père ont commencé. Pour mon père, à cette époque, c'était la fête en permanence. A partir du moment où mes parents ont été absents, je frappais à la porte de ma soeur Julie, mais elle ne m'ouvrait pas. Désormais, je ne parle ni avec mon père, et peu avec ma soeur. Je leur laisse des messages mais ils ne me répondent pas." Il avait également confié qu'il était en état de survie depuis qu'il vivait éloigné de sa petite fille, Louise, 8 ans (beau fruit de son union avec Elise Ventre), qu'il ne voyait plus que certains week-ends.

Les paroles d'un fauve blessé, d'un écorché vif dont les tourments n'étaient égalés que par autant de projets passionnés : toujours avec une vraie sincérité affranchie d'artiste lorsqu'il s'engageait dans un projet cinématographique, le septième art n'était pourtant pas sa "seule" vocation. L'édition de Paris Match en kiosque aujourd'hui, qui a également eu accès à cette interview donnée en Roumanie, se souvient que Guillaume Depardieu, dans la dernière interview accordée à l'hebdo, s'embrasait : "Je prépare un album, une bombe !".

Des envies de musicomane qui ressortaient encore, il y a quelques jours, dans ce fameux entretien accordé en Roumanie : "Mon arrière grand-mère et ma grand-mère paternelles étaient sorcières, et elles voulaient m'enseigner la sorcellerie, mais je suis tombé dans la musique. Le cinéma me mettait du beurre dans les épinards mais je ne voulais pas faire ça, au début. Je voulais chanter et j'aurais pu gagner 200 euros en quinze minutes à n'importe quel coin de rue. C'est comme cela que j'ai gagné ma vie pendant huit ans."

Sans transition, il se met à parler de la Mercedes blanche qu'il aimerait s'acheter ici, en Roumanie, puis de son amour des armes : "J'aime beaucoup les armes. J'ai une Kalachnikov enterrée dans mon jardin." Multipliant les confidences de bric et de broc, il s'avance sur le terrain de la politique : "si je me présentais aux présidentielles, affirme celui qui explique qu'il vivait dans un Van Explorer sur le tournage de L'Enfance d'Icare, je suis persuadé que je deviendrais le prochain président de la République, en 2012". Encore un projet fou aux pertes et profits.

"Je pense souvent à ma mort, lâche-t-il soudainement. La vie est une invitation à la mort. Dans ma famille, on a tous appris à mourir dignement. De temps en temps je perds la tête, je ne sais plus ce qui se passe à cause de mon amputation, et c'est encore plus présent avec ce film dont je tiens le rôle principal. Chaque soir, je réécris avec ma compagne Rejane les scènes dans lesquelles je joue."

Un engagement fasciné et ardent dans l'élaboration de l'oeuvre, lui qui tenait à raconter cette histoire que met en scène L'Enfance d'Icare. "C'est un bonheur de travailler avec lui, 95% des scènes ont été faciles à tourner grâce à son talent, avoue Iordachescu. Il s'entend très bien avec sa partenaire Alysson Paradis : ce sont deux animaux sauvages."

Cette dernière gardera un souvenir plus qu'ému et bouleversé du tournage, en se remémorant la scène la plus difficile qu'elle ait eu à tourner. "Je devais dire 'Tous les hommes sont faits pour mourir et je ne sais pas pourquoi' ; ça m'a totalement bouleversée, je me suis mise à pleurer et Guillaume m'a soutenue."

Mais le plus dur était alors à venir : les scènes se passant de nuit, dans une forêt, devaient encore être mises en boîte. C'est à cette occasion, vraisemblablement, que Guillaume Depardieu a pris froid et contracté la pneumonie coupable de sa perte.

Toujours à vif, tiraillé entre fascination morbide et frénésie de vivre, rongé par une passion dévorante digne des pré-romantiques allemands du Sturm und Drang, il laissait son interlocutrice du jour collée à son siège, lâchant ce qu'il pensait peut-être être un dernier trait d'esprit : "Quand ma mère était enceinte de moi, elle prenait du Distilbène. Vous comprenez, maintenant, pourquoi je perds la raison ?"

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Albert de Monaco, testé positif au coronavirus, donne de ses nouvelles lors d'une interview accordée à TF1, le 29 mars 2020.
Adrien Cachot et son envie pressante dans "Top Chef 2020", le 19 février, sur M6
Rachel Legrain-Trapani annonce être enceinte de Valentin Leonard le 10 janvier 2020 sur TPMP People.
Sophie Davant dans "Affaire conclue, le prime de Noël" - lundi 23 décembre 2019, France 2
Mareva Galanter se confie à "Purepeople", décembre 2019
Jean-Luc Lahaye dans l'émission "Allo Baba" sur C8, le 30 avril 2020.
Nadège Lacroix parle de ses chirurgies esthétiques, le 18 février 2020 sur Non Stop People.
Carla Bruni-Sarkozy a publié une vidéo de sa fille Giulia le 1er février 2020, en train de sauter sur un trampoline dans l'oasis d'Al-Ula, en Arabie Saoudite.
Anne-Élisabeth Blateau au Festival de l'Alpe d'Huez, le 16 janvier 2020.
M. Pokora en confinement avec Christina Milian le 21 mars 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel